JO 2030 : L’ombre discrète de Mitt Romney derrière Salt Lake City

Focalisé aujourd’hui sur les préparatifs d’organisation des Jeux d’été de Los Angeles 2028, le Comité Olympique et Paralympique des États-Unis (USOPC) n’écarte pas l’idée de soumettre prochainement une candidature pour l’accueil des Jeux d’hiver.

Dans cet esprit, l’USOPC a même d’ores et déjà sélectionné une ville pour porter les couleurs américaines le moment venu, sans doute pour l’échéance 2030.

(Crédits – Utah Olympic Legacy Foundation)

Ainsi, Ville Hôte des Jeux de 2002, Salt Lake City (Utah) se prépare à présenter un projet de candidature grâce à l’importance et à la qualité de ses sites existants et avec le fort appui des autorités locales.

Mais au-delà de ce soutien institutionnel nécessaire, le projet de Salt Lake City bénéficie aussi de l’engouement du Sénateur de l’Utah, Mitt Romney.

Ancien candidat à l’élection présidentielle américaine de 2012, l’élu Républicain fut surtout à la tête du Comité d’Organisation des JO 2002 dans la dernière ligne droite avant la livraison de l’événement.

Du fait de cette riche expérience et des contacts liés à cette époque, Mitt Romney est devenu une personnalité dont le soutien peut servir de caution morale à une candidature. Par le passé, l’alliance San Diego – Tijuana avait ainsi espéré un appui de Mitt Romney dans la course aux Jeux de 2024, avant que ce dernier n’apporte finalement son soutien à Boston, ville emblématique de l’État dont il fut Gouverneur, le Massachusetts.

Aujourd’hui, dans le cadre des réflexions entourant la mise en œuvre d’un projet autour de Salt Lake City et des sites sportifs de l’Utah, chacun peut légitimement s’interroger sur la place que pourrait occuper Mitt Romney dans les années à venir.

Portrait officiel du Sénateur Mitt Romney (Crédits – Site officiel)

Pour l’heure, ce dernier observe et attend sans doute un développement accru du concept olympique et paralympique de Salt Lake City pour s’engager clairement.

Interrogé il y a quelques mois par « Sport & Société », le Sénateur de l’Utah a d’ailleurs précisé sa position – par l’intermédiaire de son équipe, via un message adressé cette semaine -, tout en restant volontairement évasif :

Servir et défendre les intérêts des habitants de l’Utah est ma plus haute priorité.

En tant que Sénateur, je m’engage à faire ce que je considère être dans l’intérêt de l’Utah et de notre pays.

Au regard de ce propos, il ne fait guère de doute que Mitt Romney s’engagera auprès d’une candidature de Salt Lake City, en portant un regard aiguisé sur la meilleure manière de mener campagne.

Mais avec les nouvelles règles adoptées par le Comité International Olympique (CIO) concernant le processus de candidature, et la réduction souhaitée de ce dernier lorsque cela est possible, l’appui de Mitt Romney pourrait finalement n’être qu’une garantie supplémentaire de la solidité d’un projet en gestation depuis déjà plusieurs années.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.