Déplacement de Roxana Maracineanu au Japon

Du 30 janvier au 03 février prochains, la Ministre des Sports effectuera un déplacement international de première importance.

Comme un symbole, le choix de Roxana Maracineanu s’est porté sur le Japon, pays-hôte de la Coupe du Monde de Rugby cette année et des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été en 2020, deux événements que la France aura l’honneur d’accueillir et d’organiser, respectivement en 2023 et en 2024.

La Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, le 21 novembre 2018 (Crédits – Philippe Millereau / KMSP / CNOSF)

Durant son séjour, l’ancienne championne de natation rencontrera les principaux acteurs du Mouvement sportif nippon, mais également des représentants du monde institutionnel et économique local.

Ainsi, dès son arrivée à Tokyo, mercredi 30 janvier, la Ministre s’entretiendra avec son homologue, Masahiko Shibayama, avant de dîner à la Résidence de France en présence de Pascal Lamy, ancien Directeur Général de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), et de la Gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike.

En toute logique, et dans la lignée des précédents déplacements ministériels programmés ces dernières années dans l’Empire du Soleil Levant, Roxana Maracineanu visitera des sites sélectionnés pour abriter les Jeux d’été en 2020, ainsi que des installations consacrées à l’accueil de la Coupe du Monde de Rugby qui aura lieu au Japon dans un peu plus de sept mois (20 septembre au 02 novembre 2019).

Jeudi 31 janvier, Roxana Maracineanu rencontrera par exemple le Président et les Directeurs du National Training Center, avant d’en visiter les installations en compagnie du nageur paralympique nippon, Junichi Kawai. Les échanges se poursuivront par la suite avec Daichi Suzuki, Commissaire de la Japan Sport Agency.

A l’issue de ces rencontres et des visites sur le terrain, la Ministre française déjeunera avec Yoshiro Mori, Président du Comité d’Organisation des Jeux de Tokyo 2020. L’occasion d’évoquer les perspectives olympiques et paralympiques des deux futures Villes Hôtes de 2020 et de 2024.

Vendredi 1er février, la Ministre des Sports débutera sa troisième journée nippone par un petit déjeuner avec des Parlementaires locaux, avant d’assister à un tournoi de goal-ball, sport inscrit au programme des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 et de Paris 2024. Dans le courant de la journée, une table ronde consacrée au « Sport à l’export » et une réception avec les représentants de la Préfecture de Gifu précéderont un dîner au cours duquel la Ministre échangera avec des entraîneurs tricolores installés au Japon.

Pour son ultime journée sur place, samedi 02 février, la thématique rugbystique sera au cœur de l’agenda ministériel, puisque Roxana Maracineanu déjeunera avec des responsables du rugby nippon et français, avant de donner le coup d’envoi du match entre le club de l’ASM Clermont-Auvergne et l’équipe du All Stars Japon.

Durant ces quatre journées, le déplacement de la Ministre des Sports à Tokyo constituera immanquablement une nouvelle illustration de l’étroit partenariat mis en place entre la France et le Japon au cours des années passées.

Etienne Thobois et Toshiro Muto, respectivement Directeurs Généraux de Paris 2024 et de Tokyo 2020 (Crédits – Tokyo 2020 / Shugo Takemi)

Ainsi, avant et après la signature d’un accord de coopération entre le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) et le Comité Olympique du Japon (JOC) en août 2014, plusieurs visites diplomatiques se sont enchaînées, avec notamment la venue de la Ministre des Sports, Valérie Fourneyron, en mars 2014, puis celle de son successeur, Patrick Kanner, en avril 2015.

La Maire de Paris, Anne Hidalgo, a également eu l’occasion de se rendre à Tokyo à deux reprises en 2016 – avec la Présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse – et en 2017.

Les autorités nippones ont elles-aussi marqué leur attachement à la coopération bilatérale entre les deux pays – et les deux Villes Hôtes des prochaines éditions des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été – avec en particulier la venue de l’ancien Gouverneur de Tokyo, Yoichi Masuzoe, en 2015, puis de l’actuelle Gouverneure, Yuriko Koike, l’année dernière, sans oublier bien sûr le déplacement en France du Premier Ministre, Shinzo Abe, un an auparavant, en 2017.

L’année dernière, la signature d’un accord de coopération entre les Comités d’Organisation des Jeux de 2020 et de 2024 avait scellée ce fructueux partenariat qui mise tout à la fois sur les savoir-faire spécifiques des deux nations et sur l’échange de bonnes pratiques dans le cadre de la tenue d’événements internationaux.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.