Pékin 2022 : Coup d’envoi du relais de la flamme olympique

A deux jours de la Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin 2022, le Comité d’Organisation et les autorités chinoises ont donné, ce mercredi, le coup d’envoi du relais de la flamme olympique, dont le format a été adapté en raison du contexte sanitaire lié à la crise du Covid-19.

Des participants au relais de la flamme olympique, mercredi 02 février 2022 (Crédits – Xinhua / Jia Haocheng)

Au cours d’une cérémonie officielle organisée dans la matinée de ce 02 février en présence de 400 invités – responsables du gouvernement et du Parti Communiste, représentants du Comité d’Organisation (BOCOG) et des territoires associés aux Jeux, personnalités publiques, étudiants, riverains et journalistes – le relais de la flamme olympique s’est élancé au sein de l’Olympic Forest Park, puis sur les grandes artères de la capitale chinoise.

Face à un contexte sanitaire toujours fragile, le parcours dudit relais a toutefois dû être profondément adapté.

Aussi, en lieu et place des scènes de célébration qui se déroulent habituellement tout au long des étapes dans le pays hôte, les organisateurs et les autorités se sont entendus pour mettre en place un relais 2022 au format réduit à son strict minimum, avec simplement une traversée de Pékin, et des sites de Zhangjiakou et Yanqing.

Bien sûr, en l’absence de public, l’aspect « carte postale » ne sera pas négligé, avec notamment des passages sur une portion de la Grande Muraille de Chine, devant le Palais d’été, et sans doute aussi à proximité de l’imposante Cité Interdite de Pékin.

(Crédits – Xinhua / Chen Zhonghao)

Le dispositif instauré par le BOCOG devrait in fine pouvoir s’appuyer sur pas moins de 1 200 relayeurs, qui se succéderont dans cette mission transporter la flamme olympique jusqu’au soir de la Cérémonie d’ouverture, vendredi 04 février.

Au cours du lancement du relais – marqué par la diffusion de l’hymne de la République Populaire de Chine, ainsi que de l’hymne olympique – le Vice-Premier Ministre, Han Zheng, a transmis le premier relais à Luo Zhihuan, qui fut en 1963, Champion du Monde de patinage de vitesse, devenant dès lors le tout premier athlète chinois à remporter un titre mondial dans une discipline de sport d’hiver.

Plusieurs sportifs et personnalités publiques chinoises devraient aussi prendre part au relais. Aujourd’hui, ce fut d’ailleurs le cas de Zhang Yimou, qui n’est autre que le metteur en scène de la Cérémonie d’ouverture, 14 ans après avoir déjà été à la manœuvre sur les Jeux de Pékin 2008.

Laisser un commentaire