A 6 mois de l’ouverture des Jeux, Tokyo 2020 fait un point d’étape

Dans six mois jour pour jour, le 24 juillet 2020, la flamme olympique embrasera la vasque des Jeux d’été de Tokyo 2020, marquant ainsi le retour de l’événement planétaire dans la capitale nippone pour la première fois depuis 1964.

Avant cette date, et les festivités qui se tiendront au cœur du nouveau Stade National conçu par Kengo Kuma et livré en décembre dernier, le Comité d’Organisation (TOCOG) poursuit ses efforts sur plusieurs fronts, de l’achèvement des sites, en passant par la billetterie des Jeux, sans oublier bien sûr le recrutement et la formation de milliers de volontaires.

Ce vendredi 24 janvier, Tokyo 2020 a donc dévoilé chiffres et données d’importance pour comprendre et appréhender un chantier multiforme.

Vue extérieure du Centre aquatique olympique de Tokyo (Crédits – Tokyo 2020 / Uta Mukuo)

Sur les 43 sites qui seront mobilisés lors des Jeux, les organisateurs pourront s’appuyer sur 25 sites existants – pour partie construits en amont des Jeux de Tokyo 1964 -, 10 sites temporaires et 8 nouvelles infrastructures qui seront laissées en héritage au territoire et à la population.

Parmi ces nouveaux sites sportifs, les travaux du Stade Olympique et du Centre de gymnastique d’Ariake ont été terminés au cours du dernier trimestre de l’année 2019. Reste désormais à assurer la livraison du dernier maillon de la chaîne, à savoir le Tokyo Aquatics Center dont l’achèvement est programmé pour le mois de février 2020.

En ce qui concerne le Village des Athlètes aménagé dans la baie de Tokyo, les différents bâtiments qui accueilleront les compétiteurs et leurs accompagnateurs à l’été prochain ont été achevés en décembre dernier, et l’équipe municipale chargée du bon ordre au sein de la structure a été présentée au cours de ce même mois.

Les aménagements intérieurs des bâtiments vont désormais se poursuivre, avec en particulier l’installation d’une literie répondant aux exigences environnementales établies par Tokyo 2020.

Design de la billetterie officielle des Jeux d’été 2020 (Crédits – Tokyo 2020)

Pour ce qui est de la billetterie des Jeux, les organisateurs nippons ont enregistré un engouement certain, avec, à la date du 24 janvier 2020, pas moins de 8,2 millions de demandes.

Si l’on considère les chiffres à la clôture de la seconde phase de mise en vente, un total de 4,48 millions de billets ont d’ores et déjà été achetés. D’ici le printemps, une dernière phase doit permettre d’écouler les derniers sésames, notamment à destination du public étranger.

Pour rappel, dans le cadre de sa candidature, Tokyo 2020 avait tablé sur des recettes de billetterie de l’ordre de 776,35 millions de dollars, en considérant la vente de 7,8 millions de billets et un taux de remplissage des arènes de 84%.

Présentation du manuel de mathématiques dans une classe d’une école élémentaire de Tokyo, le 17 avril 2019 (Crédits – Tokyo 2020)

Dans la même dynamique que la billetterie, l’engouement populaire autour des Jeux s’est aussi illustré dans le cadre des différentes initiatives réalisées sur le territoire national et supervisées par le Comité d’Organisation pour promouvoir l’arrivée de l’événement olympique et paralympique.

Selon les données communiquées aujourd’hui par ce dernier, pas moins de 138 000 événements ont ainsi été organisés, rassemblant un total de 98 millions de participants.

D’ici l’ouverture des Jeux, ces initiatives ne manqueront pas d’inspirer les organisateurs des futures échéances olympiques, à commencer bien sûr par la prochaine édition des Jeux d’été qui aura lieu à Paris en 2024.

(Crédits – Tokyo 2020)

Afin d’assurer le succès des Jeux, les organisateurs ont par ailleurs mis en place le traditionnel Programme des Volontaires avec l’objectif affiché de recruter 80 000 personnes originaires du Japon et des quatre coins de la planète.

Au total, quelques 204 680 personnes ont répondu à l’appel des organisateurs nippons, soit un niveau d’intérêt légèrement inférieur à celui constaté avant les Jeux de Rio 2016 – les premiers organisés en Amérique du Sud – pour lesquels 242 757 candidatures avaient été réceptionnées.

Si l’on va plus loin, l’intérêt pour Tokyo 2020 est largement supplanté par celui enregistré pour Pékin 2022.

A la fin de l’année dernière, les organisateurs chinois avaient ainsi annoncé que plus de 616 000 candidatures avaient été envoyées sur la plateforme officielle de recrutement, soit un niveau inédit, Jeux d’été et d’hiver confondus.

De gauche à droite, Yuriko Koike, Gouverneure de Tokyo ; Yoshiro Mori, Président du Comité d’Organisation de Tokyo 2020 ; Thomas Bach, Président du Comité International Olympique ; et Shinzo Abe, Premier Ministre du Japon, mercredi 24 juillet 2019 (Crédits – CIO / Greg Martin)

Si le Programme des Volontaires de Tokyo 2020 se situe dans les standards habituels, le succès de l’édition olympique et paralympique nippone est en revanche éclatant dans le domaine du marketing, avec un Programme des Partenaires sans commune mesure.

Jamais un organisateur des Jeux n’avaient en effet engendré autant de sponsors et, in fine, de revenus.

Sans compter les 14 Partenaires mondiaux issus du Programme TOP du Comité International Olympique (CIO), Tokyo 2020 a ainsi réussi la prouesse de rassembler 66 Partenaires nationaux dans trois catégories. Dans le détail, 15 Partenaires Gold ont conclu un accord avec les organisateurs, tout comme 32 Partenaires Officiels et 19 Supporteurs Officiels.

Avec un tel niveau, le Comité d’Organisation de Tokyo 2020 a pu amasser la coquette somme de 3,3 milliards de dollars au seul titre des revenus marketing. Une somme non négligeable lorsque l’on sait que le total des revenus du budget d’organisation atteint 5,9 milliards de dollars.

Vue intérieure du Stade Olympique de Tokyo (Crédits – Japan Sport Council)

Au cours des mois à venir, les organisateurs de Tokyo 2020 vont notamment se focaliser sur le déroulement des dernières épreuves-tests.

Ces dernières ont été réparties en trois phases principales, avec d’abord les sports de plein air (juin à septembre 2019), puis les sports en salle (octobre 2019 à janvier 2020) et enfin les ultimes tests qui auront lieu entre février et mai 2020.

D’autres épreuves de ce type avaient été organisées dès le mois de septembre 2018, portant le total à 56 événements programmés en à peine plus d’un an et demi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.