Deloitte intègre le Programme des Partenaires Olympiques

Forte d’une présence dans plus de 150 pays et territoires et comptant en son sein plus de 345 000 employés à travers le monde, la firme Deloitte intègre le puissant Programme des Partenaires Olympiques (TOP) avec la promesse d’apporter son expertise en matière de conseil en gestion et en affaires.

Punit Renjen, Président mondial de Deloitte, et Thomas Bach, Président du CIO (Crédits – IOC / Christophe Moratal)

Le Comité International Olympique (CIO) regarde loin devant, après deux années délicates marquées par les défis de l’organisation des Jeux d’été de Tokyo 2020 et de Pékin 2022 dans un contexte inédit de pandémie mondiale, et alors que la guerre en Ukraine qui fait rage a récemment été évoquée comme « un tournant dans l’histoire de l’humanité » par le Président Thomas Bach.

De fait, au-delà de la projection sur les prochaines grandes échéances olympiques, l’institution de Lausanne (Suisse) entend surtout poursuivre une transformation débutée au milieu des années 2010, avec successivement, la mise en œuvre de l’Agenda 2020, puis de l’Agenda 2020+5, sans oublier la Nouvelle Norme pour les candidatures aux Jeux.

Aujourd’hui, une étape supplémentaire a été franchie, avec l’annonce cette semaine d’un partenariat de première importance pour le Mouvement Olympique, partenariat qui s’étendra a minima sur une décennie.

Ainsi, dans un souci d’accompagnement de sa propre transformation institutionnelle et afin d’accroître son rôle, à la fois auprès des athlètes, mais aussi dans l’engagement environnemental et dans les relations internationales par le sport, le CIO a décidé de s’entourer de l’un des leaders mondiaux dans le conseil en gestion et en affaires.

Cette semaine, l’institution a de fait annoncé l’arrivée de Deloitte au sein du Programme des Partenaires Olympiques, plus communément dénommé Programme TOP.

D’une durée de dix ans, ce partenariat couvrira pas moins de cinq éditions des Jeux, entre Paris 2024 et Brisbane 2032, en passant bien sûr par Milan-Cortina 2026, Los Angeles 2028 et l’édition non-encore attribuée des JO d’hiver 2030.

Déjà affiliée aux Jeux de Los Angeles 2028, et auparavant engagée auprès de la candidature d’Oslo 2022, Deloitte est loin d’être une inconnue dans les sphères du pouvoir olympique, l’entreprise étant également liée, au travers de ces divers cabinets, par des accords avec les Comités Olympiques des États-Unis, du Canada, de l’Allemagne, de l’Irlande, ou encore de la Pologne.

(Crédits – Deloitte / IOC)

En rejoignant le cœur de la machine olympique, Deloitte va pouvoir mettre à profit son expertise pour soutenir le CIO dans sa stratégie de transformation numérique, en particulier axée sur la fan experience.

Deloitte sera par ailleurs présente pour conseiller l’institution olympique en ce qui concerne l’élaboration de programmes et de projets, notamment en matière d’héritage, de soutien aux athlètes, de santé mentale, d’inclusion par le sport, de diversité et de durabilité.

Comme l’a souligné le Président mondial de Deloitte, Punit Renjen :

Nous vivons actuellement l’un des moments les plus marquants de l’histoire.

Le Mouvement Olympique joue un rôle essentiel en unissant le monde par l’amitié, la solidarité et le fair-play, et cela n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui. Ensemble, Deloitte et le CIO aspirent à avoir un impact qui compte, un impact positif et durable sur la société à travers le Mouvement Olympique.

De son côté, Jiri Kejval, Président de la Commission du Marketing du CIO, a salué l’officialisation de ce partenariat majeur qui est synonyme de renforcement du Programme TOP qui comporte, outre Deloitte, les entreprises Airbnb, Alibaba, Allianz, Atos, Bridgestone, Coca-Cola, Intel, Omega, Panasonic, P&G, Samsung, Toyota, et Visa :

La relation entre Deloitte et le Mouvement Olympique montre clairement en quoi le Programme des Partenaires Olympiques mondiaux continue d’attirer les plus grands noms du monde des affaires.

Et l’engagement de Deloitte à fournir une expertise de classe mondiale au Mouvement Olympique prouve que le Programme TOP est une opportunité unique.

Laisser un commentaire