Paris 2024 veut surprendre pour la passation du drapeau olympique

Au cours de la Cérémonie de clôture des Jeux d’été, dimanche 08 août, la séquence de passation entre les Villes Hôtes sera l’occasion pour Tokyo 2020 de transmettre le drapeau olympique à Paris 2024. Soucieux de se démarquer des dernières célébrations, les organisateurs parisiens ont préparé un show destiné à donner le tempo de la prochaine Olympiade.

Vue du Trocadéro depuis le Live des Jeux aménagé dans les jardins à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 (Crédits – CNOSF / KMSP)

Le 21 août 2016, la Gouverneure de Tokyo recevait le drapeau olympique dans l’enceinte du Stade Maracanã de Rio de Janeiro (Brésil), au moment où la Cérémonie de clôture des Jeux Olympiques battait son plein.

Cinq ans plus tard – en raison du report lié à la crise sanitaire du Covid-19 – la Maire de Paris aura à son tour l’honneur de se voir remettre le drapeau flanqué des anneaux olympiques au cours d’une brève cérémonie de passation à Tokyo (Japon), dimanche 08 août.

Dans le détail, depuis la scène centrale du Stade Olympique, la Gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, après un mouvement de présentation, remettra le drapeau olympique au Président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, qui lui-même remettra ledit drapeau à la Maire de Paris, Anne Hidalgo.

L’hymne national français, « La Marseillaise » sera ensuite entonné, tandis que le drapeau tricolore sera hissé en haut de l’un des mâts du Stade Olympique tokyoïte.

Si le protocole de passation du drapeau olympique respectera cet ordonnancement – avec peut-être une adaptation au regard du contexte sanitaire – la séquence suivante aura en revanche un format inédit selon la volonté du Comité d’Organisation de Paris 2024.

Tony Estanguet, Président du Comité d’Organisation des Jeux de Paris 2024, et Anne Hidalgo, Maire de Paris (Crédits – Paris 2024)

A Rio de Janeiro, la séquence artistique d’une dizaine de minutes avait débuté par la diffusion d’une vidéo, dans laquelle la culture nippone était mise en valeur, avec aussi des références aux quartiers touristiques et économiques de Tokyo. Le clip s’était achevé par l’apparition du Premier Ministre de l’époque, Shinzo Abe, grimé en Super Mario, qui avait alors donné le coup d’envoi d’un spectacle son et lumière mettant en exergue la modernité et le dynamisme du Japon.

A Tokyo ce dimanche, la séquence proposée par Paris 2024 sera bien différente.

En effet, contrairement à l’usage, le COJO aurait décidé de ne pas installer de performance physique dans le Stade Olympique de Tokyo, mais directement à Paris, dans une scénographie pensée autour du Trocadéro – où a été installé un live-site durant les Jeux – et de la Tour Eiffel. Une vidéo devrait toutefois être diffusée dans la capitale nippone en amont du spectacle tricolore qui comportera notamment la présentation d’un immense drapeau déployé au sommet de la « Dame de Fer », dont la superficie (5 000 m²) en fera le plus grand drapeau jamais hissé dans le monde.

Il y a quelques semaines, des essais techniques avaient d’ailleurs été menés sur le célèbre monument parisien pour préparer le show du dimanche 08 août qui sera également marqué par le survol de Paris par la Patrouille de France.

Cette séquence parisienne sera en outre ponctuée par la présentation du titre « Prologue », musique de la passation, enregistré par Woodkid avec l’Orchestre National de France et la Maîtrise de Radio France, puis à l’issue de la Cérémonie de clôture, par un concert de l’artiste depuis le Trocadéro.

Vue des tests de déploiement d’un drapeau géant sur la Tour Eiffel, au début du mois d’avril 2021 (Crédits – Paris 2024 / Jérémy Josselin / Blackdeer)

L’arrivée du drapeau olympique sur le sol français, dès le lundi 09 août, a également été planifiée, avec une célébration en trois étapes.

Tout d’abord, à son arrivée sur le tarmac de l’aéroport Roissy – Charles de Gaulle, la Maire de Paris brandira le drapeau olympique, en présence des derniers médailles tricolores.

Par la suite, une délégation de sportif accompagnée par Anne Hidalgo, Brigitte Henriques, Présidence du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), mais aussi Tony Estanguet, Président du COJO, et Roxana Maracineanu, Ministre déléguée en charge des Sports, embarquera pour une croisière sur les canaux depuis Pantin, en Seine-Saint-Denis, jusqu’au site de Paris Plages aménagé dans le secteur du Bassin de La Villette.

Enfin, une célébration ouverte au public sera proposée sur ce dernier site, avec notamment une séance de dédicaces des médaillés olympiques en présence d’enfants bénéficiaires des vacances du Secours Populaire.

Laisser un commentaire