LA 2028 : Réouverture de la « Blue Line » entre Los Angeles et Long Beach

Dans le cadre des projets de rénovation et de modernisation des infrastructures de transports de la région de Los Angeles (Californie, États-Unis), les autorités avaient placé le cas de la Blue Line parmi les priorités de l’année 2019.

A l’issue de près de dix mois de travaux, la plus ancienne ligne de métro de Los Angeles – mise en service en 1990 – a officiellement été rouverte au public ce week-end et relie de nouveau Downtown Los Angeles à la ville de Long Beach.

Pour l’occasion, des festivités se sont tenues sur le parcours, en présence notamment du rappeur américain Snoop Dogg qui a pu constater les résultats d’un chantier à 350 millions de dollars (313,4 millions d’euros).

Cérémonie de réouverture de la Ligne A du métro de Los Angeles, samedi 02 novembre 2019 (Crédits – Los Angeles METRO)

Débuté à la fin du mois de janvier dernier, ledit chantier a donné lieu à divers bouleversements pour apporter davantage de confort et de sécurité aux milliers de voyageurs quotidiens.

Concrètement, les ouvriers se sont attelés au changement des voies et à l’aménagement de nouveaux équipements, parmi lesquels quatre nouvelles voies de croisement pour fluidifier la circulation des trains durant les heures de pointe. Un nouveau système d’éclairage a aussi été installé sur l’ensemble du parcours long de 35,4 kilomètres, avec une attention particulière accordée à la signalétique des 22 stations et à la pose d’un système d’écrans numériques pour la diffusion d’informations sur l’état du trafic. Le câblage du réseau a également été revu de même que le système d’alimentation de la ligne.

Vue du chantier de réhabilitation de la Ligne A du métro de Los Angeles en 2019 (Crédits – Los Angeles METRO)

Outre ces sensibles améliorations, le chantier s’est aussi focalisé sur la remise à niveau des gares desservies et en particulier de la Willowbrook / Rosa Parks Station, quatrième station la plus fréquentée du réseau métropolitain.

La signalétique y a ainsi été revue, de même que l’éclairage avec la pose d’un système LED, tandis que des ascenseurs et escaliers supplémentaires ont été aménagés pour faciliter l’accessibilité du site et surtout la connexion entre la Blue Line et la Green Line.

Rouverte elle-aussi au public, cette gare doit encore subir quelques aménagements intérieurs et extérieurs d’ici le mois de décembre 2019. In fine, l’ensemble de ce chantier spécifique – 109 millions de dollars (97,6 millions d’euros) – garantira aux voyageurs un confort accru grâce à de nouvelles prestations : parking réhabilité, espace dédié aux vélos, aménagement paysager, etc.).

Vue du chantier de réhabilitation de la Ligne A du métro de Los Angeles en 2019 (Crédits – Los Angeles METRO)

Afin de célébrer le renouveau de la ligne historique, la Los Angeles County Metropolitan Transportation Authority (METRO) – autorité gestionnaire du réseau – a voulu donner une nouvelle dénomination à la Blue Line.

Désormais, même si la couleur bleue restera attachée à la signalétique dévolue à cette ligne, il conviendra de la dénommer Ligne A et ce, en prélude d’un changement global qui concernera prochainement l’ensemble des lignes de métro de Los Angeles.

Ce changement ne devrait pas être effectif sur l’ensemble du réseau avant 2022, année de mise en fonctionnement du Regional Connector, autre projet majeur actuellement développé par les autorités locales.

Vue de l’un des nouveaux écrans installés dans les 22 stations de la Ligne A du métro de Los Angeles (Crédits – Los Angeles METRO)

Pour la Ligne A, les travaux de ces derniers mois avaient un objectif complémentaire à celui d’offrir plus de conforts aux voyageurs.

Dans la perspective de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de Los Angeles 2028, la Ligne A fait partie des axes appelés à être sollicités pour le transport des milliers de spectateurs qui afflueront dans la Cité des Anges et qui souhaiteront se rendre jusqu’à Long Beach pour assister à une partie des compétitions.

Située au Sud de Los Angeles, la ville de Long Beach doit accueillir les épreuves de BMX, de natation en eau libre, du triathlon, de la voile, sans oublier les tournois de handball et de water-polo. Lors des Jeux Paralympiques, les épreuves du triathlon devraient y élire domicile.

Concernant le secteur de Downtown Los Angeles, la proximité de la Ligne A assurera aussi le transport des spectateurs désireux de se rendre, notamment, au Staples Center pour les phases finales du tournoi olympique de basketball et du tournoi paralympique de basket-fauteuil, ou au Los Angeles Convention Center, écrin choisi pour les disciplines olympiques et paralympiques suivantes : escrime, taekwondo, boxe, tennis de table, basketball (Jeux Olympiques), boccia, goalball, escrime-fauteuil et rugby-fauteuil (Jeux Paralympiques).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.