JO 2024 : Patrick Baumann succède à Frankie Fredericks à la tête de la Commission d’évaluation

Dans l’attente durant une partie de la journée, la Commission d’évaluation des Villes Candidates à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024 connaît finalement l’identité de son nouveau Président après la démission de Frankie Fredericks.

Après une réunion de la Commission exécutive du Comité International Olympique (CIO), le Président Thomas Bach a annoncé la nomination de Patrick Baumann à la succession de Frankie Fredericks.

Patrick Baumann, le 18 juin 2013 (Crédits – FIBA)

Déjà membre de la Commission d’évaluation depuis l’installation de cette dernière en février 2016, le Suisse est connu pour être le Secrétaire Général de la Fédération Internationale de Basketball (FIBA), mais surtout pour être le Président de SportAccord, puissante organisation qui rassemble les principaux décideurs du sport mondial.

La prochaine Convention de SportAccord – qui aura lieu du 02 au 07 avril à Aarhus (Danemark) – sera d’ailleurs l’occasion de voir les deux Villes Candidates encore en course effectuer une brève présentation de leur projet respectif.

Engagé au sein du Mouvement Olympique depuis son entrée en fonction en 2007, Patrick Baumann a été l’un des artisans de la victoire de Lausanne (Suisse) dans le cadre de l’obtention des Jeux de la Jeunesse 2020, et est aujourd’hui mobilisé dans la taskforce mise en place par Swiss Olympic afin de piloter une candidature helvète à l’organisation des Jeux d’hiver de 2026.

Le leader sportif est épaulé dans cette mission par les autres membres du CIO en Suisse, à savoir Gian Franco Kasper, René Fasel et Denis Oswald.

Patrick Baumann à la tribune de la Session du CIO, le 05 octobre 2009 à Copenhague (Crédits – CIO / A.MEylan)

A la tête de la Commission d’évaluation pour les Jeux de 2024, Patrick Baumann retrouvera Paris qu’il avait déjà inspecté en 2001 au moment où la capitale française concourrait à l’organisation des Jeux d’été de 2008. Le dirigeant helvète était alors membre de la Commission d’évaluation.

Par la suite, Patrick Baumann fut membre d’une autre Commission d’évaluation, à savoir celle pour les Jeux de 2020. Auparavant, il fut aussi membre de la Commission de Coordination chargée de s’assurer du bon déroulement des préparatifs des Jeux de Londres 2012.

L’expérience acquise au cours des dernières années sera donc précieuse pour celui qui est aussi engagé dans la Commission du Marketing – dans laquelle il côtoie d’ailleurs le Japonais Tsunekazu Takeda, autre membre de la Commission d’évaluation pour les JO 2024 – et dans la Commission de l’Entourage des Athlètes.

A n’en pas douter, Patrick Baumann devrait avoir un regard aiguisé sur les propositions de Los Angeles et de Paris.

Ses déclarations à l’issue des visites dans les deux villes – du 23 au 25 avril pour la première et du 14 au 16 mai pour la seconde – seront particulièrement scrutées et ce, même si le langage diplomatico-olympique devrait une fois encore être de mise.

(Crédits – CIO)

Outre la nomination de Patrick Baumann, le Président du CIO a également – avec la Commission exécutive – rappeler le position de l’institution concernant la procédure actuellement menée par le Parquet National Financier (PNF) sur les soupçons de corruption et sur les conditions d’attribution des Jeux d’été de 2016 et de 2020.

Dans un communiqué, le CIO précise ainsi que « la Commission exécutive a réitéré son total engagement à coopérer avec les autorités judiciaires françaises.

S’agissant des allégations portées à l’encontre du membre du CIO en Namibie, Frank Fredericks, la Commission exécutive rappelle l’importance du respect du principe de la présomption d’innocence et prend note de la décision de M. Fredericks de démissionner de son poste de Président de la Commission d’évaluation pour les Jeux Olympiques de 2024.

M. Fredericks a également fait part de son intention de ne pas participer, en juillet à Lausanne, à la séance d’information sur les Villes Candidates aux JO 2024 pour les membres du CIO et les Fédérations Internationales des sports olympiques d’été, ni à la Session du CIO en septembre à Lima (Pérou), durant laquelle la Ville Hôte sera élue.

Qui plus est, M. Fredericks a décidé de renoncer à titre provisoire à ses fonctions au sein de la Commission de Coordination du CIO pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018″, et sera remplacer temporairement par Lingwei Li, membre du CIO en République Populaire de Chine.

Advertisements

5 réflexions sur “JO 2024 : Patrick Baumann succède à Frankie Fredericks à la tête de la Commission d’évaluation

  1. Pingback: JO 2024 : Le CIO révise les dates de visite à Los Angeles | Sport & Société

  2. Pingback: JO 2024 : La culture s’invitera sur les Champs-Élysées, dimanche 14 mai | Sport & Société

  3. Pingback: Le CIO engage une réflexion sur l’attribution des JO 2024 et 2028 | Sport & Société

  4. Pingback: JO 2024 : Paris 2024 signe une Charte Sociale avec les cinq principales organisations syndicales | Sport & Société

  5. Pingback: JO 2024 : Le programme Héritage de l’État à l’ordre du jour du Conseil des Ministres | Sport & Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s