Paris 2024 : La Commission Exécutive du CIO valide des changements de sites

Au cours de sa réunion, jeudi 08 septembre, la Commission Exécutive du Comité International Olympique (CIO) a validé les changements de sites de Paris 2024, à l’exception notable du lieu destiné à recevoir le tournoi préliminaire de basketball. Sur ce point, les discussions se poursuivent avant une décision attendue en fin d’année.

Réunion de la Commission Exécutive du CIO en septembre 2022 (Crédits – IOC / Greg Martin)

Ces derniers mois, le Comité d’Organisation des Jeux d’été de Paris 2024 a une fois encore rebattu les cartes de ses sites et ce, dans une quête affichée d’optimisation du concept, entre nécessité de maintenir les délais sur les chantiers et impératif budgétaire à l’heure d’une inflation galopante.

Aussi, en lieu et place du cluster de Dugny – Le Bourget où elles devaient être positionnées sur le « Terrain des Essences », les épreuves de tir se dérouleront in fine au sein du Centre National de tir à Châteauroux, dans le département de l’Indre. Pour la Seine-Saint-Denis, ce changement – qui aurait pu s’apparenter à une nouvelle amputation quant à sa présence dans le dispositif des Jeux – a été contrebalancé par plusieurs arrivées, parmi lesquelles les éliminatoires du tournoi de boxe et l’épreuve d’escrime du pentathlon moderne.

Ainsi, alors que le stade de Roland Garros, dans le 16ème arrondissement de Paris, et le Parc du Château de Versailles, dans le département des Yvelines, devaient recevoir les deux rendez-vous précités, les organisateurs des JO 2024 ont proposé de les déplacer jusqu’au Parc des Expositions de Paris Nord – Villepinte. Cette proposition a dès lors été acceptée par la Commission Exécutive du CIO.

Il en a été de même en ce qui concerne le positionnement des médias, et plus particulièrement le Centre Principal de Presse (CPP) de Paris 2024.

Initialement intégré avec le Centre International de Radio-Télévision (CIRTV) au Hall 3 du Parc des Expositions de Paris – Le Bourget, le CPP établira finalement ses quartiers dans l’écrin du Palais des Congrès de Paris (17ème arrondissement), lui assurant ainsi une meilleure centralité.

Comme l’a exposé le CIO dans un communiqué :

Ces changements sont en adéquation avec les efforts continus de Paris 2024 pour optimiser les Jeux sans compromettre son ambition, soutenus par l’engagement indéfectible des parties prenantes afin de marquer le coup d’envoi d’une nouvelle ère pour les Jeux Olympiques.

Vue du parvis et de la façade du Stade Pierre Mauroy (Crédits – Stade Pierre Mauroy)

Un changement – sans doute le plus important dans la cartographie des sites – n’a toutefois pas encore été entériné : le site du tournoi préliminaire de basketball.

Proposé par Paris 2024 au Stade Pierre Mauroy, en périphérie de Lille dans le département du Nord, ce tournoi demeure depuis plusieurs semaines une pierre d’achoppement entre les organisateurs des Jeux et la Fédération Internationale (FIBA), désireuse de maintenir sa présence dans la capitale intra-muros.

Les discussions en cours, portant notamment sur la climatisation de l’aréna nordiste et sur le transport des compétiteurs, devraient néanmoins aboutir à une décision avant la fin de l’année.

Laisser un commentaire