Paris 2024 : Début des épreuves de qualification olympique

Le Comité International Olympique (CIO) a salué la mise en œuvre des premières épreuves de qualification qui, in fine, permettront à 10 500 athlètes de pouvoir concourir lors des Jeux d’été de Paris 2024.

L’Aréna Champ-de-Mars en configuration judo lors des Jeux de Paris 2024 (Crédits – Wilmotte & Associés Architectes / Paris 2024 / Populous / Luxigon)

Semaine chargée pour les organisateurs des Jeux de 2024. Alors que le slogan de l’événement olympique et paralympique a été dévoilé et que le calendrier des futures épreuves a été exposé, le Comité d’Organisation (COJO) a aussi eu l’occasion d’accueillir le Président du CIO, Thomas Bach, en visite à Paris entre le week-end écoulé et ce lundi 25 juillet.

Au cours de ce déplacement, le leader olympique a pu mesurer le travail actuellement mené par les organisateurs et l’ensemble des parties prenantes au projet pour poursuivre les efforts à deux ans de l’ouverture des Jeux, le 26 juillet 2024.

D’ailleurs, un élément-clé des préparatifs a d’ores et déjà débuté, comme l’a précisé ce jour l’institution olympique, à savoir les épreuves de qualification aux Jeux.

Au total, ce sont ainsi plus de 100 000 athlètes du monde entier qui vont tenter de décrocher une place pour participer à l’événement planétaire.

Pour répondre à cet afflux, plus de 3 000 compétitions seront organisées au cours des mois qui viennent pour attribuer les précieux sésames et permettre, in fine, à quelques 10 500 athlètes – 50% d’hommes et 50% de femmes – de pouvoir fouler les pistes et terrains de Paris 2024.

Les participants seront alors répartis selon un système de quotas au sein des 329 épreuves programmées dans les 32 sports inscrits, soit les 28 sports historiques et les 4 sports additionnels souhaités par Paris 2024 : escalade sportive, surf, breakdance et skateboard.

(Crédits – IOC / Paris 2024)

Le CIO sera un acteur majeur de ces deux années de processus qualificatif, en lien étroit avec les Fédérations Internationales (FI).

Comme l’a d’ailleurs affirmé Kit McConnel, Directeur des Sports du CIO :

Les Jeux Olympiques, ce sont avant tout les athlètes.

A deux ans de l’échéance, il est passionnant de voir l’attention portée aux athlètes du monde entier qui se préparent pour les Jeux Olympiques, s’efforçant de donner le meilleur d’eux-mêmes dans les diverses épreuves de qualification en vue de briller sur la scène olympique à Paris en 2024.

Afin d’apporter une plus grande visibilité et une meilleure compréhension des enjeux – notamment à l’égard du grand public – une part importante des épreuves de qualification olympiques seront identifiées sous le label « Paris 2024 Qualifier ».

A ce stade, les premières épreuves organisées sous cette bannière se sont tenues à Rome (Italie), fin juin 2022, à l’occasion des Championnats du Monde de skateboard « street », l’un des sports urbains qui fera son apparition à l’été 2024, Place de la Concorde, au cœur de la capitale française (8ème arrondissement).

Dans le cadre des épreuves à venir, les athlètes seront bien sûr au centre de l’attention.

A cet effet, le CIO invite les sportifs à partager les hashtags #OlympicQualifiers et #RoadToParis2024 sur les réseaux sociaux et ce, afin de communiquer sur leur propre parcours qualificatif d’une part, mais également dans le but de créer un engouement populaire à mesure que l’échéance des Jeux approchera.

Laisser un commentaire