Paris 2024 : Un cadre majestueux pour l’ouverture des Jeux Paralympiques

A l’instar de celle des Jeux Olympiques prévue le long de la Seine, la Cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques de Paris 2024 bénéficiera elle-aussi d’un écrin spectaculaire pour célébrer les para-athlètes, avec le choix confirmé de l’Avenue des Champs-Élysées et de la Place de la Concorde.

Visuel de la parade des athlètes lors de la Cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques de Paris 2024 sur la Place de la Concorde (Crédits – Paris 2024 / Florian Hulleu)

Jamais dans l’histoire des Jeux Paralympiques un tel cadre n’avait été proposé pour assurer l’ouverture de l’événement mondial.

Aussi, en offrant aux para-athlètes, leurs accompagnateurs, et à l’ensemble des spectateurs, une Cérémonie d’ouverture au cœur de la “Ville Lumière”, Paris 2024 entend frapper un grand coup et marquer comme il se doit la tenue des premiers Jeux Paralympiques d’été organisés en France (28 août au 08 septembre 2024).

Si les Jeux Olympiques profiteront d’un défilé sur la Seine entre le Pont d’Austerlitz et le Pont d’Iéna, face à la Tour Eiffel, les Jeux Paralympiques auront quant à eux les honneurs de la plus belle avenue du monde, à savoir les Champs-Élysées, pour un final en apothéose programmé autour de l’Obélisque de la Place de la Concorde, plus vaste place de Paris.

Pour ce dispositif hors du commun, le Comité d’Organisation (COJO) et ses partenaires institutionnels envisagent l’accueil de pas moins de 65 000 spectateurs au soir du 28 août 2024.

Des tribunes de 35 000 places seront alors agencées sur la Place de la Concorde, après avoir été utilisées lors des Jeux Olympiques, pour les épreuves urbaines (breakdance, BMX freestyle, skateboard, basket 3×3) et 30 000 personnes pourront s’installer – gratuitement – sur la partie basse des Champs-Élysées pour saluer le défilé des 4 400 para-athlètes issus de 184 délégations.

Visuel de la Cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques de Paris 2024 sur la Place de la Concorde (Crédits – Paris 2024 / Florian Hulleu)

Concernant la scénographie de l’événement – avec Thomas Jolly à la manœuvre en sa qualité de Directeur artistique des Cérémonies de Paris 2024 – les organisateurs entendent là-encore innover pour marquer les esprits des spectateurs et des 300 millions de téléspectateurs attendus.

Concrètement, en lieu et place d’une scène unique, quatre scènes seront disposées sur la Place de la Concorde. Ceinturées par les tribunes temporaires, elles pourront chacune offrir un show artistique inédit.

Ainsi que l’a résumé Thierry Reboul, Directeur de la Marque, des Événements et des Cérémonies de Paris 2024 :

Ce lieu iconique, testé lors de la Journée Olympique en 2019, a un intérêt artistique dont Thomas Jolly pourra en donner une écriture totalement originale.

En effet, cette Cérémonie va être conçue comme un festival de musique, avec plusieurs scènes qui peuvent jouer simultanément ou successivement.

Pour ce qui est du cheminement des para-athlètes et de leurs accompagnateurs, et de leur arrivée jusqu’au lieu final des célébrations, Paris 2024 prévoit une dépose de l’ensemble des délégations au niveau du rond-point des Champs-Elysées, sachant qu’une zone tampon destinée à les réunir avant le défilé sera installée en contrebas.

Le défilé s’engagera ensuite depuis la Place Clémenceau, près du Grand Palais, pour une entrée triomphale sur la Place de la Concorde, où des tribunes permettront aux para-athlètes et à leurs accompagnateurs de prendre place une fois la déambulation effectuée pour assister au reste du spectacle qui promet d’être grandiose.

En sortant ainsi du stade, lieu traditionnel pour l’accueil des Cérémonies, Paris 2024 démontre une fois encore sa volonté de casser les codes en proposant un concept de Jeux novateurs dans la forme.

Il s’agit aussi de contribuer au changement de regard sur le handicap, en offrant une visibilité aux Jeux Paralympiques et une tribune pour les para-athlètes sans équivalent jusqu’à présent en France. Avec la récente Journée Paralympique – pour laquelle le succès a été au rendez-vous – les organisateurs ont en ce sens enclenché une dynamique qu’ils espèrent la plus populaire possible et surtout la plus impactante d’ici les Jeux.

Comme l’a affirmé Geneviève Darrieussecq, Ministre déléguée chargée des Personnes handicapées :

La France accueillera en 2024 ses tout premiers Jeux Paralympiques et Paris en sera l’écrin.

En ouvrant grand les Jeux, nous voulons résolument mettre en lumière les personnes en situation de handicap et la place qui doit être la leur au sein de notre société.

Changer le regard des Françaises et des Français sur le handicap sera le plus bel héritage des Jeux de Paris.

Visuel de la Cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques de Paris 2024 sur la Place de la Concorde (Crédits – Paris 2024 / Florian Hulleu)

Au-delà des Champs-Élysées et de la Concorde, d’autres hauts-lieux du patrimoine français seront également au cœur de l’événement paralympique en 2024, tandis que plusieurs enceintes sportives d’abord utilisées lors des Jeux Olympiques, le seront ensuite pour les compétitions paralympiques, tant dans un souci de visibilité que de mutualisation des sites.

Le Grand Palais (8ème arrondissement) doit par exemple recevoir l’escrime et le taekwondo, avant de mettre à l’honneur l’escrime-fauteuil et le para-taekwondo.

L’Aréna Champ-de-Mars (7ème) sera quant à elle l’écrin du judo, puis du para-judo et du rugby-fauteuil, tandis que l’Esplanade des Invalides (7ème) accueillera successivement le tir-à-l’arc puis le para-tir-à-l’arc, alors que dans le même temps, Roland Garros (16ème) verra défiler les épreuves de tennis avant celles de tennis-fauteuil.

Dans cette même logique, les cavaliers auront le privilège de concourir dans le Parc du Château de Versailles (Yvelines) au moment des Jeux Olympiques puis durant les Jeux Paralympiques.

Carte des sites mobilisés pour les Jeux Paralympiques de Paris 2024 (Crédits – Paris 2024)

Pour accompagner cette mise en lumière inédite en France, Paris 2024 compte aussi s’appuyer sur un effort médiatique important de la part de France Télévisions, diffuseur officiel des Jeux.

Le groupe audiovisuel public – par ailleurs détenteur de l’exclusivité des droits TV en clair des Jeux Olympiques de Paris 2024 – assurera notamment une retransmission de 300 heures de direct, de 09h00 du matin jusqu’à 22h30 le soir. En complément de ce dispositif, comprenant bien sûr la diffusion des Cérémonies d’ouverture et de clôture, la plateforme numérique du groupe sera aussi sollicitée.

L’an passé, durant les Jeux de Tokyo 2020, France Télévisions avait pour comparaison diffusé plus de 100 heures de direct réparties sur les antennes de France 3, France 4 et le Réseau La 1ère.

Laisser un commentaire