JO 2024 : Site internet repensé et mobilisation de 4 000 volontaires pour Boston

A mois de deux mois du dépôt officiel des candidatures au siège du Comité International Olympique (CIO), la candidature de Boston (États-Unis) vient de s’engager dans un contre-la-montre déterminant pour la suite de son projet.

Comme le révèle ainsi CBS Boston cette semaine, le Comité de Candidature a décidé de mobiliser 4 000 volontaires afin de promouvoir le projet remanié de la principale ville du Massachusetts. Ces volontaires ont d’ores et déjà commencé un intense travail sur le terrain, en distribuant des flyers d’information et des bracelets aux couleurs de la candidature.

(Crédits - Boston 2024)
(Crédits – Boston 2024)

Il faut dire que le temps presse pour Boston 2024. Alors que la candidature a récemment présenté un projet repensé et chiffré et obtenu dans la foulée, le soutien du Comité Olympique des États-Unis (USOC), les sondages demeurent critiques, confirmant une tendance de plusieurs mois.

Or, dans l’optique du dépôt officiel de la candidature, le 15 septembre 2015, l’USOC espère parvenir à inverser cette tendance dans les plus brefs délais.

Comme l’avait ainsi affirmé Larry Probst, Président de l’institution olympique américaine, « plutôt que des chiffres précis, nous voulons obtenir des résultats positifs et le plus tôt sera le mieux.

Il faudrait que l’on soit à 50% de soutien rapidement et que l’on soit à 60% en 2017, au moment où le Comité International Olympique (CIO) désignera la Ville Organisatrice des JO 2024″.

Le Comité de Candidature de Boston 2024 avait déjà mobilisé des dizaines de volontaires en marge du Marathon de Boston, événement majeur pour la région (Crédits - Boston 2024)
Le Comité de Candidature de Boston 2024 avait déjà mobilisé des dizaines de volontaires en marge du Marathon de Boston, événement majeur pour la région (Crédits – Boston 2024)

Pour l’heure, ces chiffres sont loin d’être acquis.

En effet, la dernière enquête d’opinion a démontré une défiance de l’ordre de 50% à l’échelle de l’État du Massachusetts, tandis que seuls 42% des citoyens se déclarent favorable à Boston 2024. Cette défiance populaire est par ailleurs constatée à l’échelle de la métropole (53 – 40) mais aussi de la ville intra-muros (48 – 44).

Page d'accueil du nouveau site de la candidature (Crédits - Capture d'écran Sport & Société)
Page d’accueil du nouveau site de la candidature (Crédits – Capture d’écran Sport & Société)

La stratégie mise en œuvre par le Comité de Candidature coïncide en tous cas avec le lancement d’une nouvelle version du site internet de Boston 2024, le troisième en l’espace de quelques mois, si l’on tient en compte la version créée par le Comité Préparatoire, courant 2013.

Plus accessible, ce site met en avant le contenu graphique, des vidéos promotionnelles et des chiffres-clés du projet 2.0.

La nouvelle version du site met également en valeur les pages Facebook, Twitter, Instagram et YouTube de la candidature. Car si la campagne doit être menée sur le terrain et dans les différents quartiers de Boston et de sa périphérie, elle doit aussi se faire sur les réseaux sociaux dont l’importance ne cesse de croître pour les candidatures olympiques.

Boston 2024 semble enfin avoir pris conscience de cet élément.

Mais n’est-il pas déjà trop tard ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.