JO 2024 : Boston confirme la tenue d’un référendum en novembre 2016

Quelques jours après avoir évoqué l’organisation d’un référendum en novembre 2016, le Comité de Candidature de Boston 2024 a confirmé ce lundi soir la mise en œuvre d’une telle initiative.

Boston 2024 - référendum

Dans un message posté sur les réseaux sociaux, Boston 2024 annonce ainsi que « nous nous engagerons à travailler avec le peuple du Massachusetts, l’année prochaine, pour construire la meilleure offre possible pour les Jeux Olympiques et Paralympiques.

Avec un vote de l’État en novembre 2016, le peuple du Massachusetts prendra la décision finale concernant le dépôt d’une offre définitive.

Il s’agit de l’un des dix principes clés qui doivent être respectés si l’on veut être en mesure de présenter une candidature finale ».

La tenue d’un référendum en novembre 2016 interviendra moins de huit mois avant la désignation de la Ville Hôte des JO 2024, le 31 juillet 2017.

Surtout, elle interviendra après le dépôt des dossiers des Villes Requérantes et des lettres de garantie (08 janvier 2016) et après la sélection par le Comité International Olympique (CIO) de la shortlist des Villes Candidates (avril / mai 2016). Mais l’organisation du scrutin se fera néanmoins avant le dépôt des dossiers de candidatures programmé en janvier 2017.

Toutefois, avant d’espérer atteindre l’échéance même du référendum, Boston devra réussir à convaincre sa population avant le dépôt des lettres d’intention, le 15 septembre prochain.

Car si la ville du Massachusetts entre dans l’arène olympique sans un soutien populaire conséquent, elle partira alors avec un handicap majeur pour les mois suivants. Un handicap qui pourrait rapidement s’avérer insurmontable pour les promoteurs du projet olympique.

12 pensées

  1. Étonnant tout de même de prévoir un référendum à cette étape-là. Le message envoyé au CIO est on ne peut plus trouble. « Alors, on dépose notre dossier de ville requérante, mais nous vous précisons bien que tout cela est à prendre au conditionnel. Nous allons attendre le référendum organisé en 2016 pour décider ou non de poursuivre l’aventure. Pour le moment, nous sommes donc de la partie, mais il est fort possible que nous arrêtions tout cela en cours. Ne nous en voulez pas trop. Et votez pour nous! »

    On fait mieux comme argument de vente. Cela risque de refroidir de nombreux votants qui vont vite se concentrer sur les autres candidats.

    Au-delà de tout cela, deux choses se confirment dans mon esprit par rapport à Boston 2024:

    – la candidature est vouée à l’échec et le comité qui la porte ne sait pas où il va.
    – cela m’apparait comme une porte de sortie qui ne dit pas son nom.

    J'aime

    1. Los Angeles est longtemps apparue comme LA candidature incontournable pour les Etats-Unis. Mais l’USOC a préféré miser sur la nouveauté et la part de fraîcheur incarnée par Boston…

      Mais l’inexperience de la ville semble aujourd’hui handicaper la candidature.

      Et l’USOC se trouve désormais bloquée : soit l’institution revient en arrière et sélectionne une autre ville, mais celle-ci n’apparaîtrait alors que comme un second choix. Ou bien l’USOC va jusqu’au bout avec Boston, avec l’issue qui semble de profiler. Car même avec le référendum annoncé, il n’est pas certain que l’USOC ne s’aligne en septembre 2015 !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.