Occitanie / Montpellier : La rénovation du Centre nautique Neptune confiée à Chabanne Architecte

Accueillant chaque année pas moins de 150 000 personnes, le Centre nautique Neptune est l’un des principaux établissements du réseau de piscine de l’agglomération de Montpellier (Hérault). Au-delà de l’aspect ludique et loisirs, il abrite surtout, le Montpellier Méditerranée Métropole U.C Natation et, depuis la rentrée 2017, les nageurs de l’emblématique entraîneur, Philippe Lucas.

Afin d’accompagner les performances sportives du club de natation – le troisième de France en 2017 – et afin d’offrir un écrin capable de rivaliser avec les structures des autres formations hexagonales, la métropole montpelliéraine a acté la profonde rénovation des installations.

Vue extérieure de l’actuel Centre nautique Neptune de Montpellier (Crédits – Montpellier Méditerranée Métropole)

Ainsi, entre 2018 et 2020, un vaste chantier doit permettre l’aménagement de nouveaux bâtiments et une articulation plus fluide entre les structures intérieures et extérieures du Centre nautique ouvert en 1969. Ledit chantier a été confié à l’agence Chabanne Architecte qui dispose d’une riche expérience dans le domaine des équipements sportifs.

Le cabinet – implanté à Paris, Lyon, Aix-en-Provence et Genève (Suisse) – a en effet conçu le Vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines, l’un des sites retenus dans le projet olympique et paralympique de Paris 2024, mais aussi l’Aren’Ice de Cergy-Pontoise. En Région Occitanie, le cabinet d’architectes a réalisé le Centre balnéoludique de Gruissan (Aude) ainsi que l’extension de l’aquarium Mare Nostrum de Montpellier.

Dans le cadre du réaménagement du Centre nautique Neptune, situé dans le quartier de La Paillade, près du Stade de football de La Mosson, le cabinet propose :

« Un véritable espace de rencontres et d’échanges, un lieu de prestige et d’animation publique qui va permettre de ‘recréer’ du lien dans le quartier ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Faisant la part belle aux espaces vitrées pour donner une perspective et une mise en valeur de la structure depuis l’extérieur, le projet intègre la dimension ludique à celui de la performance sportive.

D’ici la fin de l’année 2020, le Centre nautique réhabilité comprendra ainsi un bassin sportif extérieur de 50 mètres entouré d’une plage minérale de 680 m². Une aire de jeux, une pataugeoire et un pentagliss à 6 pistes seront également aménagé au sein d’espaces extérieurs de 3 300 m². A l’intérieur, le Centre nautique disposera d’un bassin sportif de 25 mètres, d’un bassin d’apprentissage de 224 m² et d’une pataugeoire animée de 10 m².

S’inscrivant dans le cadre plus large d’une réhabilitation urbaine du quartier, le projet nécessitera un investissement de 14,5 millions d’euros à la charge de la Montpellier Méditerranée Métropole. Dans un souci de partage des coûts, cette dernière a toutefois sollicité l’appui du Département de l’Hérault, de la Région Occitanie, et de l’État, via l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU).

Publicités

Une réaction

  1. Belle déception : aucun plongeoir n’est prévu sur cette rénovation du centre nautique Neptune à Montpellier, pour valoriser le Plongeon acrobatique, l’une des 4 disciplines (olympiques) de la Natation en piscine. Pourtant, ceux-ci existaient dans l’actuelle configuration du site Neptune montpelliérain en 2017.
    L’existence de plongeoirs dans une piscine assoient la crédibilité d’un établissement nautique et s’avèrent bien moins coûteux de construction, de rénovation et d’exploitation que les inutiles gadgets nautiques à la mode.

    Pour le constater, une fois de telles rénovations aqualudiques mises en service : il s’agira donc d’un complexe nautique sans guère d’originalité, doté d’un énième bassin de natation de course, avec gadgets aquatiques – coûteux d’entretien et d’utilisation. Une telle rénovation à orientation ludique mettant en exergue le côté farniente, à l’attention de l’usager « dit nageur », mais celui-ci (dont les décideurs) manquant in fine de curiosité pour la pluridisciplinarité de toutes les activités de la Natation, dont le Plongeon acrobatique.

    Ce centre nautique s’avèrera incomplet par rapport à d’autres piscines de France (soit récentes, soit anciennes et restructurées, soit en cours de construction) et où des plongeoirs de différentes hauteurs ont été / seront soit aménagés, soit rénovés et maintenus (exemples de récentes rénovations ou constructions en cours ou achevées, aux concepts très réussis : Bourg-en-Bresse, Ribérac, Lons-le-Saunier, Le Creusot, Montauban, Pertuis… ). Cet effort que font les décideurs de certaines villes pour valoriser des plongeoirs – ce qui n’est donc pas le cas pour cette rénovation du Centre nautique Neptune de Montpellier – permettant ainsi la pratique de tous les sports de la Natation… dont le Plongeon acrobatique : celui-ci très prisé par petits et grands, aussi bien en activité de loisir qu’en sport de compétition.

    En bref, pour cette prochaine rénovation d’établissement nautique : un visage lisse et aseptisé sur lequel il y manquera le nez : la colonne des plongeoirs.

    [Daniel C., Juge national de Plongeon à la Fédération Française de Natation, encadrant diplômé BF2 / ENF3 Plongeon et pratiquant cette discipline nautique, en piscine].

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s