JO 2030 : Une nouvelle station de ski en projet dans l’Utah

Alors que Salt Lake City (Utah, États-Unis) et les autorités sportives américaines ambitionnent d’accueillir à nouveau les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver à moyen terme, les acteurs institutionnels et économiques régionaux semblent bien décidées à accompagner ce projet.

D’ores et déjà, une rénovation du Stade Olympique est à l’étude à l’initiative de l’Université de l’Utah et un projet d’aménagement d’une station de ski d’envergure est en cours de développement près de Deer Valley.

Le Mayflower Village et les nouvelles pistes de ski prendraient place non loin de Park City et à environ 60 kilomètres de Salt Lake City (Crédits – Park City Investor)

En effet, l’entreprise Extell Development Company entend transformer l’expérience des visiteurs des montagnes enneigées de l’Utah en aménageant un nouveau village et une station de ski moderne et accessible dès 2021, avec un développement continu durant les décennies à venir.

L’entreprise prévoit ainsi l’aménagement de près de 365 hectares de pistes de ski dans ce qui deviendra le Mayflower Mountain Resort, avec jusqu’à sept nouvelles remontées mécaniques installées à une soixantaine de kilomètres de Salt Lake City et non loin de Park City, qui fut l’un des secteurs-clés des épreuves sportives lors des Jeux de 2002.

Visuel du futur Mayflower Mountain Resort avec en son centre, le Mayflower Village (Crédits – Extell)

Pour parfaire l’aménagement projeté de ces nouvelles pistes, Extell Development Company mise aussi sur la construction d’immeubles résidentiels et surtout sur l’ouverture de deux hôtels de standing cinq et quatre étoiles au cœur du Mayflower Village.

Outre les nouvelles pistes et l’ouverture d’une patinoire ou encore d’un skate park, l’entreprise prévoit également l’installation de commerces, de restaurants et même d’un centre de conférences de plus de 3 700 m² et d’une arène dédiée à la représentation de spectacles en plein air.

Visuel du futur Mayflower Village (Crédits – Extell)

Si le nouveau complexe – alliant tourisme, loisirs, sport et culture – ne sera pas nécessairement intégré au projet olympique et paralympique de Salt Lake City, il pourrait toutefois être un parfait exemple de l’héritage amené au territoire grâce à la dynamique des Jeux.

Le dépôt d’une candidature et, le cas échéant, l’organisation des Jeux, est en effet de nature à accélérer la mise en œuvre d’un tel chantier aujourd’hui estimé à au moins 1 milliard de dollars (902,53 millions d’euros).

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.