JO 2024 : Pour ses Cérémonies, Los Angeles propose l’utilisation de deux Stades Olympiques

Il y a peu, Casey Wasserman avait fait un aveu cocasse au détour d’une interview en affirmant que l’emplacement des Cérémonies d’ouverture et de clôture du projet de Los Angeles 2024 n’avait pas été défini.

Le Président du Comité de Candidature avait dans le même temps précisé qu’un choix serait effectué d’ici le mois de février 2017. Le créneau a été respecté puisque LA 2024 vient de dévoiler son choix, ou plutôt ses choix.

Visuel du Stade Olympique d'Inglewood (au premier plan) et du LA Memorial Coliseum (Crédits - LA 2024)
Visuel du Stade Olympique d’Inglewood (au premier plan) et du LA Memorial Coliseum (Crédits – LA 2024)

Soucieuse depuis son lancement d’incarner « de nouveaux Jeux pour une nouvelle ère », la candidature américaine a finalement choisi de s’appuyer sur deux stades pour organiser – en cas de succès du projet devant le Comité International Olympique (CIO) – les Cérémonies.

Le Los Angeles Memorial Coliseum fait bien sûr partie de l’aventure olympique, lui qui fut hôte des Cérémonies de 1932 et de 1984. Mais aux côtés de la mythique enceinte sportive – qui héberge temporairement la franchise de football américain des Rams de Los Angeles – le futur Stade d’Inglewood a été sélectionné.

Cet écrin en cours de construction, et qui abritera les équipes des Rams et des Chargers dès 2019, avait été mentionné à plusieurs reprises dans les documents officiels de la candidature de Los Angeles, notamment dans les deux premiers volets du dossier technique, mais son rôle dans le dispositif n’avait jamais été précisé.

Concrètement, la Cérémonie d’ouverture des Jeux aurait lieu le 19 juillet 2024 conjointement au LA Memorial Coliseum et à Inglewood.

Devant 70 000 spectateurs, la flamme olympique entamerait les dernières minutes de son relais en parcourant le stade des JO 1932 et 1984 avant de s’en éloigner pour traverser les principales artères de Los Angeles et rejoindre Inglewood.

Les spectateurs du nouveau Stade Olympique – jusqu’à 100 000 personnes – auraient l’occasion de suivre en direct ce passage de la Cérémonie grâce à un système de réalité virtuelle et de retransmission simultanée.

Le défilé des nations aurait lieu quant à lui à Inglewood et le même système de réalité virtuelle serait utilisé au Memorial Coliseum, de quoi proposer un spectacle inédit et tout à la fois ambitieux et démesuré devant 170 000 spectateurs.

Pour la Cérémonie de clôture des Jeux, organisée le 04 août 2024, la dispositions des festivités seraient inversées : l’extinction de la flamme aurait alors lieu depuis le Memorial Coliseum, de même que la transmission du drapeau olympique à la Ville Hôte des Jeux de 2028, mais toujours avec une retransmission simultanée à Inglewood.

« L’organisation de Cérémonies olympiques à travers deux stades emblématiques n’a jamais été faite par le passé. Mais la richesse des stades et la technologie de Los Angeles nous permettront de penser ‘What’s next’ plutôt que de nous demander simplement ce qui a été fait avant.

La Cérémonie d’ouverture de Los Angeles 2024 attirera plus de personnes à Los Angeles que n’importe quelle autre Cérémonie d’ouverture dans l’histoire.

LA 2024 déclenchera alors une célébration du sport qui, à notre avis, sera un énorme bénéfice pour la marque olympique » a affirmé Gene Sykes, Directeur Général du Comité de Candidature de Los Angeles 2024.

Visuel du terrain et des tribunes du futur Stade d'Inglewood (Crédits - NFL / Rams / HKS)
Visuel du terrain et des tribunes du futur Stade d’Inglewood (Crédits – NFL / Rams / HKS)

Au cours des prochains mois, l’élévation du complexe multifonctionnel à Inglewood – pour un coût de 2,6 milliards de dollars (2,45 milliards d’euros) dont 1,8 milliard de dollars (1,7 milliard d’euros) pour le futur Stade Olympique qui accueillera le Super Bowl en 2021 – interviendra en parallèle d’une rénovation du Memorial Coliseum pour permettre l’accueil des compétitions d’athlétisme.

En 2016, l’Université de Californie du Sud (USC) avait indiqué son intention de mettre sur la table une enveloppe de 270 millions de dollars (254,7 millions d’euros) afin de rendre son lustre à l’enceinte sportive emblématique de la « Cité des Anges ».

Visuel du Memorial Coliseum repensé pour les Jeux Olympiques (Crédits - LA 2024)
Visuel du Memorial Coliseum repensé pour les Jeux Olympiques (Crédits – LA 2024)

Pour Anita DeFrantz, Conseillère Principale de LA 2024 en charge de l’héritage et fondatrice de la Fondation LA 1984, ce concept novateur sublimera la ville de Los Angeles.

« Le concept de LA 2024 réunira le patrimoine olympique de notre ville, nos sites emblématiques et de qualité et notre leadership en matière de divertissement et de technologie.

Nos Cérémonies capteront l’imagination des fans à travers l’Amérique et à travers le monde.

En tant qu’athlète, sachant que les yeux du monde sont sur vous, cela sera incroyablement inspirant » a ainsi affirmé celle qui est aussi membre du CIO.

Publicités

10 Thoughts

  1. Se sont-ils inspirés des propositions postées sur le site de Paris 2024?

    http://concertation.paris2024.org/projects/comment-renforcer-la-cohesion-sociale/consultation/concertation/opinions/animer-la-candidature-et-se-mobiliser-jusqu-au-13-septembre-2017/des-ceremonies-pas-comme-les-autres

    « Je ne pense pas qu’il soit possible de faire les cérémonies ailleurs qu’au stade France car il me semble que le CIO exige un grand nombre de places assises couvertes. Cela reviendrait donc à construire un stade temporaire au pied de la tour Eiffel….irréaliste… En revanche, on pourrait imaginer une grande fête au pied de la Tour Eiffel, couplée à la cérémonie officielle par des interactions entre les 2 lieux. En gros la fête populaire et la cérémonie officielle entremêlées. – bien sûr, les images de la cérémonies seraient retransmises au pied de la tour Eiffel. – mais aussi les images en direct de la fête de la tour Eiffel incorporées dans la cérémonie. – la flamme pourrait être allumée au stade de France, puis être dupliquée en remontant le canal Saint-Denis, puis la Seine et s’allumer au sommet de la tour Eiffel. (à Rio, il est prévu d’allumer la flamme au stade, puis de la transférer au centre ville) – Et pourquoi pas la tour Eiffel retranscrite en hologramme géant au centre du stade de France! »

    J'aime

    1. Le projet de LA 2024 repose sur deux sites distincts, mais à la différence de cette proposition de Paris 2024 où il y a le Stade de France et le Champ de Mars, LA 2024 se base sur deux sites avec accès payant. Reste à voir si le CIO sera séduit par l’idée d’organiser une même Cérémonie au sein de deux lieux distincts…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s