Une nouvelle étape pour le projet de téléphérique du Dodger Stadium

En avril dernier, Aerial Rapid Transit Technologies – société fondée par Drew McCourt, fils de l’ancien propriétaire des Dodgers et actuel propriétaire de l’Olympique de Marseille en France, Frank McCourt – avait présenté un projet de liaison téléphérique pour relier Union Station au Dodger Stadium de Los Angeles (Californie, États-Unis).

Ces derniers jours, une étape supplémentaire a été franchie pour la mise en œuvre opérationnelle de ce projet d’envergure, destiné à désengorger le trafic routier et à proposer au public – spectateurs, touristes et bien sûr habitants locaux – un mode de transport propre et alternatif.

Projet de téléphérique entre Union Station et le Dodger Stadium à Los Angeles (Crédits – Aerial Rapid Transit Technologies LLC)

Ainsi, la Los Angeles County Metropolitan Transportation Authority – l’autorité de gestion des transports – a considéré la viabilité du projet et a demandé à la société conceptrice des informations complémentaires, ce qui devrait prochainement conduire à des études approfondies, notamment quant aux modalités techniques d’installation de la future structure.

Cette dernière doit en effet relier la gare ferroviaire de Union Station et le Dodger Stadium, écrin de la franchise de baseball du même nom, distant d’un peu plus de deux kilomètres. Selon les plans de la société ayant conçu le projet, la capacité du téléphérique pourrait être fixée à 5 000 passagers par heure dans les deux sens de circulation, avec entre 30 et 40 passagers par télécabine.

Le point de départ du futur téléphérique prendrait place sur un terrain adjacent à Union Station, propriété de l’autorité de gestion des transports également dénommée METRO. Cette dernière pourrait dès lors louer le terrain à Aerial Rapid Transit Technologies. Quant au point d’arrivée de l’équipement, il se situerait sur un terrain aujourd’hui détenu à 50% par la société de Drew McCourt et implanté sur une partie du parking du Dodger Stadium.

Pour financer la mise en place du projet d’ici 2022, Aerial Rapid Transit Technologies assurerait une participation de 125 millions de dollars, participation à laquelle il faudrait ajouter un apport privé complémentaire non-défini à ce jour.

Les mois à venir permettront sans doute de finaliser le plan de financement qui devrait mentionner deux autres éléments non-négligeables. Aerial Rapid Transit Technologies fixerait elle-même les tarifs des billets d’accès au téléphérique et ce, en tant que société conceptrice du projet. En outre, elle supporterait une partie des coûts relatifs aux diverses études techniques et environnementales qui devraient être engagées par METRO.

Vue des tribunes et du terrain de baseball du Dodger Stadium (Crédits – Los Angeles Dodgers)

Bien qu’indépendant, le projet californien s’inscrit tout de même pleinement dans la stratégie de modernisation des transports menée par les autorités locales en vue de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2028.

Cette année-là, Los Angeles disposera d’un réseau de transports repensé et largement axé sur les nouvelles technologies et le développement durable.

Si le projet de téléphérique est mené à son terme, il sera à n’en pas douter l’un des moyens favoris des spectateurs pour rejoindre le Dogder Stadium dans le cas où le baseball / softball venait à être inscrit au programme des Jeux de 2028.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.