JO 2024 : Le Memorial Coliseum célèbre l’esprit olympique et le retour du football américain

Ce dimanche 18 septembre, l’équipe de football américain des Rams a disputé son premier match à domicile au sein du Los Angeles Memorial Coliseum, en affrontant les Seattle Seahawks.

Devant pas moins de 91 046 spectateurs, les Rams de Los Angeles – qui avaient occupé le stade de St. Louis depuis 1994 – ont donc fait un retour remarqué dans l’enceinte mythique de LA, hôte des Cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques 1932 et 1984 et écrin candidat pour accueillir les Cérémonies des JO 2024.

De manière symbolique, pour célébrer à la fois le retour des Rams mais aussi pour marquer le soutien à la candidature de LA 2024, la vasque des JO 1984 a été rallumée avant le coup d’envoi. Dix athlètes américains ont par ailleurs été décorés pour leur carrière, dont Greg Louganis et Michael Johnson.

(Crédits - Ric Tapia / LA Rams)
(Crédits – Ric Tapia / LA Rams)

« Au nom de LA 2024, je voudrais souhaiter la bienvenue aux Rams de Los Angeles dans une ville qui vit et respire le sport.

Aujourd’hui, dans l’emblématique LA Memorial Coliseum, nous avons assisté à ce qui rend la Cité des Anges prête pour accueillir le monde dans le cadre de la plus grande fête du sport sur la planète, à savoir les Jeux Olympiques et Paralympiques.

Grâce à notre climat idéal, notre infrastructure sportive de classe mondiale, et notre vaste expérience dans l’accueil d’événements sportifs de grande envergure, LA 2024 est particulièrement bien placé pour offrir des Jeux durables, high-tech et à faible risque pour une nouvelle ère, en fournissant également la meilleure expérience personnalisée aux athlètes » a affirmé Casey Wasserman, Président du Comité de Candidature de LA 2024.

Outre les sportifs olympiques et les représentants de la candidature, le Maire de Los Angeles, Eric Garcetti, avait également fait le déplacement au LA Memorial Coliseum.

L’occasion de rappeler la richesse des infrastructures sportives de la ville et de sa région, des infrastructures qui ont accueilli deux éditions des Jeux Olympiques, ainsi que deux finales de Coupe du Monde de football et sept Super Bowl.

(Crédits - Ric Tapia / LA Rams)
(Crédits – Ric Tapia / LA Rams)

Écrin des Rams jusqu’en 2019, le LA Memorial Coliseum connaîtra d’ici 2024 une profonde rénovation qui sera entièrement financée par l’Université de Californie du Sud (USC) pour un montant global de 270 millions de dollars.

Dès 2019, l’équipe de football américain devrait prendre possession de son nouveau stade, à Inglewood, dans la banlieue de Los Angeles. Cette enceinte sportive comprendra pas moins de 100 000 places et sera dotée d’un toit transparent. Le site de l’ancien hippodrome abritera par ailleurs une salle multifonctionnelle de 6 000 places.

Le futur stade, d’ores et déjà désigné pour abriter le Super Bowl en 2021, est aussi pressenti pour être l’un des sites olympiques et paralympiques en cas de succès de la candidature de LA 2024.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s