JO 2024 : « Berlin et Hambourg ont développé des concepts cohérents et impressionnants »

Ayant pris la tête du Comité Olympique Allemand (DOSB), à la suite de l’élection de Thomas Bach à la présidence du Comité International Olympique (CIO), Alfons Hörmann a entrepris de relancer le rêve des Jeux en Allemagne et a contribué à l’émergence des candidatures de Berlin et Hambourg.

Dans un peu moins de deux mois, le DOSB devra se prononcer sur l’opportunité de présenter l’une ou l’autre des candidatures à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024.

Si Berlin peut logiquement apparaître comme favorite, Hambourg dispose de sérieux atouts qui pourraient lui permettre de créer la surprise.

DOSB - Alfons Hörmann

Quoiqu’il en soit, Alfons Hörmann estime que les deux villes allemandes présentent une qualité technique remarquable, qualité susceptible de séduire les membres du CIO entre 2015 (année d’ouverture des candidatures) et 2017 (année d’élection de la Ville Hôte des JO 2024).

Récemment interviewé, le Président du DOSB considère en effet que « Berlin et Hambourg ont développé des concepts cohérents et impressionnants.

Ce sont des concepts qui répondent à la fois aux exigences nationales et internationales.

De notre point de vue, les conditions sont réunies pour être de dignes candidats olympiques ».

Si le DOSB a déjà présenté les modalités techniques des deux projets, il examinera dans les moindres détails les conditions d’organisation et d’accueil des Jeux, lors d’une réunion exceptionnelle, le 28 octobre.

L’institution olympique allemand se prononcera ensuite sur l’opportunité de présenter une candidature, le 06 décembre, avant l’organisation plus que probable d’un référendum, courant 2015.

D’ailleurs, pour Alfons Hörmann, un tel scrutin ne peut avoir lieu plus tôt au regard de l’échéancier actuel.

Selon lui, « une enquête officielle est, bien sûr nécessaire, mais le laps de temps actuel n’est pas suffisant.

Il faut avant tout discuter de la procédure exacte à mettre en œuvre pour les villes participantes et bien entendu obtenir l’accord du Gouvernement fédéral.

Nous avons exactement douze mois avant de déposer officiellement une candidature sur le bureau du CIO, il n’est donc pas nécessaire de précipiter les choses.

Ce qui est clair, c’est qu’une consultation aura lieu au cours du premier semestre 2015″.

Illustration : Crédits – DOSB / Camera4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.