A l’occasion du Super Bowl, LA 2028 prend ses quartiers au SoFi Stadium

A un peu plus de six ans de la Cérémonie d’ouverture des Jeux d’été de Los Angeles 2028, le Comité d’Organisation suit avec attention les derniers préparatifs du Super Bowl, dont l’édition 2022 se déroule ce dimanche soir dans l’écrin monumental du SoFi Stadium, futur Stade Olympique.

De gauche à droite, Mike Tirico, présentateur de NBC ; Casey Wasserman, Président du Comité d’Organisation des Jeux d’été de Los Angeles 2028 ; et Janet Evans, Présidente de la Commission des Athlètes de LA 2028, samedi 12 février 2022 devant le SoFi Stadium (Crédits – Instagram / Janet Evans)

Ce dimanche, plus de 70 000 spectateurs et environ 100 millions de téléspectateurs auront les yeux rivés sur le terrain du SoFi Stadium à Inglewood, en proche périphérie de Los Angeles (Californie, États-Unis) pour suivre ce qui constitue l’événement sportif annuel Outre-Atlantique, le Super Bowl.

L’intérêt sera d’autant plus grand du côté de la « Cité des Anges » que, cette année, les Los Angeles Rams auront le privilège de participer à domicile à ce rendez-vous, au moment où la franchise de Stan Kroenke se prépare à affronter les Cincinnati Bengals.

L’enjeu sportif sera bien sûr important, avec la quête de décrocher un deuxième trophée pour les Rams – qui avait raflé la mise en l’an 2000 face aux Tennessee Titans, lorsqu’ils portaient encore la dénomination de St. Louis Rams – et peut-être d’écrire enfin l’histoire pour les Bengals, jamais titrés au Super Bowl malgré deux participations en 1982 et 1989.

Au-delà de l’aspect purement sportif, la tenue du Super Bowl au SoFi Stadium va surtout être l’occasion de tirer des enseignements pour le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de Los Angeles 2028. Ledit Comité prévoit en effet d’y établir une partie des Cérémonies – en lien avec le mythique Memorial Coliseum, hôte des Jeux en 1932 et en 1984 – en profitant à plein des possibilités technologiques offertes par cet écrin architectural majeur.

Casey Wasserman, Président du Comité d’Organisation des Jeux d’été de Los Angeles 2028 ; et Janet Evans, Présidente de la Commission des Athlètes de LA 2028, samedi 12 février 2022 devant le SoFi Stadium (Crédits – Instagram / Janet Evans)

Des responsables de LA 2028 sont d’ailleurs actuellement présents au SoFi Stadium pour suivre les derniers préparatifs.

Ce samedi 12 février, le Président du Comité d’Organisation, Casey Wasserman, et la Présidente de la Commission des Athlètes de LA 2028, Janet Evans, étaient notamment invités de Mike Mike Tirico pour évoquer sur NBC, la perspective des Jeux de 2028.

En septembre 2020, Janet Evans avait déjà fait part de son enthousiasme à l’idée d’investir prochainement les lieux et ce, au travers d’une interview accordée à « Sport & Société ».

Comme l’avait alors affirmé la multiple médaillée olympique de natation :

J’ai visité le SoFi Stadium, et je dois dire que c’est un lieu incroyable !

Ce sera certainement le modèle pour les stades du futur.

Nous sommes ravis que le SoFi Stadium accueille des événements dans le cadre des Jeux de 2028, et nous sommes impatients à ce titre de travailler avec l’équipe gestionnaire et d’apprendre de cette dernière au moment où elle s’apprête à ouvrir le stade au football américain et à la National Football League (NFL).

L’engouement autour de ce stade – conçu sur fonds privés pour plus de 1,8 milliard de dollars, au cœur d’un parc de 121 hectares à 5 milliards de dollars, qui, à terme, abritera des commerces, des hôtels, un quartier résidentiel, et divers services – devrait aussi être partagé par une délégation de Paris 2024, composée notamment de Tony Estanguet et d’Étienne Thobois, respectivement Président et Directeur Général du Comité d’Organisation des JO 2024.

En effet, dans le cadre des discussions régulièrement menées entre les Comités, des entretiens ont été programmés entre les dirigeants de Paris 2024 et de LA 2028, et le Super Bowl devrait constituer un point d’orgue à ce déplacement tricolore en Californie, avec en particulier l’étude des coulisses de la manifestation sportive et du fameux halftime show qui mettra ce soir à l’honneur des stars du rap, parmi lesquelles Eminem, Dr. Dre ou Mary J.Blige.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Outre une partie des Cérémonie d’ouverture et de clôture, le SoFi Stadium est aussi prévu pour être l’enceinte dédiée à certains matchs du tournoi olympique de football, deux ans après l’accueil probable de rencontres de la Coupe du Monde de football organisée conjointement entre les États-Unis, le Canada et le Mexique.

Une mise en scène spectaculaire doit par ailleurs permettre l’agencement d’une plateforme mobile entourée de 8 000 places au-dessus de Lake Park pour les compétitions de tir-à-l’arc.

Plus largement, la ville d’Inglewood sera l’un des pôles-clés des Jeux de 2028, avec la tenue projetée des épreuves de gymnastique dans l’enceinte du Forum situé non loin du SoFi Stadium et qui, en 1984, avait été le théâtre du tournoi de basketball.

La nouvelle arène des Los Angeles Clippers en cours de construction dans le même périmètre – pourrait elle-aussi se voir confier l’organisation de certaines épreuves, même si, pour l’heure, elle ne figure pas parmi les sites retenus par LA 2028. L’intégration de sports additionnels au programme des Jeux pourrait néanmoins assurer la mobilisation de l’Intuit Dome dont la capacité devrait atteindre 18 500 places.

Au-delà des équipements sportifs, Inglewood devrait également proposer un réseau de transports en commun largement modernisé et adapté à la réception de centaines de milliers de spectateurs. Cela passera notamment par l’aménagement à horizon 2026 d’une navette automatique surélevée qui reliera les sites d’Inglewood au réseau existant ou en phase de réalisation pour mieux se connecter aux principales artères de Los Angeles.

Laisser un commentaire