Paris 2024 : Lancement du premier chantier lié au Village des Athlètes

Ce lundi 04 novembre 2019 va marquer le franchissement d’une étape-clé dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de Paris 2024.

Alors que la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO) a, à ce jour, acquis pas moins de 90% de l’espace foncier nécessaire pour permettre la construction du Village des Athlètes, le premier chantier va débuter en cette fin d’année 2019 sur la commune de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).

Pour marquer cette étape et afin de montrer le plein engagement de l’État au service de l’ambition olympique et paralympique, le Premier Ministre en personne fera le déplacement au 7-9 Rue Marcel Cachin où les premiers coups de pelleteuses s’enclencheront dans les jours à venir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avant cette séquence symbolique, Édouard Philippe réunira à Saint-Denis pas moins de onze Ministres et Secrétaires d’État dans le cadre du Comité Interministériel sur les Jeux Olympiques et Paralympiques.

L’occasion de faire un point sur l’avancée des chantiers administratifs et des futurs travaux à mener en Seine-Saint-Denis, tant du côté du futur Village des Athlètes – qui s’établira le long de la Seine, à cheval sur les communes de Saint-Ouen, Saint-Denis et L’Île-Saint-Denis – que sur les autres dossiers liés à la tenue des Jeux.

Car si l’implantation du Village Olympique et Paralympique est un point essentiel dans le dispositif proposé par Paris 2024 en Seine-Saint-Denis, il n’est qu’une composante d’un projet plus large, englobant l’utilisation du Stade de France – futur Stade Olympique – et la construction à venir d’un Centre Aquatique qui doit prendre place face à l’enceinte de 80 000 places.

Pour répondre aux exigences de durabilité d’un tel équipement – absent du paysage sportif hexagonal depuis plusieurs décennies – les porteurs du projet olympique et paralympique ont fait le choix d’une double structure, avec une installation pérenne qui demeurera in situ après les Jeux et un équipement démontable qui permettra l’aménagement de piscines municipales dans des communes limitrophes.

Un plus évident pour un département où un élève sur deux ne sait pas nager à son arrivée au collège.

A ces deux sites majeurs des Jeux, s’ajouteront aussi les équipements d’entraînement – notamment les piscines d’Aubervilliers, du Pont de Bondy, de Marville et d’Aulnay-Sous-Bois, sans oublier évidemment le cluster de Dugny-Le Bourget où auront lieu les épreuves de tir et où les journalistes pourront être hébergés au sein d’un Village des Médias aménagés face au Parc des Expositions de Paris-Le Bourget.

Si l’on ajoute à ces projets, les initiatives locales – notamment développées dans le domaine de l’inclusion par le sport – tous les acteurs de Paris 2024 ont aujourd’hui pour objectif d’assurer à la Seine-Saint-Denis un héritage tangible, avant, pendant et après les Jeux.

Demain matin, la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, sera bien sûr de la partie pour incarner la dimension première de l’événement planétaire. Mais à ses côtés, Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Julien Denormandie, Ministre chargé de la Ville et du Logement, Sophie Cluzel, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État auprès de la Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, Adrien Taquet, Secrétaire d’État auprès de la Ministre des Solidarités et de la Santé, Gabriel Attal, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, Olivier Dussopt, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Action et des Comptes Publics, et enfin Laurent Nunez, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Intérieur, feront également le déplacement, quelques jours après la présentation d’un vaste plan sécurité-justice-éducation pour la Seine-Saint-Denis.

Les premiers travaux de déconstruction débuteront le 04 novembre 2019 sur une parcelle actuellement occupée par l’entreprise SADE – en bas à gauche – sur la commune de Saint-Ouen (Crédits – SOLIDEO)

Bien que le lancement se fera en grande pompe ce lundi, le chantier annoncé ne concernera finalement qu’une partie mineure du site qui accueillera le Village Olympique et Paralympique en 2024.

De fait, les travaux à venir s’inscrivent dans une phase de déconstruction et de préparation des terrains ; un préalable. Sur la parcelle du 7-9 Rue Marcel Cachin, il s’agira ainsi de démantelé le bâtiment aujourd’hui occupé par l’entreprise SADE, proche du Lycée Marcel Cachin qui doit pour sa part être réaménagé.

Au fil des mois, une fois les acquisitions foncières effectuées et les déconstructions nécessaires menées, les acteurs du projet du Village des Athlètes pourront enclencher une autre étape en vue d’édifier le vaste complexe qui s’étendra in fine sur 51 hectares.

Visuel du Village de Paris 2024 et de sa préfiguration post-JO (Crédits – Dominique Perrault Architecte / TER / Adagp)

Sur ce site, plusieurs parcelles seront alors identifiées pour bâtir les immeubles résidentiels où seront logés les athlètes engagés dans les compétitions olympiques dans un premier temps, et paralympiques dans un second temps.

La réflexion d’ores et déjà menée quant à l’aménagement du Village permettra par la suite une reconversion adéquate de ce nouveau quartier du département de la Seine-Saint-Denis.

Après les Jeux, la partie consacrée sur L’Île-Saint-Denis – 2 500 personnes logées au moment des compétitions sportives – sera transformée en logements familiaux (300), avec également la réalisation d’une résidence étudiante de 126 chambres ou encore l’installation d’un hôtel de 115 chambres. Commerces, bureaux et services seront également implantés pour créer une vie sociale et économique dynamique au cœur d’un nouvel écoquartier.

Sur la partie Saint-Ouen / Saint-Denis, ce sont pas moins de 1 900 logements familiaux qui devraient être hérités du Village des Athlètes et qui devraient donc être proposés à la vente ou à la location à l’horizon 2025-2026. Des logements réservés aux étudiants et aux seniors – 750 – devraient par ailleurs être réalisés pour garantir la promesse d’une mixité sociale et urbaine. Là-aussi, à l’instar de l’espace dévolu sur le territoire de L’Île-Saint-Denis, l’écoquartier accordera aussi une place aux activités économiques et à l’installation de services divers et de deux groupes scolaires au milieu d’un ensemble paysager doté de toitures végétalisées et faisant la part belle aux modes de déplacement doux.

Bien que le tableau présenté au printemps dernier par l’architecte de renom Dominique Perrault soit alléchant, il n’en demeure pas moins qu’un chantier de la dimension du Village Olympique et Paralympique constitue un défi hors-normes, d’autant plus dans un périmètre territorial déjà fortement urbanisé comme l’est aujourd’hui Saint-Denis et ses alentours aux portes de Paris.

Aussi, afin de répondre aux inquiétudes légitimes des riverains, la SOLIDEO a prévu des mesures comme l’installation de capteurs de bruit pour mesurer le degré d’intensité des travaux ou encore l’interdiction des travaux la nuit, notamment en ce qui concerne les allers et retours des engins de chantier.

(Crédits – Dominique Perrault Architecte / TER / Adagp / SOLIDEO)

Bien avant cela, une autre étape sera franchie d’ici la fin du mois. Mercredi 20 novembre 2019, la SOLIDEO présentera les projets architecturaux élaborés par les équipes candidates sur le secteur de Saint-Ouen.

Orchestrée par Nicolas Ferrand, Directeur Général de la SOLIDEO, la soirée de présentation rassemblera l’ensemble des acteurs engagés dans la réalisation du Village.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.