JO 2024 : Los Angeles et Paris présentent leur projet respectif devant la Famille Olympique

Ce mardi, le SwissTech Convention Centre accueille les délégations de Los Angeles 2024 et de Paris 2024, ainsi que les membres du Comité International Olympique (CIO) et les représentants des Fédérations Internationales des sports olympiques d’été.

Autour de leur leader respectif – Eric Garcetti, Maire de Los Angeles d’un côté, et Emmanuel Macron, Président de la République Française de l’autre – les deux Villes Candidates vont présenter, selon un format calibré, leur dossier technique et leur vision des Jeux.

La délégation française reçue au Musée Olympique, lundi 10 juillet 2017 – avec au centre – le couple Macron et le couple Bach (Crédits – Sport & Société)

De fait, durant 45 minutes, les intervenants se succéderont à la tribune de la salle de présentation, avec également – dans le cadre de cette séquence – la possibilité de diffuser des films promotionnels sur l’écran géant installé pour l’occasion (14 mètres de long pour 4 mètres de haut).

A l’issue de cette présentation, les délégations seront soumises à une partie de questions-réponses face aux membres du CIO.

Conformément au tirage au sort établi par l’institution de Lausanne (Suisse) au lancement du processus de candidature, Los Angeles 2024 a ouvert le bal à 09h00 et jusqu’à 10h15, suivi par Paris 2024 de 10h30 à 11h45.

Un point-presse sera ensuite réalisé par les deux Villes Candidates après leur séquence olympique ; 10h45 pour la délégation américaine et 12h00 pour la délégation française.

Janet Evans, vice-présidente de LA 2024 en charge de la relation avec les sportifs, conserve une position centrale du dispositif américain (Crédits – Sport & Société)

Outre le Maire de la « Cité des Anges », la délégation de LA 2024 est sans surprise composée de Casey Wasserman, Président du Comité de Candidature, qui s’est exprimé en seconde position, juste après Anita DeFrantz, qui en sa qualité de membre du CIO pour les Etats-Unis, a introduit la prestation de Los Angeles devant la Famille Olympique.

Larry Probst s’est également exprimé – membre du CIO – en tant que Président du Comité Olympique des Etats-Unis. Janet Evans, Olympienne et vice-Présidente de la candidature chargée de la relation avec les sportifs a ensuite pris le relais, avant Gene Sykes, Directeur Général de la candidature ; et Doug Arnot.

Angela Ruggiero, Directrice de la stratégie de LA 2024 et membre du CIO pour les États-Unis ; la Paralympienne Candace Cable, la légende de l’athlétisme féminin, Allyson Felix, et enfin le Maire de Los Angeles, Eric Garcetti, ont achevé la présentation.

En appui de cette délégation, la candidature a également tenu à mobiliser une autre légende de l’athlétisme, Michael Johnson. Ce dernier ne s’est toutefois pas exprimé directement à la tribune du CIO.

Les responsables du Comité Olympique des États-Unis (USOC) ont également fait le déplacement jusqu’à Lausanne, avec la présence notable de Scott Blackmun, Directeur Général de l’institution et Dragomir Cioroslan, Directeur des Relations Internationales.

Enfin, les têtes pensantes de la fine stratégie américaine se sont aussi retrouvées au SwissTech Centre, à savoir Jeffrey Millman, Directeur de la Communication de LA 2024 et surtout Terrence Burns, Directeur du Marketing et artisan de nombreuses victoires olympiques par le passé.

Du côté de la délégation de Paris 2024, la présence du Chef de l’État a quelque peu rebattu les cartes de la représentation, notamment d’un point de vue protocolaire lors de la visite – ce lundi – du Musée Olympique. Il en est de même aujourd’hui pour la présentation officielle devant les membres du CIO.

Ainsi, à la suite de Guy Drut, membre du CIO pour la France, Emmanuel Macron – qui a été présenté par l’ancien athlète Olympien comme « boxer et tennisman » en référence aux Journées Olympiques de Paris 2024 – est indéniablement l’intervenant principal de la candidature tricolore.

Compte tenu de la présence et de la prestation du Chef de l’État, la Maire de Paris, Anne Hidalgo a dès lors un rôle davantage secondaire que lors des précédentes présentations officielles (Assemblée Générale de l’ANOC en 2016, et Convention SportAccord en 2017) où elle avait directement conduit la délégation française.

Il n’en demeure pas moins que la Maire de Paris sera l’un des acteurs des discussions à venir entre le CIO et Los Angeles 2024 afin de parvenir, le plus tôt possible, à un accord sur la double attribution 2024-2028. Sa proximité avec le Maire de Los Angeles – qu’elle côtoie au C40 – pourrait ainsi aider à la conclusion d’un accord allant dans ce sens.

Mais là-encore, l’impact du Président Emmanuel Macron pourrait avoir une importance capitale dans les discussions qui s’engagent en ce mois de juillet et ce, après son entretien d’hier avec Thomas Bach, Président du CIO, et avant la réception à Paris du Président des États-Unis, Donald Trump.

La présentation tricolore s’est poursuivie avec l’intervention de l’Olympienne Sarah Ourahmoune, et de la Ministre des Sports, Laura Flessel qui a évoqué l’expérience des athlètes et le projet du Village Olympique et Paralympique. Sa prestation – en tant que Ministre mais aussi d’Olympienne reconnue – a par ailleurs porté sur le concept de Maison des Athlètes qui sera aménagée au Petit Palais pour permettre aux compétiteurs de recevoir leur famille dans un cadre majestueux.

Tony Estanguet, triple Champion Olympique de canoë-kayak, deuxième membre du CIO pour l’Hexagone, et coprésident du Comité de Candidature a conclu la présentation de Paris 2024 en revenant sur son parcours et son expérience des Jeux.

A l’instar de sa rivale américaine, la candidature de Paris 2024 a dépêché à Lausanne plusieurs figures de son dispositif.

La Présidente de la Région Île-de-France accompagne ainsi la délégation mais aucune intervention n’a été prévue face aux membres du CIO. Mais au regard de sa présence auprès de la candidature, Valérie Pécresse démontre néanmoins son plein engagement au service d’un projet que sa collectivité entend massivement soutenir. La Région-capitale est en effet le deuxième plus important contributeur au niveau des garanties, derrière l’État, avec une enveloppe de 209 millions d’euros.

Bernard Lapasset, coprésident du Comité de Candidature, est lui-aussi à Lausanne, de même que Denis Masseglia et Emmanuelle Assmann, respectivement Président du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) et Présidente du Comité Paralympique Français (CPSF).

D’autres figures de la candidature française sont aussi présentes au SwissTech ce mardi, à commencer par Étienne Thobois, Directeur Général de Paris 2024, Michael Aloïsio, Directeur Général Adjoint ; Saint-Clair Milesi, Directeur de la Communication ; sans oublier bien sûr Mike Lee qui – du fait de son expérience et de ses contributions pour des candidatures passées, comme Londres 2012 – est un acteur-clé du dispositif.

Concernant les sportifs mobilisés, et outre la présence de Sarah Ourahmoune, Paris 2024 a fait appel à l’Olympienne (basketball) Emmeline Ndongue et au Paralympien, (tennis-fauteuil), Michael Jérémiasz.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s