Rio 2016 : Les autorités russes se déclarent « reconnaissantes » vis-à-vis du CIO

Ce dimanche, la Commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a fait le choix de laisser à l’appréciation des Fédérations Internationales (FI) la possibilité de sélectionner ou non les sportifs russes pour les prochains Jeux d’été de Rio 2016 (05 au 21 août).

Cette décision, qui porte un coup à la crédibilité du CIO, a pourtant été prise à une quasi-unanimité à en croire le Président de l’institution, Thomas Bach, qui a seulement fait mention d’une abstention parmi les quinze membres de la Commission exécutive.

Vladimir Poutine et son Ministre des Sports, Vitaly Mutko, lors d'un entretien le 16 juin 2014 (Crédits - Présidence de la Fédération de Russie)
Vladimir Poutine et son Ministre des Sports, Vitaly Mutko, lors d’un entretien le 16 juin 2014 (Crédits – Présidence de la Fédération de Russie)

« Le CIO a pris une décision objective et dans l’intérêt de l’unité de la Famille Olympique.

Nous sommes reconnaissants vis-à-vis du CIO pour cette décision » a déclaré Vitaly Mutko, Ministre russe des Sports, et l’un des principaux instigateurs du système organisé de dopage révélé par le Rapport McLaren.

Selon les autorités russes, les 387 sportifs sélectionnés par le Comité Olympique Russe (ROC) seront majoritairement présents à Rio de Janeiro.

Alexander Zhukov (Crédits - Sotchi 2014)
Alexander Zhukov (Crédits – Sotchi 2014)

L’influence du Président du ROC, Alexander Zhukov, a sans nul doute joué sur l’issue de la décision olympique.

Proche de Vladimir Poutine, Alexander Zhukov est aussi Président de la Commission de Coordination des Jeux d’hiver de Pékin 2022.

Publicités

3 Thoughts

  1. Objectivement, le CIO vient de se tirer une balle dans le pied. La présidence de Thomas Bach ne se résumera qu’à cette décision lâche et incompréhensible. La gouvernance de l’institution olympique vient de prouver au monde entier que son système reste et restera opaque et marquée par de « bons arrangements entre amis ».

    La lutte antidopage s’en trouve plus qu’affaibli, à quelques jours de l’ouverture des JO de Rio, c’est une véritable cacophonie qui enfle de jour en jour. Les fédérations sportives internationales sont encore sonnées par cette décision et doivent faire en quelques jours le travail que le CIO n’a pas eu le courage de mener.

    Ne soyons pas pessimistes, souhaitons plein succès à Rio 2016, mais il faut noter que depuis ces vingt dernières années c’est une des olympiades les plus mal engagés…même Athènes n’a pas eu autant de complications.

    Période bien triste pour le mouvement sportif et nos amis brésiliens…quant au CIO, dont act!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s