Un ancien Ministre des Sports auprès de Pierre-Yves Bournazel

Alors que les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars 2020, Pierre-Yves Bournazel a présenté ce lundi 09 septembre l’équipe de campagne qui l’accompagnera dans sa quête du fauteuil de Maire de Paris.

Député de la capitale sous les couleurs du mouvement « Agir », Pierre-Yves Bournazel s’est ainsi entouré d’une trentaine de personnalités issues de divers horizons, que ce soit de la politique bien sûr, mais aussi du secteur associatif, culturel ou encore sportif.

(Crédits – Pierre-Yves Bournazel / Page officielle Facebook)

Sur ce dernier point, celui qui occupa un temps les fonctions de Délégué spécial auprès de la Présidente de la Région Île-de-France en charge de la candidature olympique et paralympique de Paris 2024, a souhaité bénéficier de l’expertise de deux acteurs-clés du sport qui se sont illustrés localement et nationalement au cours des trente dernières années.

Outre Max Guazzini, ex-patron emblématique du club de rugby du Stade Français (1992-2011) et ancien Vice-Président de la Ligue Nationale de Rugby (2012-2016), qui conseillera l’élu du 18ème arrondissement sur les problématiques événementielles, l’équipe de campagne comptera en son sein Jean-François Lamour, ancien Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative sous la deuxième mandature du Président Jacques Chirac (2002-2007).

Proche de ce dernier, Jean-François Lamour fut d’ailleurs Conseiller technique pour la Jeunesse et les Sports (1993-1995) lorsque Jacques Chirac fut locataire de l’Hôtel de Ville de Paris. Par la suite, il exerça les mêmes fonctions, mais cette fois-ci auprès du Secrétariat Général de la Présidence de la République, entre 1995 et 2002, année de sa nomination ministérielle.

Mais avant d’exercer les différentes missions pré-mentionnées, Jean-François Lamour fut surtout un athlète de haut niveau, quintuple médaillé olympique d’escrime dans les années 1980 et en particulier double Champion Olympique au sabre individuel aux Jeux de Los Angeles 1984 et de Séoul 1988.

Fort de cette double casquette d’ancien sportif et de fin connaisseur des rouages institutionnels, il n’est pas étonnant dès lors à ce que ses conseils soient encore aujourd’hui souhaités et réclamés.

(Crédits – Jean-François Lamour / Page Facebook)

En effet, avant Pierre-Yves Bournazel, la Présidente de la Région Île-de-France n’avait déjà pas manqué de saluer l’expertise de Jean-François Lamour. Présente à Lima (Pérou) à l’occasion de la Session du Comité International Olympique (CIO) en septembre 2017, Valérie Pécresse – qui avait annoncé une participation de la Région à hauteur de 209 millions d’euros – avait ainsi annoncé :

Je vais m’entourer de Jean-François Lamour.

Vous savez, Jean-François a été l’un des artisans des précédentes candidatures françaises et nous avons vécu ensemble la déception de Singapour [défaite de Paris face à Londres pour les Jeux de 2012].

Il va donc revenir à la Région pour être l’interface avec le Mouvement sportif, le Comité d’Organisation de Paris 2024, la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO) et la Région. Il sera à ce titre Conseiller spécial en charge des grands événements, et il s’occupera plus particulièrement des JO.

Désormais au service de Pierre-Yves Bournazel, Jean-François Lamour aura en charge les questions relatives à l’impact et à l’héritage des Jeux d’été de Paris 2024.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.