LA 2028 : Karen Bass élue Maire de Los Angeles

Première femme élue Maire de Los Angeles (Californie), Karen Bass succède à Eric Garcetti qui était à la tête de la deuxième ville des États-Unis depuis 2013 et qui a œuvré ces dernières années à l’obtention des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2028.

Eric Garcetti, Maire de Los Angeles, et Karen Bass, Maire élue de Los Angeles en novembre 2022 (Crédits – Mayor’s Communications Office / City of Los Angeles)

La photographie est symbolique.

D’un côté, Eric Garcetti, Maire sortant, de l’autre, Karen Bass, élue démocrate – comme lui – et surtout première femme de l’histoire à prendre les commandes de la « Cité des Anges ».

Dans un communiqué, celui qui occupait le poste depuis 2013 a d’ailleurs tenu à souligner l’importance de cette transition à venir, qui s’opérera complètement en janvier 2023, au moment où Karen Bass endossera véritablement les habits de première magistrate de la puissante ville de Californie, un mois environ après la certification des résultats qui doit intervenir le 05 décembre prochain.

Ainsi que l’a exposé Eric Garcetti :

C’est un moment historique et une victoire pour tous les habitants de Los Angeles.

La Maire élue est une amie personnelle depuis des décennies, et son leadership a été une source constante d’inspiration et de conseils au cours de mes années en poste.

Ce que Karen apporte à cet instant, c’est une énergie et une expérience sans précédent, à la fois législatives et vécues, à partir desquelles elle conduira le prochain chapitre de la ville.

Je sais qu’elle dirigera cette ville avec grâce et compassion, et qu’elle s’appuiera sur ses compétences et sa quête naturelle du consensus, ses liens profonds avec nos quartiers et les responsables communautaires, et son engagement indéfectible pour l’équité et la justice.

Âgée de 69 ans, Karen Bass a été élue avec 52,5% des suffrages face à l’ancien membre du Parti Républicain et promoteur immobilier, Rick Caruso, qui avait déboursé pas moins de 100 millions de dollars dans cette campagne électorale aux forts enjeux.

Dès son entrée en fonction, la nouvelle Maire devra s’atteler à plusieurs chantiers, au premier rang desquels, la question de la pénurie de logements et, par ricochets, celle des sans-abris particulièrement nombreux à Los Angeles.

Native de la ville, Karen Bass connaît ces sujets, étant impliquée depuis plusieurs décennies dans des structures associatives, parmi lesquelles Community Coalition qu’elle a fondé dans le Sud de Los Angeles, territoire notamment concerné par la pauvreté, la violence, et les problèmes de toxicomanie. Prenant le chemin de l’engagement politique par la suite, elle a d’abord été élue à la présidence de l’Assemblée de l’État de Californie (2008-2010), avant d’être élue – et réélue – en tant que Représentante du 33ème, puis du 37ème district de Californie au sein de la Chambre des Représentants des États-Unis dès 2010.

Ce double engagement – sur le terrain et dans la sphère politique – avait d’ailleurs éveillé l’intérêt de Joe Biden alors candidat à la présidence des États-Unis lorsque ce dernier devait choisir sa colistière à l’été 2020.

(Crédits – LA Memorial Coliseum)

Pour la Maire élue, un autre défi de taille marquera son mandat à venir, à savoir le suivi des préparatifs d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été en 2028, événement dont Eric Garcetti a été jusqu’à aujourd’hui l’une des chevilles ouvrières.

Au-delà de son implication personnelle dans la candidature, il a notamment engagé plusieurs projets de modernisation des infrastructures dans le domaine des transports, que ce soit sur la partie souterraine, terrestre et même aérienne, entre amélioration des lignes de métro et de bus, et accompagnement du vaste chantier de mise à niveau de l’aéroport international LAX.

Sur la question spécifique des Jeux, Karen Bass devrait certainement poursuivre les travaux du Cabinet instauré par Eric Garcetti plus tôt cette année, Cabinet ayant vocation à être un interlocuteur pour le Comité d’Organisation de LA 2028 présidé par Casey Wasserman.

Comme un clin d’œil de l’histoire, Karen Bass pose aujourd’hui ses pas dans ceux de Tom Bradley, premier Maire afro-américain de Los Angeles entre 1973 à 1993, et, durant cette période, l’un des acteurs-clés dans l’accueil des Jeux d’été de Los Angeles 1984.

Laisser un commentaire