JO 2024 : Le Parc Olympique de Budapest se dévoile

Par petites touches, la candidature de Budapest (Hongrie) dévoile les visuels de ce que pourrait être l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été en 2024.

Ainsi, après avoir publié les visuels de la Place des Héros ou encore du parvis du Parlement de Hongrie, Budapest 2024 a présenté ce matin les premiers éléments relatifs au Stade Olympique.

budapest-2024-stade-olympique-1
Visuel du Stade Olympique (Crédits – Budapest 2024 / Brick Visual)

Ce dernier – à ne pas confondre avec le Puskas Stadion en cours de rénovation – disposera d’une capacité de 60 000 places et pourra accueillir les Cérémonies d’ouverture et de clôture ainsi que les compétitions d’athlétisme.

Comme le précise le dossier de candidature de la capitale hongroise, la construction de l’enceinte sportive est envisagée entre 2020 et 2023 pour un investissement de 269,270 millions de dollars (253,8 millions d’euros).

La participation des autorités nationales ne sera pas négligeable – comme d’ailleurs pour l’ensemble du projet – puisque le Gouvernement prévoit d’investir 245,409 millions de dollars (231,3 millions d’euros) pour bâtir la future installation.

budapest-2024-stade-olympique-2
Visuel du Stade Olympique avec les tribunes de 60 000 places et la piste d’athlétisme (Crédits – Budapest 2024 / Brick Visual)

En plus de sa capacité à organiser des événements majeurs, le futur stade offrira – grâce à son implantation en bordure du Danube – un cadre majestueux aux spectateurs, mais aussi aux athlètes.

En effet, le Village Olympique sera implanté à proximité immédiate du Stade Olympique, de même que le Village des Médias.

Des compétitions auront également lieu sur place, au cœur du Noyau du Parc Olympique, l’un des trois pôles de la Zone du Danube.

Le BMX trouvera ainsi place au sein d’un stade (5 000 sièges) prévu pour un coût de 6,802 millions de dollars (6,41 millions d’euros). Le complexe de canoë-kayak (slalom) – qui doit être aménagé pour 27,346 millions de dollars (25,78 millions d’euros) – offrira pour sa part 8 000 places, tandis que le site temporaire du triathlon permettra d’accueillir 2 500 spectateurs. Les équipements temporaires devraient nécessiter une enveloppe de 5,630 millions de dollars (5,31 millions d’euros).

L’haltérophilie de son côté, siègera au Centre des Congrès de Budapest (4 500 places). Un vaste programme de rénovation sera engagé à hauteur de 135,368 millions de dollars (127,58 millions d’euros).

Le handball sera hébergé au sein de la Budapest Olympic Arena (10 000 places) dont les aménagements prévus d’ici 2021 devraient avoisiner un coût de 55,351 millions de dollars (52,16 millions d’euros).

Enfin, le tennis prendrait place dans un complexe dédié dont les travaux devraient mobiliser 62,349 millions de dollars (58,76 millions d’euros). Les matchs se dérouleraient dans des enceintes de 10 000 places, 5 000 places et 3 000 places, ainsi que dans sept terrains adjacents d’une capacité de 250 places.

budapest-2024-parc-olympique-nocturne
Visuel du Parc Olympique, avec au premier plan, le Village des Athlètes (Crédits – Budapest 2024 / Brick Visual)

Outre les visuels du Parc Olympique et du Stade des Cérémonies, Budapest 2024 a aussi présenté deux visuels du Centre Aquatique actuellement en construction dans l’optique des Championnats du Monde de natation 2017.

Le Centre – implanté dans le Noyau de l’Île d’Obuda dans la Zone du Danube – disposera d’une capacité de 15 000 places au moment des Jeux.

budapest-2024-centre-aquatique-2
Visuel du Centre des Sports Aquatiques (Crédits – Budapest 2024 / Brick Visual)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s