JO 2020 : EN DIRECT – Élection de la Ville Organisatrice : Victoire de TOKYO

14h30 : Istanbul est la première des Villes Candidates à effectuer sa prestation devant les membres-électeurs du Comité International Olympique (CIO).

Après un discours d’ouverture du Vice-président de la Turquie, Ali Babacan, un film promotionnel assez dynamique a été diffusé, en rappelant les fondamentaux turcs en matière d’hébergement et de transport, tout en mentionnant les quatre noyaux olympiques constituant le projet stambouliote.

Istanbul 2020 - BridgeTogether

Alp Barker, directeur des sports de la candidature, présente ensuite les principaux aspects techniques du dossier d’Istanbul avant de passer la parole à Suat Kilic, Ministre des Sports.

Ce dernier délivre d’ailleurs un message émotionnel fort, susceptible de faire pencher quelques voix en faveur du dossier stambouliote : « J’avais 19 ans seulement quand Istanbul s’est portée candidate pour la première fois. Aujourd’hui, j’en ai 41 et j’ai pu constater l’évolution et la maturité acquise par mon pays au cours des années passées ».

L’athlète paralympique Gizem Girismen s’exprime en français, langue officielle de l’Olympisme, et évoque le fait que les Cérémonies Olympiques d’Istanbul pourraient rassembler jusqu’à « 500 000 personnes le long du Bosphore ».

Le Premier Ministre Recep Tayyip Erdogan, sur une pointe d’humour, espère que « [sa] femme et [ses] enfants lui pardonneront de dire que je les aime autant que j’aime la pratique sportive et notamment le football ».

Le dirigeant politique lance un véritable appel au CIO pour « écrire l’histoire et construire les ponts ensemble ». Sa prestation est marquée par une salve d’applaudissements de la salle.

14h45 : Un nouveau film promotionnel est diffusé à l’attention de l’assistance avec des messages délivrés par de jeunes citoyens d’Istanbul : « Ces Jeux rapprocheront un peu plus les peuples du monde. Choisir Istanbul, c’est choisir une ville qui a déjà commencé à aménager des sites olympiques ».

14h55 : Après un discours de clôture de la part de Hasan Arat, leader de la Candidature, le Président du CIO, Jacques Rogge, passe la parole aux membres-électeurs.

Plusieurs questions sont posées et soulèvent les failles du dossier stambouliote : l’héritage des Jeux et l’impact de ces derniers sur la région (Prince Albert), mais aussi la forte présence du dopage dans le sport turc ou encore le fait que la « Perle du Bosphore » demeure handicapée par d’importants embouteillages.

Pour l’un des membres du CIO : « Il faut vous encourager à améliorer les contrôles antidopages, même si vous n’obtenez pas les Jeux de 2020 ». Pour la délégation d’Istanbul 2020, il y a aujourd’hui « un travail acharné en Turquie et une tolérance zéro ».

C’est désormais terminé pour Istanbul. La ville turque doit maintenant attendre le passage de ses deux concurrentes – Tokyo et Madrid – puis le vote officiel avant d’être fixée sur son sort.

—————————————-

15h30 : C’est maintenant au tour de Tokyo 2020 de faire son entrée sur scène.

La Princesse impériale Takamado est la première à s’exprimer. Elle parle en français : « Au nom du peuple japonais, permettez-moi de vous dire ‘Merci’. En 2011, notre pays a été frappé par un terrible séisme et par un tsunami. Le CIO lui a tendu la main et nous vous en remercions. C’est sans doute la première fois qu’un membre de notre famille s’exprime devant vous, mais sachez que nous soutenons l’action du sport. Le CIO donne espoir aux jeunes, notamment au travers des programmes éducatifs ».

Princesse Takamado - CIO

Son Altesse Impériale laisse ensuite la parole à Mami Sato qui présente l’ensemble de la délégation représentant Tokyo 2020.

L’athlète raconte, avec beaucoup d’émotion, son amour pour le sport à la suite de la perte de l’une de ses jambes après un cancer. Le sport « m’a redonné l’envie de vivre ».

Mami Sato évoque aussi la tragédie du tsunami de 2011 et « la confiance retrouvée grâce au sport. Le pouvoir du sport redonne le sourire et rapproche les gens. Plus de 200 athlètes japonais ont parcouru les zones dévastées pour rencontrer les habitants ».

Après un bref film promotionnel, Tsunekazu Takeda, Président du Comité de Candidature prend la parole et évoque le fait « qu’aucun athlète japonais n’a jamais été contrôlé positif lors des Jeux ».

Pour le leader nippon, la candidature de Tokyo 2020 replace le sport au coeur de la société avec des engagements forts pour le développement de la pratique sportive : « Depuis 2011, on a constaté le pouvoir du sport. Cela a inspiré notre projet. A Tokyo, les Jeux seront entre de bonnes mains. Nous accueillerons des Jeux incroyables en plein coeur du centre-ville ».

Du point de vue économique, Tokyo 2020 rappelle que la candidature bénéficie de multiples soutiens et offrirait « la meilleure audience télévisée pour les Jeux et le meilleur marché possible pour la billetterie ».

En français et avec un large sourire, l’un des membres de la délégation nippone déclare que le projet de 2020 repose sur les bases de la candidature de 2016 : « Nous avons gardé le meilleur et améliorer le reste ».

Le film détaillant le projet de Tokyo est ensuite retransmis dans la salle : « Tokyo organisera des Jeux sans précédents ».

15h55 : Naoki Inose monte à la tribune et rappelle que la capitale japonaise dispose d’infrastructures « ultramodernes ». Tokyo dispose « déjà de 4,5 milliards de dollars pour construire dix nouveaux sites permanents ».

16h00 : S’exprimant en français, l’ambassadrice de la candidature, Cristel Takigawa, mentionne le fait que « Tokyo a été classée numéro un mondiale pour la qualité des transports, la gentillesse des taxis ».

Du point de vue gastronomique, la capitale nippone dispose « du plus grand nombre de trois étoiles au Guide Michelin ».

16h05 : Pour le Premier Ministre, Shinzo Abe, « ce serait un honneur pour nous d’accueillir les Jeux en 2020. Tokyo est la ville la plus sûre au monde et le sera également en 2020. Certains s’inquiètent des possibles dangers de Fukushima. Je dois vous dire que nous maitrisons le problème et qu’il n’y a aucune crainte à avoir quant aux répercussions sur Tokyo« .

Revenant sur son expérience des Jeux de 1964, Shinzo Abe estime qu’en choisissant Tokyo 2020, « le CIO choisirait un formidable accélérateur pour l’ensemble du Mouvement sportif ».

Conscient de l’efficacité de son message à l’heure des incertitudes autour de Rio 2016, Tsunekazu Takeda estime que « Tokyo est le bon partenaire. Votez Tokyo et vous assurerez la livraison des Jeux ».

16h20 : La présentation de Tokyo est à présent achevée. Place aux questions-réponses.

Le Prince Albert demande quelques précisions sur les « routes reliant les deux noyaux olympiques » mais souligne « l’excellente présentation » effectuée par Tokyo 2020.

Un membre-électeur interroge pour sa part le Comité de Candidature sur la question du nucléaire et demande clairement : « comment pouvez-vous techniquement nous assurer que l’incident de Fukushima n’aura aucun impact sur Tokyo ? »

La délégation rappelle que « 85% des sites se situeront dans un noyau de 8km, ce qui assure la capacité de transporter tous les athlètes en temps. Nous avons une excellente route olympique et vous pourrez la parcourir dans un temps très court. Nous transportons chaque jour 26 millions de passagers sur 1 000km de voies ferrées et les transports routiers et autoroutiers sont assurés sans problème d’embouteillages ».

Shinzo Abe s’empare sans surprise de la question du nucléaire afin d’écarter toute critique néfaste : « Les normes japonaises en matière d’alimentation et d’eau potable sont les plus sévères au monde. Les zones de contamination ont été encadrées. Il n’y a aucun problème de santé à Tokyo et il n’y en aura aucun. J’en prends personnellement la responsabilité ».

L’intervention du Premier Ministre nippon est particulièrement applaudie.

—————————————-

17h00 : Dernière candidature à s’exprimer devant les membres-électeurs du CIO, Madrid 2020 fait son entrée sur la grande scène.

L’ensemble de la délégation regarde l’assistance avec sourire, notamment Ana Botella, Maire de Madrid, Mariano Rajoy, Premier Ministre et le Prince héritier Felipe.

Délégation Madrid 2020 - CIO

« Madrid 2020 se prépare depuis des années. Madrid 2020 n’est pas une candidature de promesses, n’est pas une candidature de rêve ».

Mariano Rajoy s’approche de la tribune : « C’est un devoir pour moi d’être présent ici. Madrid soutient avec un engagement total et entier l’organisation des JO 2020 et c’est aussi le cas de toutes les institutions espagnoles, du gouvernement et de tous les acteurs économiques ».

Selon le Premier Ministre, « Madrid a toujours tenu ses promesses et Madrid 2020 tiendra les siennes. Avec 80% des infrastructures existantes, Madrid 2020 présente un budget raisonnable et sans aucun risque pour le Mouvement Olympique. C’est peut être une déclaration optimiste mais nous avons les chiffres qui attestent ces propos : nous prévoyons 4% de croissance en 2013 et l’économie repart à la hausse ».

Délivrant un message fort, Mariano Rajoy lance à l’assistance : « Soyez certains que le Mouvement Olympique rencontrera à Madrid, un partenaire solide et efficace. Vous trouverez votre foyer et votre maison, un allier fiable pour les sept prochaines années« .

Prenant la suite du Premier Ministre, le Président de la Communauté Autonome rappelle que Madrid fait un effort important « depuis plus de dix ans ».

Mentionnant son « amitié » à l’égard du CIO, la Maire Ana Botella souhaite en dire « un peu plus sur ma magnifique ville. C’est l’une des villes les plus agréables et charmantes du monde. Vous sentez et goûtez l’ensemble du patrimoine espagnol. Les Jeux Olympiques sont une fête de la vie et nul mieux que les Espagnols savent célébrer la vie ».

Un dynamique film technique présente les installations de Madrid et les sites prévus pour les Jeux, en soulignant bien entendu l’aspect compact du projet.

17h55 : Le Prince héritier Felipe a terminé la présentation de Madrid 2020 sous des applaudissements nourris. Un bon présage avant le début du vote ?

Rogge - Prince Felipe

Comme on pouvait s’y attendre, les questions portent sur les failles potentielles du dossier madrilène, à commencer par le dopage et l’attitude des autorités espagnoles dans ce domaine.

Alejandro Blanco, Président de la Candidature, rappelle l’adoption récente d’une nouvelle disposition législative : « Nous l’avons adapté à toutes les exigences de l’Agence Mondiale Antidopage. En raison de ce que l’Espagne fait contre le dopage, soyez certain que l’Espagne sera un partenaire fiable ».

Juan Antonio Samaranch Junior répond au Prince Albert quant au « nouveau modèle » souhaité par Madrid 2020 : « Sans avoir d’énormes investissements, nous pensons pouvoir organiser les Jeux Olympiques avec un héritage important pour l’ensemble du Mouvement ».

—————————————-

20h00 : Les travaux de la Session Olympique reprennent avec la présentation du Rapport de la Commission d’évaluation par Sir Craig Reedie.

Les trois Villes Candidates ont « fait une présentation finale remarquable. Les trois Comités ont présenté des projets très professionnels qui sont un exemple pour l’avenir. Le résultat du vote assurera de toute façon un héritage pour le Mouvement Olympique ».

Pour le Président de la Commission d’évaluation, « chaque Ville Candidate présente un projet viable pour le CIO. Le Rapport publié le 25 juin dernier, souligne toutefois les différences entre les trois dossiers ».

Comme une mention à l’égard des dossiers d’Istanbul 2020 et Tokyo 2020, Sir Craig Reedie a rappelé que « depuis la publication de ce Rapport, certaines Villes ont rencontré des difficultés politiques, économiques ou environnementales et vous devez analyser par vous même, les risques potentiels pour les sept prochaines années ».

20h10 : Le Président Jacques Rogge annonce à présent le lancement des tests des boitiers électroniques permettant la participation au scrutin. « Ces tests ne sont pas retransmis mais ce qui suivra sera retransmis en direct » assure-t-il.

20h45 : Le premier tour de scrutin va débuter dans quelques secondes. Christophe De Kepper rappelle les règles du vote et mentionne le fait que les nouveaux membres du CIO peuvent prendre part à cet événement, notamment Tony Estanguet.

Tokyo aura le numéro 2

Istanbul aura le numéro 8

Madrid aura le numéro 4

20h55 : Le vote est ouvert. Quelques secondes pour soutenir telle ou telle Ville Candidate.

Jacques Rogge proclame le résultat du premier tour :

« Égalité entre Istanbul et Madrid ».

Un scrutin est donc organisé pour départager les deux Villes et donc désigner celle qui affrontera Tokyo, dans le scrutin final.

Sur 94 participants, Istanbul recueille 49 suffrages contre 45 voix pour Madrid.

MADRID EST ÉLIMINÉE.

La place de Ville Hôte se jouera donc entre ISTANBUL et TOKYO.

22h05 : Un intermède aux couleurs de Rio 2016 fait patienter membres du CIO et des délégations des Villes Candidates avant la cérémonie d’annonce des résultats.

22h10 : En « hommage » à la candidature de Madrid 2020, les présentateurs lancent une nouvelle fois la vidéo promotionnelle espagnole sur l’écran géant de la salle, avant de projeter une dernière fois les films d’Istanbul 2020 et Tokyo 2020.

22h18 : L’hymne olympique retenti et Jacques Rogge entre en scène.

22h20 : TOKYO EST ÉLUE VILLE ORGANISATRICE !

La capitale nippone obtient 60 voix contre 36 pour Istanbul.

23h25 : Le détail complet du scrutin olympique est le suivant :

Premier tour :

TOKYO = 42

Madrid = 26

Istanbul = 26

Deuxième tour :

ISTANBUL = 49

Madrid = 45

Troisième tour :

TOKYO = 60

Istanbul = 36

A l’issue du vote, le Président du CIO, Jacques Rogge, a tenu à saluer la délégation de Tokyo 2020 :

« Félicitations à Tokyo pour son élection en tant que Ville Hôte des Jeux Olympiques de 2020.

Tokyo a présenté, et ce dès le départ, une candidature extrêmement solide sur le plan technique, et il le fallait face aux dossiers de haute facture d’Istanbul et de Madrid.

Les trois villes auraient toutes été capables d’organiser d’excellents Jeux en 2020, mais c’est finalement la candidature de Tokyo qui a le plus séduit les membres du CIO, en les invitant à ‘découvrir demain’ à travers des Jeux bien organisés et sûrs, qui renforceront les valeurs olympiques tout en démontrant les avantages du sport à la nouvelle génération ».

Publicités

21 Thoughts

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.