Paris 2024 dévoile le programme de la Journée Olympique 2022

Quelques semaines après avoir annoncé la tenue de la prochaine Journée Olympique aux abords du Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le Comité d’Organisation des Jeux de Paris 2024 (COJO) a présenté aujourd’hui le programme des festivités, mêlant initiations sportives et manifestations culturelles.

Visuel du Stade de France et de ses abords pour la Journée Olympique 2022 (Crédits – Stade de France – Macary, Zublena et Regembal, Costantini Architectes ADAGP – Paris – 2022 / Paris 2024 – Florian Hulleu)

Dimanche 26 juin, les abords du Stade de France seront au cœur des célébrations de la Journée Olympique.

Alors que les festivités s’étaient déroulées ces dernières années dans la « Ville Lumière », sur les bords de Seine, Paris 2024 a décidé de sortir des murs à deux ans des Jeux, pour rejoindre la Seine-Saint-Denis, en pilotant l’installation de ce projet en partenariat avec le Conseil Départemental, l’Établissement Public Territorial Plaine Commune, les Villes de Seine-Saint-Denis et bien sûr le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF).

Aussi, au pied du futur Stade Olympique, les organisateurs de la Journée Olympique proposeront des initiatives sportives sur des dizaines de stands de 11h00 à 19h00, avant qu’une soirée placée sous le signe du breakdance ne gagne Paris dès 20h00.

Dans le détail, le Canal Saint-Denis sera mobilisé pour les sports d’eau, avec de l’aviron, du canoë-kayak et de la voile, ainsi que de la natation le long des berges.

Sur ces mêmes berges, les sports de raquette seront aussi à l’honneur, avec l’installation de terrains temporaires de badminton, de tennis et de tennis de table.

A proximité, au niveau du stade d’athlétisme faisant face au Stade de France, une zone multi-sport sera aménagée, et proposera au public des initiations à l’athlétisme, à la boxe, à l’équitation, à l’escalade, à l’escrime, au football, au golf, à la gymnastique, à l’haltérophilie, au handball, au hockey-sur-gazon, au judo, mais encore à la lutte, au pentathlon moderne, au rugby, au taekwondo, sans oublier également le tir, le tir-à-l’arc, le triathlon, le volley-ball, et, pour la partie paralympique, le volley-ball assis, le basket-fauteuil et la boccia.

En se rapprochant de la future enceinte olympique, le public pourra en outre s’adonner aux sports urbains – basket 3×3, BMX, skateboard et breakdance – qui bénéficieront d’un écrin de choix lors des JO 2024, en investissant la Place de la Concorde à Paris (8ème arrondissement).

Tout au long de cette journée – où l’ambiance devrait être radicalement différente des images du fiasco de la finale de Ligue des Champions, fin mai 2022 – plusieurs sportifs de haut niveau seront présents pour faire découvrir leur sport respectif et pour rencontrer leurs fans.

Parmi les personnalités aujourd’hui annoncées, le Champion Olympique d’escrime aux Jeux de Tokyo 2020, Romain Cannone, devrait être de la partie, tout comme Anne-Cécile Ciofani, médaillée d’argent en rugby à sept sur cette même édition des Jeux. Le quintuple Champion du Monde en grand bassin, Camille Lacourt, devrait lui-aussi être présent, de même que Mehdi Marzouki (Olympien en water-polo aux JO de Rio 2016), Cécilia Berder (médaillée d’argent d’escrime à Tokyo) ou Soufyane Mehiaoui (basket-fauteuil).

Des démonstrations de breakdance seront par ailleurs proposées par la Fédération Française de Danse, tout comme des démonstrations de BMX flat, en présence du quadruple Champion du Monde, Alexandre Jumelin, et des démonstrations de trampoline coordonnées par la Fédération Française de Gymnastique. Le groupe The Ropestylers mettra quant à lui en avant le double dutch (corde à sauter géante), tandis que le Champion du Monde de freestyle, Sean Garnier, valorisera le fightball. Enfin, Soufiane Bencok, Pola Freestyle, Logan Freestyle et Joachim Freestyle assureront des démonstrations de football freestyle.

Pour compléter cette offre sportive résolument tournée vers la jeunesse, avec une place prépondérante accordée aux nouvelles disciplines, des danseurs de Seine-Saint-Denis présenteront une Hip Hop Games Exhibition, avec l’appui de la troupe Hip Hop Games composée de Mc Philemon, DJ Tismé, Human Beat Box Mystraw et l’Arbitre-Danseur Romuald.

A l’issue de cette journée festive, les organisateurs inviteront le public à rejoindre Paris à compter de 20h00. Des animations de breakdance seront alors installées sur le parvis du Petit Palais (8ème), tandis qu’une parade musicale en rollers reliera ce site au Centre d’art urbain Fluctuart, en contrebas du Pont Alexandre III (7ème), et jusqu’à la Philharmonie, dans le quartier de La Villette (19ème).

Dans cette dynamique de participation, et afin de faciliter les déplacements du public, dans le but, aussi, d’agrémenter l’expérience de ce dernier, des départs en navettes fluviales seront organisées de 10h30 jusqu’à 14h00 pour, entre autre, rejoindre le Stade de France depuis le Bassin de La Villette (19ème), ou depuis Bobigny ou Pantin (Seine-Saint-Denis).

Des départs à pied ou en rollers et vélos seront aussi programmés pour les plus sportifs.

Enfin, plusieurs bus seront affrétés tout au long de la journée depuis certaines villes du département francilien, de Bagnolet à Bondy, en passant par Drancy ou encore Clichy-sous-Bois et Noisy Le Grand.

(Crédits – Paris 2024)

A l’instar des précédentes éditions de la Journée Olympique organisées en Île-de-France et partout dans l’Hexagone, des activités ludiques et sportives seront en outre proposées dès le mercredi 22 juin.

Ce jour-là, une découverte des sports olympiques dans les écoles parisiennes sera mise en place dans le cadre des Mercredis du Sport. Organisés par l’UNSS 93, les Jeux des Collèges s’installeront quant à eux dans le secteur du Parc Départemental de Marville en présence de 1 000 collégiens.

Ce site-phare de la Seine-Saint-Denis sera à nouveau à l’honneur le lendemain, jeudi 23 juin, avec une journée d’initiations et de découverte des sports olympiques pour près de 800 écoliers franciliens et ce, à l’initiative du CDOS 93, de l’USEP 93 et du Département de Seine-Saint-Denis.

Le même jour, une trentaine d’établissements scolaires et environ 600 élèves se relayeront sur 20,24 kilomètres en région parisienne pour promouvoir la paix, alors que le CNOSF invitera pour sa part tous les Français à courir, marcher, faire du vélo ou de la trottinette, seul ou en famille, sur une distance symbolique de 2 024 mètres. Chacun pourra partager ce défi sur les réseaux sociaux, au moyen de hashtags comme #Défi2024m, #JeBougePourLaPaix, et bien sûr #JournéeOlympique.

Le samedi 25 juin, diverses activités sportives et culturelles seront implantées à Saint-Denis à l’initiative d’associations, comme un préambule aux célébrations du Stade de France, le lendemain.

Il est à noter enfin que, sur la semaine, d’autres initiatives seront proposées sur l’ensemble du territoire français, notamment au sein des Collectivités Territoriales labellisées « Terre de Jeux ».

Laisser un commentaire