JO 2024 : Le Gouverneur du Massachusetts refuse de répondre à l’ultimatum de l’USOC

La course olympique de Boston 2024 tourne, à n’en pas douter, à une guerre des nerfs entre les partisans et les opposants à la candidature du Massachusetts.

Après avoir présenté un projet remanié et chiffré et avoir participé à un débat télévisé, le Comité de Candidature a publié un plan de gestion des risques afin de convaincre la population des garanties apportées au projet quant à l’impact économique et financier.

Néanmoins, ces différentes mesures n’ont pas permis d’inverser aussi rapidement que souhaité la tendance actuelle de défiance à l’égard de la candidature olympique. Mais surtout, l’ultimatum lancé par le Comité Olympique des États-Unis (USOC) à l’attention du Gouverneur du Massachusetts, n’a pas eu les effets escompté, loin de là.

(Crédits - Page officielle Facebook de Charlie Baker)
(Crédits – Page officielle Facebook de Charlie Baker)

D’une part, la pression mise par l’USOC sur le représentant Républicain a soulevé une vague de critiques acerbes sur les réseaux sociaux, les opposants se mobilisant sous la bannière du hashtag #SayNoCharlie (Dites Non Charlie) durant toute la soirée et la nuit de vendredi à samedi.

D’autre part, l’ultimatum n’a pas reçu de réponse de la part de Charlie Baker. Ce dernier reste en effet sur sa position de neutralité dans l’attente de la remise de l’audit indépendant qu’il a lui-même commandé, avec également la participation des Présidents de la Chambre des Représentants et du Sénat du Massachusetts.

Ainsi, Charlie Baker attendra courant août, soit au moment de la remise de l’audit par « The Brattle Group », pour se positionner.

« Je constate que tout le monde aimerait que je me prononce en disant ‘Oui’ ou ‘Non’ dès aujourd’hui.

J’ai prévu d’appeler les responsables de l’USOC ce lundi, mais mon message sera le même que le message que je délivre devant vous : nous avons demandé la réalisation d’un audit, parce que nous voulons recueillir l’opinion d’un groupe d’experts et une analyse à part entière.

La décision que je prendrais ensuite pourrait engager l’État pour 10 ans et je ne veux pas embarquer les contribuables, la Ville de Boston ou la candidature olympique dans une direction avant d’avoir pris connaissance du rapport complet de Brattle Group » a notamment affirmé Charlie Baker en marge d’une conférence de presse.

Les choses ne pouvaient pas être plus claires. Le Gouverneur du Massachusetts souhaite garder la main et n’entend pas se laisser dicter sa conduite par l’USOC ou Boston 2024.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.