JO 2024 : La Région Île-de-France s’engage à investir 209 millions d’euros

Au moment où Thomas Bach, Président du Comité International Olympique (CIO) s’apprête à effectuer une visite à Paris ce week-end, les garanties financières se dévoilent peu à peu concernant le projet de la candidature de Paris 2024.

Ainsi, après le vote de la Ville de Paris relatif à un investissement de 145 millions d’euros, la Région Île-de-France a fait savoir qu’elle mettrait pour sa part 209 millions d’euros sur la table. Ceci constitue une somme supérieure à celle qui avait été initialement présentée (145 millions).

(Crédits - Région Île-de-France)
(Crédits – Région Île-de-France)

Dirigée par Valérie Pécresse depuis décembre 2015, la Région va notamment apporter sa contribution pour la rénovation du Stade de France (10 millions d’euros), la construction du Centre Aquatique de Saint-Denis (9 millions), mais aussi pour la mise à niveau du Stade Yves-du-Manoir proposé pour les matchs de hockey (5 millions), pour l’édification de la Bercy Aréna II (4,7 millions d’euros) et enfin pour les aménagements de la colline d’Élancourt pour le VTT (5 millions).

Pour ce qui est des infrastructures limitrophes du Village des Athlètes, la Région s’engage à hauteur de 10 millions d’euros pour l’aménagement du site en lui-même, sans compter une enveloppe de 23 millions d’euros pour l’échangeur autoroutier de l’A86 Carrefour Pleyel ; 2 millions d’euros pour la construction d’un mur anti-bruit près des futurs logements ; 4 millions d’euros pour les passerelles de l’Île-Saint-Denis ; 4 millions également pour la passerelle qui surplombera l’A1 afin de relier le Stade de France ; et 2 millions d’euros pour l’aménagement du cheminement piéton RER B / RN2.

Valérie Pécresse aura en tous cas l’occasion de présenter à Thomas Bach les efforts de la Région dans le domaine des transports.

Ce dimanche matin, depuis la Cité du Cinéma – envisagé pour devenir le restaurant des athlètes lors des JO 2024 – les parties prenantes au projet de Paris 2024 feront en effet une présentation du volet transports de la candidature auprès du Président de l’institution olympique.

L’engagement de la Région Île-de-France – qui finance d’ores et déjà le site de la Base nautique de Vaires-sur-Marne (64 millions d’euros) – portera en outre sur des équipements sportifs de proximité, notamment en banlieue parisienne et ce, afin de mettre à niveau et de moderniser les installations.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s