JO 2024 : Le projet de Paris est « un point d’horizon très important » selon Emmanuel Macron

L’ancien Ministre et actuel candidat à l’élection présidentielle française, Emmanuel Macron, était ce dimanche soir l’invité de Jacques Vendroux sur France Bleu.

Au cours de cet entretien, le leader du mouvement « En Marche ! » est revenu sur sa pratique du sport, ses axes de réflexion pour mener une politique sportive durant les cinq prochaines années, ainsi que sur son soutien à la candidature de Paris à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024.

Le candidat – crédité dans un récent sondage de 25% d’intentions de vote au premier tour, ce qui lui permettrait d’accéder au second tour face à Marine Le Pen (Front National) – a d’abord rappelé la dimension exceptionnelle des Jeux au regard des disciplines sportives représentées.

« Les Jeux c’est très important, car ce sont plusieurs disciplines, énormément de disciplines.

Il ne faut pas oublier d’ailleurs que ce sont les Jeux Olympiques et Paralympiques. Il n’y a pas des Jeux au rabais ; car pour le sport professionnel comme pour le sport amateur, c’est quelque chose de très inclusif et c’est vraiment l’esprit olympique.

C’est donc un élément de mobilisation pour absolument tous les sports qui sont concernés.

Quand on prépare les Jeux, il y a une vibration dans tous les secteurs concernés, chez tous les sportifs, avec des passerelles entre les sports. C’est formidable » a notamment affirmé Emmanuel Macron.

Le candidat a ensuite abordé la fierté nationale qui ressort de la tenue d’un tel événement – citant au passage l’exemple des Jeux d’hiver d’Albertville 1992, de la Coupe du Monde de football 1998 ou encore de l’Euro 2016 – mais surtout de l’opportunité offerte en ce qui concerne l’aménagement du territoire avec des équipements structurants et la formation d’équipes et de filières performantes.

« C’est un point d’horizon très important pour le sport français – les sports français -, pour la population, mais aussi pour le pays et le moral du pays.

Les Jeux, c’est quelque chose aussi qui permet d’avoir une stratégie pour à la fois les sports eux-mêmes et les équipements – parce que ça se prépare – et je pense que l’on a là-dessus de vrais atouts.

D’abord, nous avons déjà des équipements de grande qualité. Ensuite on a dans tous les sports concernés des athlètes de très haut niveau, avec un niveau d’homogénéité qu’ont quelques pays au monde, et à chaque fois un public. Et là, c’est très important, car cela a beau être les JO, si vous n’avez pas un public fort et vibrant dans le pays hôte, ce n’est pas la même chose.

Je pense donc que les axes pour porter cette candidature, ça va être notre capacité à organiser, notre capacité à sécuriser, ce qui est très important dans l’environnement actuel. Nous l’avons d’ailleurs démontré avec l’Euro 2016 qui s’est formidablement bien passé grâce au travail remarquable des forces de l’ordre.

Il faut aussi avoir les équipements au niveau et je pense ici que ce qui a déjà été lancé doit être démultiplié ; ce sera aussi l’occasion de moderniser certains équipements et de passer sur la taille critique sur quelques autres ; d’avoir des équipes et des filières à la pointe ; toute la moralisation du sport professionnel – lutte contre le dopage, etc… – ; et la vitalité du sport amateur.

Nous avons toutes les armes pour être ce fer de lance et porter cette candidature » a ainsi déclaré le candidat à la Présidentielle.

(Crédits - Bercy Photos)

(Crédits – Bercy Photos)

Alors Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron avait déjà eu l’occasion d’évoquer l’importance de la candidature olympique et paralympique de la France à l’occasion de la signature du Contrat de la Filière Sport.

Réunis à Bercy le 23 mars 2016, Emmanuel Macron, Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Matthias Fekl, Secrétaire d’État au Commerce extérieur, avaient ainsi signé ce contrat qui faisait suite à l’instauration – en avril 2015 – d’un Comité stratégique composé de 120 acteurs du monde sportif et économique.

L’événement s’était déroulé en présence de Denis Masseglia, Président du Comité Olympique et Sportif Français, de Bernard Lapasset, coprésident du Comité de Candidature de Paris 2024, mais aussi de Thierry Rey, Champion Olympique de judo et Conseiller de la candidature tricolore.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s