Pékin 2022 : Thomas Bach accueilli par le Président Xi Jinping

A 10 jours de l’ouverture des Jeux d’hiver de Pékin 2022, le Président de la République Populaire de Chine, Xi Jinping, s’est entretenu avec le Président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, arrivé samedi dernier dans le pays pour observer une quarantaine de trois jours au regard du fragile contexte sanitaire.

Thomas Bach, Président du Comité International Olympique, et Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine, mardi 25 janvier 2022 (Crédits – Beijing 2022)

Ce mardi 25 janvier, le Diaoyutai State Guesthouse de Pékin a été le théâtre d’une rencontre au sommet.

Alors que les préparatifs d’organisation des JO 2022 sont entrés dans la dernière ligne droite avant la Cérémonie d’ouverture programmée le 04 février prochain, Xi Jinping s’est en effet entretenu avec Thomas Bach, en présence de plusieurs dignitaires chinois et représentants du Comité d’Organisation (BOCOG).

Les deux dirigeants se connaissent bien, le Président chinois ayant été un acteur-clé des préparatifs, et un interlocuteur régulier du leader olympique depuis la phase de candidature et encore davantage depuis 2015, année d’attribution des Jeux.

Aussi, comme l’a précisé Xi Jinping au cours de cet entretien, la Chine est aujourd’hui prête à accueillir les premiers Jeux d’hiver de son histoire, et la seconde édition des Jeux, après celle de Pékin 2008.

Ainsi qu’il l’a affirmé :

Nous remplirons notre promesse et présenterons au monde des Jeux Olympiques simples, sûrs et passionnants.

Il s’agit du premier événement sportif global à se tenir, selon le calendrier prévu, depuis l’apparition du Covid-19, et c’est une application réussie de la nouvelle devise olympique ‘Plus vite, plus haut, plus fort – Ensemble’.

Le retour des anneaux olympiques dans « L’Empire du Milieu » constitue une aubaine, tant pour la Chine, qui s’est révélée sur le plan des sports d’hiver, que pour le Mouvement Olympique dans son ensemble.

Il faut dire que Pékin 2022 avait fixé un objectif des plus ambitieux durant sa candidature, en promettant la venue de 300 millions de nouveaux pratiquants sur les pistes de ski et dans les arènes de sports de glace. In fine, selon les données statistiques récemment dévoilées, ce sont quelques 346 millions de Chinois qui se sont adonnés à la pratique des sports d’hiver depuis 2015.

Cet engouement sans commune mesure s’explique bien sûr par la perspective d’accueillir les Jeux, mais aussi et surtout par un investissement considérable des autorités locales et nationales.

Là-encore, les chiffres témoignent d’un enthousiasme certain, avec un accroissement de 317% du nombre de patinoires (654 structures au début de l’année 2021) et de 41% du nombre de stations de ski indoor et outdoor présentes à travers la Chine (803).

Parallèlement à l’investissement réalisé dans les infrastructures – et cela concerne aussi les sites olympiques et paralympiques comme l’Anneau de vitesse à Pékin – les autorités ont également réalisé d’importants travaux pour désenclaver les secteurs de Zhangjiakou et Yanqing, pôles majeurs des Jeux avec la réception des épreuves de neige.

Cela s’est en particulier traduit par l’aménagement d’une ligne à grande vitesse pour réduire les temps de trajets, ainsi que par la modernisation des axes routiers et autoroutiers, sans oublier par ailleurs la mise à niveau de l’aéroport de Zhangjiakou.

Pour le Président du CIO, soucieux de voir les Jeux laisser un héritage au territoire-hôte de l’événement, la Chine a de fait d’ores et déjà réussi ses Jeux, et conforte aujourd’hui sa place parmi les partenaires essentiels du Mouvement Olympique, en dépit des critiques régulièrement formulées à l’égard du régime de Pékin, que ce soit sur la gestion des droits de l’Homme ou la protection de l’environnement.

Comme l’a ainsi souligné Thomas Bach :

La Chine est désormais un pays de sports d’hiver.

C’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour la pratique de ces sports partout dans le monde.

Réunion entre Thomas Bach, Président du Comité International Olympique, et Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine, mardi 25 janvier 2022 (Crédits – Beijing 2022)

Débutant son séjour en Chine de la meilleure des manières, le Président du CIO devrait à présent se rendre sur certains sites des Jeux avant l’ouverture des compétitions.

Il supervisera en outre la réunion de la Commission Exécutive de l’institution olympique qui aura lieu mercredi 02 février au sein de l’hôtel InterContinental Beijing Beichen (OFH).

Le lendemain, à la veille de la Cérémonie d’ouverture, Thomas Bach ouvrira officiellement la 139ème Session du CIO, dont les travaux ont été adaptés au regard du contexte sanitaire, avec une réduction de la durée des réunions au China National Convention Center.

Laisser un commentaire