JO 2024 : Les Villes Candidates entrent dans une période décisive

Au cours des dernières semaines, des groupes d’experts mandatés par le Comité International Olympique (CIO) se sont rendus dans les deux Villes Candidates à l’organisation des Jeux d’été de 2024.

Ces visites – une nouveauté de la réforme Agenda 2020 – sont survenues en amont de l’inspection qui sera prochainement réalisée par la Commission d’évaluation, du 10 au 12 mai à Los Angeles (États-Unis) puis du 14 au 16 mai à Paris (France).

(Crédits – CIO)

A la suite de ces visites et à 165 jours de l’élection de la Ville Hôte, le CIO a fait un point d’étape au travers d’un communiqué de presse diffusé ce jeudi 30 mars.

Comme il est de coutume au moment d’évoquer la pertinence des différents projets, le langage diplomatico-olympique en vigueur au sein de l’institution de Lausanne (Suisse) demeure bien présent. Plutôt qu’un satisfecit, c’est un véritable éloge qui est adressé à l’une et l’autre des Villes Candidates.

« Le travail de la Commission ne fait que commencer, mais il est déjà évident que les deux candidates ont pleinement adhéré à l’esprit de l’Agenda Olympique 2020.

Les deux propositions comprennent des lieux emblématiques dans ces deux merveilleuses villes et offriraient une excellente expérience aux athlètes, spectateurs et autres participants.

Nous nous réjouissons d’examiner de plus près les détails de ces deux excellents dossiers au cours de nos visites d’inspection, et de voir comment ces plans superbement conçus pourraient se concrétiser au moment des Jeux et laisser un héritage durable » a ainsi affirmé Patrick Baumann, Président d’une Commission d’évaluation qui a connu quelques remous en raison du départ soudain de son ex-chef de file, Frankie Fredericks.

Outre la phase d’inspection qui sera orchestrée par la Commission d’évaluation, les Villes Candidates auront droit à deux nouvelles occasions pour présenter leur concept respectif et ce, avant l’ultime grand oral qui aura lieu le 13 septembre prochain à Lima (Pérou).

(Crédits – SportAccord Convention)

Mardi 04 avril, les délégations de Los Angeles et Paris se succéderont ainsi à la tribune de la Convention SportAccord à Aarhus (Danemark) dans une configuration au format réduit par rapport à la première prestation orale qui s’était déroulée à Doha (Qatar) en novembre 2016.

En effet, les deux Villes Candidates disposeront de quinze minutes chacune, soit dix minutes de présentation et cinq minutes de questions-réponses.

Il apparaît dès lors essentiel pour les délégations de Los Angeles 2024 et de Paris 2024 d’assurer un service « après-vente » optimal. Cela passera de fait par des échanges en dehors de la seule phase de présentation, ce qui explique l’importance du rendez-vous danois dans le calendrier des deux candidatures.

Les listes définitives des délégations de l’une et de l’autre seront officialisées dans les prochains jours, mais de premiers éléments sont déjà disponibles.

Côté Los Angeles, Casey Wasserman et Janet Evans seront présents au Danemark. Le Président et la vice-Présidente en charge de la relation avec les athlètes, seront accompagnés par Gene Sykes, Directeur Général ; Daniel Koblin, Directeur de la candidature ; Jared Schott, Directeur des Relations Internationales ; Jeff Millman, Directeur de la Communication ; mais également Terrence Burns, Directeur du Marketing ; et Leonard Ahmed Abbey, Directeur des Relations et des Opérations avec les Comités Nationaux Olympiques et Paralympiques.

Côté Paris, Tony Estanguet sera du voyage. Il en sera de même pour Étienne Thobois, Directeur Général de Paris 2024 ; Michael Aloïsio, Directeur Général Adjoint ; Jean-Philippe Gatien, Directeur des Sports ; Sophie Lorant, Directrice des Relations Internationales ; Aurélie Merle, Responsable des Relations Internationales ; et Saint-Clair Milesi, Directeur de la Communication de la candidature française.

Les membres du CIO qui sont en appui des deux Villes Candidates seront des acteurs indispensables pour permettre une large diffusion des deux concepts auprès des autres membres de l’institution qui seront à Aarhus, et bien sûr auprès des représentants des Fédérations Internationales et des centaines de délégués accrédités.

Pour Los Angeles, Larry Probst – également Président du Comité National Olympique (USOC) – sera accompagné par Angela Ruggiero et Anita DeFrantz. Pour Paris, Tony Estanguet – au-delà de sa casquette de coprésident de Paris 2024 – sera rejoint par Guy Drut.

Que ce soit pour Los Angeles ou Paris, outre la dizaine de membres issus du Comité de Candidature pilotant le projet, les deux Villes Candidates pourront aussi compter sur la mobilisation de leur Comité National Olympique – l’USOC et le CNOSF – ainsi que sur les relais des Villes qui seront représentées sur place.

Comme à Doha, les acteurs-clés de la sphère politique et institutionnelle des deux candidatures feront le déplacement à Aarhus. Si la présence du Maire de Los Angeles, Eric Garcetti, a été actée au cours des dernières heures, celle de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, était en revanche prévue depuis plusieurs jours.

Très active au service de la candidature de Paris 2024, la Maire de la capitale française avait d’ailleurs déjà accompagné la délégation tricolore lors de la précédente édition de la Convention SportAccord.

Balázs Fürjes, Président du Comité de Candidature de Budapest 2024 (Crédits – Budapest 2024)

Retirée de la course olympique depuis un mois, la candidature de Budapest 2024 sera malgré tout présente à la Convention SportAccord.

La délégation hongroise devrait à cette occasion réitérer son ambition de revenir prochainement sur le devant de la scène.

« Budapest peut ne pas être une méga-ville, mais nous avons un cœur gigantesque en matière de sport, en particulier de sport olympique, qui nous a unis dans les bons moments et dans les temps difficiles, et nous chercherons à nouveau des occasions pour héberger les Jeux.

Les rêves olympiques de Budapest restent en vie » a notamment déclaré Balázs Fürjes, dans un communiqué publié ce vendredi après-midi.

La capitale de la Hongrie – qui avait joué la carte de l’audace à Doha – sera donc de la partie à Aarhus, mais uniquement dans les couloirs du Centre de Conventions.

Des liens potentiels avec les Villes Candidates encore en lice pourraient à cette occasion se former, ce qui ne serait pas négligeable compte-tenu de la nécessité de rassembler – tant pour Los Angeles que pour Paris – un maximum de soutiens en provenance du Mouvement Olympique.

(Crédits – CIO / R. Juilliart)

Après la séquence SportAccord, les Villes Candidates se retrouveront ensemble à Lausanne, à la mi-juillet.

Les Fédérations Internationales des sports olympiques d’été auront droit en effet à leur propre exposé, les 11 et 12 juillet.

Le Groupe de travail composé des quatre vice-Présidents du CIO et chargé de plancher sur une refonte du processus de candidature rendra pour sa part ses conclusions, notamment dans l’optique d’une double attribution des Jeux 2024 et 2028.

La Commission d’évaluation aura quant à elle la parole pour présenter son Rapport d’évaluation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s