Doha va doubler la superficie de l’Aspire Zone

Ambitieux, le Qatar ne compte pas renoncer à l’obtention des plus grands événements sportifs de la planète et ce, en dépit des critiques à l’encontre des conditions d’organisation de la Coupe du Monde de football 2022.

Ainsi, outre un agrandissement programmé du Khalifa International Stadium, les autorités politiques et sportives envisagent l’extension de l’Aspire Zone au cours des cinq prochaines années. De fait, la superficie globale de ce parc sportif devrait passer de 2,5 à 5 kilomètres carrés d’ici 2020.

Doha - Aspire Zone

Déjà doté d’un stade de 50 000 places – et bientôt 70 000 -, l’Aspire Zone possède par ailleurs un Centre Aquatique (1 300 places) de même que le plus grand stade multifonctionnel couvert au monde (15 500 places).

Ce dernier est en effet capable d’organiser et d’accueillir treize disciplines sportives (basketball, volleyball, handball, squash, arts martiaux…). Le Vélodrome peut notamment recevoir jusqu’à 3 720 personnes, tandis que le Gymnase peut contenir près de 1 300 sièges. Un terrain de football de plus de 5 800 places est également présent dans l’enceinte sportive.

Aménagé pour les Jeux Asiatiques 2006, le parc sportif est également équipé d’un immense centre commercial.

Doha - Aspire Dome - vue aérienne

L’extension prévue de l’équipement est une volonté politique afin de répondre aux besoins des habitants mais aussi et surtout de la classe dirigeante qui souhaite affirmer haut et fort l’ambition du Qatar sur la scène internationale.

Pour concurrencer le complexe sportif de Dubaï (Émirats Arabes Unis), Doha est donc prête à mettre les bouchées doubles.

Une stratégie qui pourrait s’avérer payante pour le Moyen-Orient, en particulier si le Qatar décide de se lancer pleinement dans la course à l’organisation des Jeux Olympiques.

Doha - Sculture sur le parvis du Khalifa International Stadium

Le Qatar veut en tout cas mettre toutes les chances de son côté. Courant 2013, le cabinet spécialisé Deloitte estimait à 200 milliards de dollars (158,37 milliards d’euros), le montant des investissements prévus au cours des neuf prochaines années.

Une somme pharaonique à la mesure des ambitions de ce petit État du Moyen-Orient.

Illustrations : Crédits – Qatar Tourism Authority

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.