LA 2028 : L’aéroport LAX dévoile la première voiture de la future navette APM

Cette semaine, le Maire de Los Angeles, Eric Garcetti, a assisté à la présentation de la première voiture qui composera l’une des rames de la future navette baptisée Automated People Mover et destinée à désengorger le trafic automobile au niveau de l’aéroport international LAX.

Présentation de la première voiture qui composera l’une des navettes de l’Automated People Mover de l’aéroport LAX de Los Angeles (Crédits – Mayor of LA)

Depuis 2019, le vaste projet de modernisation de l’aéroport international LAX de Los Angeles (Californie, États-Unis) a pris une nouvelle tournure, avec l’enclenchement des travaux relatifs à la future liaison suspendue de l’Automated People Mover.

Ainsi, l’édification des piliers de soutien de la structure a peu à peu pris forme à proximité des zones d’embarquement et le long des parkings aériens de la plateforme aéroportuaire, avec le concours progressif de 2 000 ouvriers. Longue de 3,6 kilomètres, la structure devrait désormais être achevée d’ici la fin de l’année 2022 avec la construction des derniers éléments du tablier.

En parallèle, les concepteurs de l’APM travaillent aussi sur la livraison des 44 voitures qui composeront in fine les rames de la navette automatique.

La toute première voiture aux larges ouvertures vitrées a d’ailleurs été dévoilée cette semaine, mardi 02 août, en présence du Maire de Los Angeles, accompagné pour l’occasion de plusieurs responsables du site, ainsi que des élus locaux.

Le Maire de Los Angeles, Eric Garcetti, devant la première voiture de la navette APM (Crédits – Mayor of LA)

A terme, chaque rame pourra transporter jusqu’à 200 voyageurs, soit 50 personnes par voiture, avec une fréquence de circulation optimale, la navette étant appelée à fonctionner 24h sur 24, avec un passage toutes les deux minutes le long des six stations qui jalonneront le parcours qui assurera tout à la fois une desserte de l’aéroport et d’un pôle d’échanges multimodal (métro, bus, etc.).

Au sein de chacune des voitures, des supports numériques d’information seront installés pour l’ensemble des usagers, de même que douze sièges réservés aux personnes à mobilité réduite.

Grâce à cette fréquence et à la modernité du service proposé, les concepteurs du projet à 4,9 milliards de dollars espèrent créer une demande forte, avec l’ambition de transporter au moins 30 millions de passagers chaque année dès 2023. Cela permettrait en conséquence d’assurer la décongestion partielle des voies d’accès traditionnelles à l’une des principales plateformes aéroportuaires des États-Unis.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’aménagement de l’AMP figure parmi les principaux chantiers liés au domaine des transports sur la région de Los Angeles dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2028.

De fait, les autorités locales se sont également engagées dans la mise en place massive de bus électriques disposés sur les principaux axes routiers de la ville tentaculaire. Des lignes de métro et de tramway ont aussi été modernisées, ou sont en cours de modernisation, notamment sur la Purple Line et la Blue Line.

D’autres projets – téléphérique et transport sous-terrain jusqu’au Dodger Stadium notamment – sont par ailleurs envisagés dans l’optique des Jeux et ce, afin de gérer au mieux le flux de millions de spectateurs attendus pour suivre l’événement planétaire qui aura lieu dans la « Cité des Anges » pour la troisième fois de l’histoire (1932, 1984, 2028).

Laisser un commentaire