LA 2028 : L’APM commence à prendre forme au-dessus de l’aéroport LAX

Officiellement lancé au printemps 2019, le chantier de construction de l’Automated People Mover (APM) – la navette automatique qui doit permettre de desservir l’aéroport international LAX de Los Angeles d’ici 2023 – avance à bon rythme et ce, malgré la crise sanitaire du Covid-19.

Vue du chantier de l’APM en septembre 2020 (Crédits – Los Angeles World Airports)

A l’horizon 2028, au moment où Los Angeles accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques d’été, les transports en commun de la région auront été profondément remanié.

En plus de bus électriques disposés sur les principaux axes routiers de la « Cité des Anges », les habitants de LA, ainsi que les spectateurs du monde entier qui viendront assister aux compétitions, pourront aussi profiter de lignes de métro et de tramway entièrement modernisées pour assurer la desserte des différents sites mobilisés pour l’événement.

Si les autorités locales ont d’ores et déjà engagé un effort conséquent dans le domaine des transportsavec parfois l’apport d’un financement fédéral comme pour l’extension de la Purple Line – des investissements publics et privés vont encore se poursuivre d’ici l’ouverture des Jeux et même au-delà.

Parmi les travaux en cours, l’aménagement de l’APM représente sans conteste l’un des plus chantiers les plus importants de ces dernières années. Pour preuve, quelques 4,9 milliards de dollars doivent être injectés pour bâtir et mettre en fonctionnement cette navette automatique sur 3,6 kilomètres, avec la mobilisation d’au moins 2 000 ouvriers.

Depuis le lancement du projet au printemps 2019, des sections entières ont ainsi été bâties, avec notamment l’édification des piliers de soutien sur lesquels viendra prendre place le tablier. Sur des photographies partagées la semaine dernière par le Maire de Los Angeles, Eric Garcetti, il est d’ailleurs possible de percevoir l’installation de certaines portions, à proximité des zones d’embarquement et le long des immenses parkings aériens de l’aéroport LAX.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois la structure aménagée, la livraison de la première rame – en cours de montage – devrait intervenir à la fin de l’année 2020, tandis que la réalisation des tests techniques est envisagée d’ici la mi-2022 et ce, avant une ouverture au public de la ligne automatique et des six stations planifiée pour le début de l’année 2023.

Pour les concepteurs de l’APM et pour les autorités locales, l’ambition du projet est de parvenir à transporter au moins 30 millions de passagers chaque année. De quoi décongestionner en partie les voies routières traditionnelles qui desservent la principale plateforme aéroportuaire, la troisième des États-Unis au regard de la fréquentation.

Afin de répondre à cette ambition, les navettes de l’APM auront une fréquence de circulation optimale – 24h sur 24 avec une navette toutes les deux minutes – et un confort adapté pour les voyageurs qui y auront accès gratuitement. Ainsi, l’APM pourra accueillir jusqu’à 50 personnes par rame, soit 200 passagers par navette. L’équipement disposera par ailleurs de larges portes vitrées et de douze sièges par rame réservés aux personnes à mobilité réduite, ainsi que des supports numériques d’information.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.