JO 2026 : Sion ouvre son site Internet et s’apprête à lancer sa campagne

La Suisse pourrait être candidate à l’organisation des Jeux d’hiver de 2026. Pour l’heure, les signaux sont favorables à une telle entreprise puisque la sphère politique helvète a d’ores et déjà fait part de son intérêt.

Toutefois, si le monde politique et le monde sportif semblent désireux de ramener les Jeux en Suisse, encore faut-il trouver le projet adéquat.

Après avoir lancé un processus décisionnel pour rassembler les différentes propositions, Swiss Olympic a finalement réceptionné les dossiers de deux groupements de Collectivités locales : Sion 2026 et Les Grisons 2026.

Le deuxième pourrait rapidement souffrir de l’échec de la précédente candidature – pour les JO 2022 – alors que le premier pourrait au contraire bénéficier de l’appui des institutions des Cantons de la Suisse Occidentale et des caractéristiques d’un projet basé sur les infrastructures existantes et la volonté de repenser une partie du territoire.

(Crédits - Sion 2026)
(Crédits – Sion 2026)

Sion 2026 a en tous cas l’intention de marquer les esprits.

Un site Internet a été ouvert – succédant à la plateforme aujourd’hui désactivée « Objectif 2026 »avec une accessibilité en Français et en Allemand, et une manifestation a été programmée pour officiellement lancer la candidature.

Un « kick-off » est ainsi vendredi 20 janvier dès 12h00, sur la Patinoire de la Place Fédérale à Berne.

Installée depuis le mois de décembre et ouverte jusqu’au 19 février face au Parlement de la Confédération, cette dernière offre 600 m² de piste en plein air aux habitants et aux touristes, de quoi incarner au mieux l’ambition de la candidature de Sion 2026.

Des initiations aux sports de glace seront proposées durant l’après-midi par des sportifs emblématiques de la région et du pays, avant la dégustation d’une raclette géante puis la tenue d’une conférence de presse à compter de 14h00.

Carte de Sion 2026 avec la localisation des sites et des épreuves olympiques et paralympiques proposées (Crédits - Sion 2026)
Carte de Sion 2026 avec la localisation des sites et des épreuves olympiques et paralympiques proposées (Crédits – Sion 2026)

C’est à partir de ce moment-là que Sion 2026 marquera officiellement sa candidature à la candidature helvète.

Le calendrier s’accélérera d’ailleurs rapidement après cette journée symbolique, puisque la « task-force » de Swiss Olympic se rendra sur le terrain, mercredi 1er février pour effectuer une inspection d’évaluation.

Le Conseil exécutif de Swiss Olympic effectuera ensuite son choix concernant le projet national, mardi 07 mars.

Publicités

3 Thoughts

  1. Je trouve que la candidature grisonne est très en retrait par rapport à celle de Sion.

    Et dans le cas de Sion 2026, n’aurait-il pas été plus intéressant pour la luge, le bobsleigh et le skeleton de choisir le site français de la Plagne?

    J'aime

    1. Des considérations transfrontalières ont peut-être pesé, mais l’accord entre la France et la Suisse pour les JOJ de Lausanne 2020 pourrait changer la donne dans le cas où Sion 2026 viendrait à être sélectionnée par Swiss Olympic.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s