Pékin 2022 : Plus d’une vingtaine de dignitaires étrangers attendus à la Cérémonie d’ouverture

Si le boycott diplomatique observé par plusieurs grandes puissances privera la Cérémonie d’ouverture des Jeux de Pékin 2022 de nombre de dirigeants, le Comité d’Organisation (BOCOG) devrait tout de même pouvoir compter sur la présence de plus d’une vingtaine de leaders internationaux et de têtes couronnées aux côtés du Président chinois, Xi Jinping.

Vue extérieure du Stade Olympique de Pékin (Crédits – Beijing 2022 / Tie Jiang)

Le 04 février, le Stade Olympique de Pékin sera le théâtre de la Cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver 2022.

Malgré la persistance de la crise sanitaire ayant conduit les autorités à revoir leurs plans concernant la billetterie des Jeux, le spectacle – concocté par le même metteur en scène que pour Pékin 2008 – promet d’être grandiose.

Outre la présence attendue de milliers d’athlètes, la Cérémonie sera aussi suivi in situ par plusieurs dignitaires étrangers invités par le Président de la République Populaire de Chine, Xi Jinping. Bien que les grandes puissances seront en majorité non-représentées, dans un contexte d’appel au boycott diplomatique de l’événement, un certain nombre de dirigeants internationaux devrait tout de même répondre favorablement à l’invitation.

De fait, comme l’a d’ores et déjà indiqué le Ministère des Affaires étrangères, Xi Jinping assistera à l’ouverture des Jeux en compagnie du Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine.

Le Président de l’Égypte, Abdel-Fattah Al-Sissi, sera également au rendez-vous, lui qui ambitionne de placer son pays parmi les prétendants à l’organisation d’une prochaine édition des Jeux d’été dans les années à venir.

Pointé du doigt dans son pays après la vague de contestations survenue au début de l’année, le Président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokaïev, assistera lui-aussi à la Cérémonie d’ouverture des JO, tout comme le Président kirghize, Sadyr Japarov, le Président tadjik, Emomail Rahmon, le Président turkmène, Gourbangouli Berdymoukhamedov, ou encore le Président ouzbek, Chavkat Mirziyoïev.

Au-delà des dirigeants régionaux – alliés et partenaires du régime chinois – l’ouverture des Jeux de Pékin 2022 sera aussi suivie par d’autres leaders asiatiques, comme le Président de l’Assemblée Nationale de la République de Corée, Park Byeong-seug, le Premier Ministre mongol, Luvsannamsrai Oyun-Erdene, le Premier Ministre du Pakistan, Imran Khan, le Vice-Premier Ministre de l’Azerbaïdjan, Ali Ahmadov, ainsi que la Présidente de Singapour, Halimah Yacob. Le Roi du Cambodge, Norodom Sihamoni, et la Princesse de Thaïlande, Maha Chakri Sirindhorn, compléteront le tableau.

Plusieurs dirigeants du Moyen-Orient seront présents à Pékin en fin de semaine, parmi lesquels, l’Émir du Qatar, le Cheikh Tamin bin Hamad Al Thani, le Prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed ben Salman, ou encore le Prince héritier d’Abou Dhabi, le Cheikh Mohammed bin Zayed Al-Nahyan.

Du côté de l’Europe, le Prince Albert II de Monaco sera en tribune, à la fois du fait de ses fonctions officielles exercées sur la Principauté, que de son rôle de membre du Comité International Olympique (CIO). Le Président de la Pologne, Andrzej Duda, et le Président de la Serbie, Aleksandar Vucic, le Président du Conseil des Ministre de Bosnie-Herzégovine, Zoran Tegeltija, et le Grand-Duc Henri de Luxembourg, seront eux-aussi présents dans l’écrin monumental qu’est le « Nid d’Oiseau ».

Pour la France, la présence un temps envisagée de la Ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, reste encore à confirmer. Selon toute vraisemblance, l’ancienne nageuse devrait au moins être présente en Chine durant le déroulement des compétitions, au soutien des athlètes tricolores engagés à Pékin, Zhangjiakou et Yanqing.

Ce week-end, le Secrétaire d’État en charge des Affaires européennes, Clément Beaune, a d’ailleurs précisé les contours du futur déplacement :

Il y aura une présence de la Ministre déléguée aux Sports, sans doute pas à la Cérémonie d’ouverture, mais pour soutenir nos athlètes à un moment pendant ces JO.

La plupart des pays européens [ont] la même stratégie d’avoir une présence nulle ou raisonnable, c’est-à-dire, pas du niveau de Chef d’État ou de gouvernement, à la Cérémonie d’ouverture.

Ailleurs dans le monde, l’invitation à venir assister à la Cérémonie d’ouverture des Jeux a reçu un écho favorable de la part du Président de l’Argentine, Alberto Fernandez, ainsi que du Président de l’Équateur, Guillermo Lasso, mais encore du Premier Ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée, James Marape.

Thomas Bach, Président du Comité International Olympique, et Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine, mardi 25 janvier 2022 (Crédits – Beijing 2022)

Parmi les autres personnalités internationales qui feront l’honneur de leur présence, il est à noter bien sûr, le Président du CIO, Thomas Bach, qui a déjà eu l’occasion de s’entretenir avec le Président Xi Jinping, peu après son arrivée dans « L’Empire du Milieu ».

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, sera lui-aussi présent, de même que le Président de l’Assemblée Générale des Nations Unies, Abdulla Shahid, le Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, le Président de la Nouvelle Banque de Développement, Marcos Troyjo, le Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, Daren Tang, et le Secrétaire Général de l’Organisation de Coopération de Shanghai, Zhang Ming.

Comme annoncé la semaine passée, le Président du Comité International Paralympique (IPC), Andrew Parsons, sera pour sa part absent des festivités, et du banquet organisé en amont de la Cérémonie et ce, pour cause de test positif au Covid-19. La Princesse Royale, Anne du Royaume-Uni, – par ailleurs membre du CIO – manquera aussi les Jeux, mais cette fois, pour des raisons logistiques liées aux contraintes imposées face à l’épidémie.

Laisser un commentaire