Tokyo 2020 : Yoshihide Suga pour succéder à Shinzo Abe en qualité de Premier Ministre

A moins d’un an de l’ouverture prévue des Jeux d’été de Tokyo 2020 et alors que le Japon continue de faire face à l’épidémie de Covid-19, un nouveau Premier Ministre s’apprête à prendre ses fonctions. Sauf surprise, Yoshihide Suga devrait en effet être élu par la Diète – le Parlement nippon – pour succéder à Shinzo Abe qui avait annoncé il y a peu sa démission pour raisons de santé.

Yoshihide Suga, Secrétaire Général du Parti Libéral Démocrate du Japon en octobre 2019 (Crédits – Yoshihide Suga / Compte officiel Twitter)

Ce lundi 14 septembre, les membres du Parti Libéral Démocrate (PLD) ont désigné le candidat appelé à prendre la succession de Shinzo Abe à la tête du gouvernement du Japon depuis 2012.

Dans un scrutin limité à 535 électeurs – les parlementaires du PLD et des représentants du parti présents dans les 47 Préfectures du pays – Yoshihide Suga, ancien Ministre des Affaires intérieures et des Communications (2006-2007) a ainsi obtenu 377 voix, contre 89 pour Fumio Kishida, qui fut Ministre des Affaires étrangères de 2012 à 2017, et 68 voix pour Shigeru Ishiba, Ministre de la Défense entre 2007 et 2008. Cette large domination, Yoshihide Suga, 71 ans, l’a doit sans doute pour partie à sa parfaite connaissance du PLD dont il est actuellement le Secrétaire Général.

Demain, mercredi 16 septembre, le candidat du PLD devra se soumettre à l’examen de la Diète – Parlement nippon regroupant la Chambre des Représentants et la Chambre des Conseillers – qui devrait en toute logique procéder à son installation en qualité de Chef du Gouvernement.

De fait, depuis le scrutin législatif d’août 2016, le PLD dispose de 284 représentants dans la première Chambre, auxquels il convient d’ajouter les 29 représentants du parti Kōmeitō, ce qui lui confère une majorité absolue (313 sièges sur 465). Dans la deuxième Chambre parlementaire, le parti de Shinzo Abe et son allié politique sont également majoritaires – quoique dans une moindre mesure – avec 141 conseillers (113 pour le PLD et 28 pour le Kōmeitō) contre 104 pour les membres de l’opposition.

Le Premier Ministre Shinzo Abe, à la tribune de présentation du projet de Tokyo 2020, le 07 septembre 2013 à Buenos Aires (Crédits – CIO)

Une fois l’élection entérinée, le Premier Ministre devra s’atteler à poursuivre l’action engagée par Shinzo Abe sur le front de la lutte contre l’épidémie de Covid-19en lien notamment avec la Gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike – tout en continuant d’œuvrer aux préparatifs d’organisation des prochains Jeux Olympiques et Paralympiques d’été qui, en raison du contexte sanitaire, ont été reporté à l’été 2021.

Sur ce point, en succédant à Shinzo Abe, Yoshihide Suga prendra le relais d’un acteur-clé de la phase de candidature de Tokyo 2020 qui a su devenir par la suite l’un des piliers essentiels dans les discussions engagées avec le Comité International Olympique (CIO), le Comité International Paralympique (IPC), mais aussi les Fédérations Internationales (FI) et l’ensemble des partenaires de l’Olympiade 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.