Paris 2024 : Les Jardins du Trocadéro transformés pour les Jeux de Tokyo 2020

A l’occasion des Jeux d’été de Tokyo 2020, la Ville de Paris, le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), le Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF) et le Comité d’Organisation de Paris 2024 ont décidé d’établir un Live des Jeux dans les Jardins du Trocadéro.

(Crédits – Paris 2024)

Durant toute la durée des JO 2020, les Jardins du Trocadéro (16ème arrondissement) seront le lieu de rassemblement des supporteurs et des spectateurs français et étrangers présents à Paris.

Dans une perspective exceptionnelle face à la Tour Eiffel et, au loin, au Grand Palais éphémère récemment inauguré, chacun pourra ainsi suivre la retransmission des épreuves en direct sur écran géant, grâce au concours de France Télévisions, diffuseur officiel des Jeux.

Des initiations sportives et des animations culturelles agrémenteront par ailleurs ce rendez-vous estival que la Ville de Paris a souhaité comme un prolongement de sa désormais traditionnelle opération « Paris Plages ».

Le site métamorphosé pour l’événement sera accessible dès 10h00, ce vendredi 23 juillet et ce, en raison de la diffusion, dès 12h30, de la Cérémonie d’ouverture des Jeux de Tokyo 2020. L’inauguration de ce Live du Trocadéro se déroulera en présence de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, qui, quelques jours plus tard, s’envolera pour le Japon afin de se voir remettre le drapeau olympique des mains de la Gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, lors de la Cérémonie de clôture.

A l’exception de cette journée inaugurale – ainsi que des 27 et 30 juillet – le site ouvrira au public à midi, avec une programmation s’échelonnant jusqu’à 19h00. Cette programmation sera entrecoupée par la célébration des médaillés français de retour des Jeux, le contexte sanitaire et les mesures prises au Japon invitant les compétiteurs à quitter le pays dans la foulée de l’achèvement de leurs épreuves.

Le point d’orgue du Live du Trocadéro interviendra ensuite le dimanche 08 août, avec la diffusion dès 13h00 de la Cérémonie de clôture qui marquera le passage de témoin pour les organisateurs de Paris 2024.

(Crédits – Paris 2024)

Durant cette Cérémonie, les spectateurs pourront découvrir « Prologue », titre enregistré par Woodkid avec l’Orchestre National de France et la Maîtrise de Radio France, et qui sera une véritable toile de fond musicale lors du spectacle de passation entre Tokyo 2020 et Paris 2024.

L’artiste se produira ensuite en direct des Jardins du Trocadéro pour un concert gratuit.

Comme l’a affirmé celui qui a déjà collaboré avec Katy Perry, Drake ou encore Lana del Rey et qui affiche trois nominations aux Grammy Awards :

C’est avec honneur et émotion que j’ai accepté l’invitation à construire la première prise de parole artistique des Jeux de Paris 2024. Depuis mon enfance, les valeurs du sport et de l’Olympisme ont toujours représenté pour moi une certaine idée du maximal, dans la performance comme dans l’émotion.

De Civil Wars de Glass et Wilson pour les Jeux de Los Angeles, au travail de Dimitris Papaioannou pour Athènes en 2004, certaines œuvres olympiques me fascinent par leur capacité à comprendre l’idéologie sportive et à la rendre universelle. La performance, l’espoir, l’endurance et le non-renoncement, le rapport intime au corps et au mental, le collectif et l’individuel. Toutes ces thématiques me bouleversent.

J’ai pu aussi, à travers cette pièce, collaborer à nouveau avec la Maison de la Radio et de la Musique, en enregistrant entre autres avec les enfants de la Maîtrise de Bondy, et l’Orchestre National de France dirigés par les extraordinaires Sofi Jeannin et Chloé Dufresne. Merci à elles d’avoir élevé mon travail.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si les derniers jours ont fait apparaître une polémique, suite au rejet de la délibération soumise au dernier Conseil de Paris concernant les conventions avec les prestataires et organisateurs du projet « Trocadéro 2021 », l’aménagement temporaire de ce site emblématique du 16ème arrondissement de la capitale, préfigure quelque peu l’installation future d’un live-site durant les Jeux de 2024.

De fait, au moment de la célébration des JO de Paris et conformément à ce qui fut planifié durant la phase de candidature, un site devrait être proposé aux spectateurs pour suivre les compétitions sur écran géant, mais aussi pour assister in situ au déroulement de certaines épreuves qui auront lieu en contrebas.

Le triathlon et la natation en eau libre doivent en effet prendre possession de la Seine au niveau du Pont d’Iéna.

Dans la perspective du Champ-de-Mars, le temporaire Stade Tour Eiffel prendra position sur la Place Jacques Rueff pour accueillir le beach-volley durant les Jeux Olympiques et le tournoi de cécifoot lors des Jeux Paralympiques. Plus loin enfin, le Grand Palais éphémère – alors dénommé Aréna du Champ-de-Mars – sera l’écrin des épreuves de judo, de lutte, puis de para-judo et de rugby-fauteuil, avec une jauge de 9 000 places.

Vue du Grand Palais éphémère depuis le Champ-de-Mars (Crédits – Collection Rmn Grand Palais / Patrick Tourneboeuf – Tendance Floue)

Cet été, outre la programmation du Live des Jeux au Trocadéro, d’autres sites de célébration de l’événement sont prévus au sein de territoires appelés à recevoir des épreuves des JO 2024.

Ainsi, parmi les manifestations annoncées, le Parc Départemental Georges Valbon à La Courneuve – limitrophe du futur Village des Médias, du Centre de tir et du Mur d’escalade – sera mobilisé du 31 juillet au 08 août, avec l’installation d’un écran géant et la mise en place d’ateliers sportifs et culturels.

Du côté de La Courneuve encore, un espace baignade et des animations variées seront proposés au public dans le cadre de La Courneuve Plage, incluant par exemple du 23 au 30 juillet des rendez-vous thématiques autour des Jeux et du Développement durable, de la Culture japonaise ou encore du sport et des discriminations.

Par la suite, du 03 au 05 septembre, tandis que les Jeux Paralympiques s’achèveront à Tokyo, des festivités similaires sont attendues au Parc Départemental de la Poudrerie à Sevran.

Toujours en Seine-Saint-Denis, le parvis de la basilique de Saint-Denis doit accueillir un écran géant pour la diffusion des Cérémonies d’ouverture et de clôture des JO 2020, avec en outre l’installation pour ces deux journées (23 juillet et 08 août) de stands d’initiation à la pratique de l’athlétisme, du tir-à-l’arc, du tennis de table, mais encore de l’escalade.

En Seine-et-Marne, dans le secteur du Stade Nautique Olympique de Vaires-sur-Marne, qui accueillera l’aviron et le canoë-kayak en 2024, la diffusion des compétitions olympiques aura lieu au COSEC, Pointe de l’Écluse, avec par ailleurs des ateliers sportifs et des concerts.

Dans les Yvelines, le Stade Montbauron de Versailles accueillera diverses initiations autour de sports olympiques et non-olympiques et proposera également un écran géant pour suivre les épreuves de Tokyo 2020 et les performances des athlètes tricolores.

A Guyancourt, dont le Golf National sera partie prenante à l’Olympiade de Paris 2024, la Cérémonie d’ouverture et les épreuves seront diffusées sur un écran géant disposé au cœur du Stade Maurice Baquet avec aussi des animations du 23 au 25 juillet.

Dans les Hauts-de-Seine, le parvis de Paris La Défense Aréna à Nanterre consacrera des démonstrations de breakdance et d’autres sports le 31 juillet, avant d’enchaîner avec une programmation sportive et culturelle autour des Jeux Paralympiques le 04 septembre.

A Colombes, le 23 juillet et le 27 août seront consacrés aux Jeux, avec la retransmission de la Cérémonie d’ouverture et des activités sportives dans la Cour de l’école élémentaire Charles Péguy et au Parc Caillebotte.

Ailleurs en France, le Stadium de Lille (Nord) accueillera des groupes de centres de loisirs et des instituts médicaux éducatifs du lundi au jeudi, avant une ouverture au public chaque vendredi du 26 juillet au 06 août pour des activités autour du BMX, du handball, ou encore de l’E-sport.

A Saint-Étienne (Loire), une programmation variée sera proposée au public, avec par ailleurs, sur la base nautique de Saint Victor sur Loire, la diffusion des compétitions nautiques du 29 au 31 juillet, et, au Parc du Musée de la Mine, la retransmission d’épreuves – notamment de nouveaux sports et de sports urbains – du 05 au 07 août.

Plus au Sud, à Nice (Alpes-Maritimes), une journée dédiée au valeurs de l’Olympisme sera organisée le 28 juillet au Musée National du Sport, tandis qu’un Live des Jeux Paralympiques sera proposé le 24 août sur le site du Parc Phoenix.

En Polynésie Française, territoire ultra-marin mobilisé pour les épreuves de surf des Jeux de Paris 2024, un Live des Jeux sera proposé les 30 et 31 juillet, avec une célébration consacrée au surf et au patrimoine culturel et environnemental.

Laisser un commentaire