Super Bowls 2019 et 2020 : Atlanta, La Nouvelle-Orléans, Miami et Tampa Bay sur les rangs

Après avoir eu pour cadre l’University of Phoenix Stadium en février dernier, le Super Bowl trouvera place au sein des stades de Santa Clara (Californie), Houston (Texas) et Minneapolis (Minnesota) pour les trois années à venir (2016 à 2018).

D’ici un an, en mai 2016, la National Football League (NFL) désignera les villes organisatrices des deux éditions suivantes, à savoir 2019 et 2020. Pour ces deux rendez-vous majeurs, quatre villes du Sud des États-Unis ont été retenues comme finalistes : Atlanta (Géorgie), La Nouvelle-Orléans (Louisiane), Miami (Floride) et Tampa Bay (Floride).

A elles quatre, ces villes ont organisé par le passé pas moins de 26 Super Bowls : 10 pour La Nouvelle-Orléans, 10 pour Miami, 4 pour Tampa Bay et 2 pour Atlanta.

Visuel extérieur du futur Stade d'Atlanta (Crédits - New Atlanta Stadium)
Visuel extérieur du futur Stade d’Atlanta (Crédits – New Atlanta Stadium)

Cette dernière – plus mal lotie par rapport aux trois autres cités – pourrait donc légitimement prétendre à l’accueil de l’événement sportif annuel Outre-Atlantique.

La cité de Géorgie s’en donne en tous cas les moyens, avec l’aménagement d’un stade monumental d’ici 2017, pour un coût estimé à 1,4 milliard de dollars (1,26 milliard d’euros).

Cette enceinte ultra-moderne viendra alors remplacée le vieillissant mais non moins spectaculaire, Georgia Dôme, hôte de deux Super Bowls (1994 et 2000) et d’une partie des épreuves olympiques des JO 1996.

Mais si Atlanta rêve de retrouver le prestige – et les retombées économiques importantes – du Super Bowl, elle n’en demeure pas moins concurrencée par de sérieuses candidates, à commencer par Miami.

Visuel du projet de rénovation du Sun Life Stadium (Crédits - New Miami Stadium)
Visuel du projet de rénovation du Sun Life Stadium (Crédits – New Miami Stadium)

La ville de Floride a ainsi adopté un plan de rénovation d’un montant de 400 millions de dollars (360 millions d’euros) afin de moderniser le Sun Life Stadium et faire de celui-ci, l’un des stades les plus attractifs des États-Unis.

Le Sun Life Stadium a pour lui l’expérience du Super Bowl, puisqu’il en a déjà organisé cinq, mais aussi sa localisation sur un territoire prisé par les touristes étrangers et les Américains en quête de vacances ensoleillées ou de retraites paisibles.

Mais la volonté de La Nouvelle-Orléans – hôte de l’événement en 2013 – et de Tampa Bay ne devra pas être oubliée pour autant. Nul doute en effet que ces deux villes auront à cœur de développer arguments et propositions pour démontrer le bien fondé d’être désignée Ville Hôte, pour l’intérêt du territoire régional bien sûr, ainsi que pour celui de la puissante NFL.

Projet de Parc Olympique pour les JO 2024 (Crédits - Los Angeles 2024 / SCCOG)
Projet de Parc Olympique pour les JO 2024 (Crédits – Los Angeles 2024 / SCCOG)

Outre les quatre villes mentionnées, une cinquième pourrait faire son entrée dans la course pour organiser la compétition en 2020 : Los Angeles (Californie).

La « Cité des Anges » doit encore aménager un nouveau stade pour son équipe local et ce, afin de proposer un équipement répondant aux exigences modernes du sport. Mais la ville pourrait aussi s’inspirer du projet développé dans le cadre de la candidature olympique pour les JO 2024, pour réhabiliter le Los Angeles Memorial Coliseum.

En cas de désignation, Los Angeles accueillerait alors son troisième Super Bowl, le premier depuis 1973. De quoi en faire une sérieuse prétendante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.