Super Bowl 2022 : Un projet multifonctionnel à près de 5 milliards de dollars

En février 2022, la région de Los Angeles (Californie) accueillera, pour la huitième fois de son histoire, et pour la première fois depuis 1993, le Super Bowl. Afin de célébrer ce retour et pour marquer aussi l’implantation de deux franchises de football américain à Los Angeles – les Rams et les Chargers – un stade ultra-moderne est aujourd’hui en cours de construction au Sud de la « Cité des Anges », à Inglewood.

Sur le site de Hollywood Park, un écrin de 70 240 à 100 000 places doit ainsi voir le jour d’ici 2020, avec un aménagement annexe conséquent. De fait, outre le stade principal, le site sera composé d’une aréna de 6 000 places, d’un centre commercial de 18 hectares, d’immeubles résidentiels, de bureaux, ainsi que d’un parc arboré de 25 hectares, sans compter des espaces récréatifs et sportifs.

Visuel du terrain et des tribunes du futur Stade de Inglewood (Crédits – NFL / Rams / HKS)

Bien que les travaux se poursuivent actuellement à un rythme soutenu, le « Los Angeles Times » a mentionné cette semaine, une inflation conséquente du coût global du projet. Ainsi, alors que le budget initial prévoyait un investissement – sur fonds exclusivement privés – de 2,66 milliards de dollars, dont 1,8 milliard pour le seul stade, l’aménagement pourrait finalement nécessiter la somme colossale de près de 5 milliards de dollars.

La National Football League (NFL) a en effet acté un accroissement des investissements à hauteur de 4,963 milliards de dollars, soit le plus grand projet sportif jamais entrepris sur le sol Nord-Américain.

Quoiqu’il en soit, Stan Kroenke, propriétaire des Rams et investisseur du projet, prévoit quatre phases de travaux pour échelonner le financement de cet ambitieux programme. La partie sportive sera ainsi prioritaire, tandis que la construction des bureaux administratifs et du centre commercial ne devrait intervenir qu’après 2020.

« Même si les coûts ont augmenté depuis nos premières estimations, le projet reste financé à 100% par Stan Kroenke et cela souligne un investissement sans précédent pour le territoire de Inglewood et pour la NFL.

Cet investissement représente la première phase d’un engagement à construire un quartier sportif et de divertissement transformateur pour Hollywood Park, et qui amènera sur le site, le Super Bowl, les Jeux Olympiques et des milliers d’emplois » a d’ailleurs précisé Kevin Demoff, vice-Président des opérations au sein de la franchise des Rams.

Site temporaire dédié aux épreuves de tir-à-l’arc face au L.A. Stadium à Inglewood (Crédits – LA 2028)

A l’issue du Super Bowl 2022, le stade de Inglewood se préparera à l’accueil d’un autre événement majeur, avec les Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2028. Outre les épreuves de tir-à-l’arc prévu sur un site temporaire, un parcours singulier et une organisation spécifique ont été pensés par les porteurs du projet de LA 2028.

En effet, pour la première fois de l’Histoire des Jeux, les Cérémonies d’ouverture et de clôture se dérouleront dans deux enceintes distinctes. De fait, afin de relier le passé et le futur de Los Angeles, le Memorial Coliseum – hôte des Jeux de 1932 et 1984 – et le Inglewood Stadium seront mobilisés.

Concrètement, le défilé des nations aurait lieu dans l’enceinte flambant neuve de Inglewood, tandis que la flamme olympique entamerait les derniers kilomètres de son relais depuis le Memorial Coliseum rénové. Pour la clôture des Jeux, le rôle des enceintes serait inversé, avec l’extinction de la flamme et la transmission du drapeau olympique à la Ville Hôte des Jeux de 2032, au sein du Coliseum.

Pour parachever ce projet, un système de réalité virtuelle et de retransmission simultanée seraient proposé et ce, afin d’offrir une visibilité inédite à l’événement, devant environ 170 000 spectateurs.

En janvier 2017, Gene Sykes, Directeur Général du Comité de Candidature, avait clairement posé les bases dudit projet :

« L’organisation de Cérémonies olympiques à travers deux stades emblématiques n’a jamais été faite par le passé. Mais la richesse des stades et la technologie de Los Angeles nous permettront de penser ‘What’s next’ plutôt que de nous demander simplement ce qui a été fait avant.

La Cérémonie d’ouverture [de Los Angeles 2028] attirera plus de personnes à Los Angeles que n’importe quelle autre Cérémonie d’ouverture dans l’Histoire. [LA 2028] déclenchera alors une célébration du sport qui, à notre avis, sera un énorme bénéfice pour la marque olympique ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.