A deux ans des Jeux, Paris 2024 invite le monde avec son slogan

« Ouvrons grand les Jeux ». Tel est désormais le slogan des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. A deux ans de l’ouverture de l’événement, les organisateurs lancent ainsi une invitation au monde entier à venir célébrer les valeurs du sport et de l’Olympisme dans la « Ville Lumière ».

(Crédits – Paris 2024)

Déjà au moment de la phase de candidature, Paris 2024 s’était illustrée par sa volonté de partager les Jeux avec le plus grand nombre. Le slogan d’alors, « Made For Sharing », en fut un parfait exemple.

Cinq ans après l’attribution des Jeux de 2024, les organisateurs parisiens ont franchi ce lundi 25 juillet 2022 une nouvelle étape dans les préparatifs menés tambour battant.

De fait, en plus des précisions fournies sur la billetterie et le dévoilement du calendrier par épreuves, Paris 2024 a présenté aujourd’hui son slogan pour les Jeux Olympiques et Paralympiques : « Ouvrons grand les Jeux ».

Une façon d’illustrer une fois encore la volonté tricolore d’offrir un spectacle unique, populaire et accessible, avec notamment la perspective d’une Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques sur la Seine et la tenue annoncée de la Cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques au cœur de la Place de la Concorde.

(Crédits – Paris 2024)

Il s’agit aussi et surtout, d’insuffler une nouvelle approche des Jeux, avec la parité entre les athlètes féminines et masculins, et davantage d’inclusion au travers d’une considération accrue accordée aux sports paralympiques, tant dans le choix des sites que dans la diffusion télévisée de l’événement planétaire organisé pour la première fois en France.

Ce slogan se veut par ailleurs l’incarnation du concept même des Jeux de Paris 2024 qui, au-delà de Paris intra-muros, se dérouleront en Seine-Saint-Denis et, pour la voile à Marseille (Bouches-du-Rhône), pour le tir à Châteauroux (Indre), sans oublier bien sûr le tournoi de football au sein de plusieurs enceintes de l’Hexagone, le handball et le basketball en chassé-croisé du côté de Lille (Nord), et enfin le surf à Tahiti (Polynésie Française).

Avec l’ajout de sports additionnels populaires auprès de la jeunesse, Paris 2024 entend en outre symboliser une certaine dynamique, en cassant les codes, avec les sports urbains au cœur de la capitale, et la mobilisation maximale de sites patrimoniaux remarquables au service du projet olympique et paralympique pour sortir des stades et arènes (Versailles, Champ-de-Mars, Tour Eiffel, Invalides, Grand Palais, etc.).

D’ores et déjà, plusieurs visuels ont été présentés par Paris 2024, et seront accolés à de prochaines campagnes promotionnelles.

(Crédits – Paris 2024)

Un clip d’un peu plus d’une minute et trente secondes a également été diffusé sur les réseaux sociaux, avec, à l’instar du dévoilement de l’emblème commun aux Jeux Olympiques et Paralympiques, la référence à de grandes figures françaises pour incarner la devise tricolore de Liberté, Égalité, Fraternité.

Dans cette vidéo, « La Liberté guidant le peuple » est ainsi mise en parallèle avec l’athlète américain Jesse Owens, star des Jeux de Berlin 1936, et les luttes étudiantes et sociales de mai 1968. De même, Simone Veil, déportée à 16 ans et rescapée d’Auschwitz durant la Seconde Guerre Mondiale, Ministre de la Santé à l’origine de la loi sur l’interruption volontaire de grossesse en France, avant de devenir la première Présidente du Parlement européen, apparaît à la tribune de l’Assemblée Nationale.

Certains hauts lieux de la culture parisienne sont aussi valorisés dans ce clip, avec notamment des plans des tours de la cathédrale Notre-Dame de Paris, de la monumentale nef du Musée d’Orsay ou des statues dorées du Pont Alexandre III.

Ces images sont entrecoupées de séquences sportives et d’archives avec quelques-uns des grands noms du sport français et mondial, le tout porté dans une dynamique musicale montant crescendo jusqu’à la présentation du slogan des Jeux.

Laisser un commentaire