Le CIO et Intel s’engagent sur un partenariat mondial jusqu’en 2024

Moins d’une semaine après l’annonce du retrait de l’entreprise McDonald’s du programme des partenaires mondiaux du Comité International Olympique (CIO), l’institution a officialisé aujourd’hui l’arrivée d’un nouveau sponsor de premier plan.

(Crédits – Intel Corporation)

L’entreprise Intel intègre ainsi le programme TOP afin de coopérer avec le CIO dans le domaine de la technologie de pointe et ce, à l’heure où les prochaines éditions des Jeux se préparent à mettre en exergue les avancées numériques pour accroître la visibilité et la qualité des diffusions sur les différents supports aujourd’hui disponibles.

Intel sera en effet particulièrement présent sur le développement de plateformes 5G et 3D ainsi que des technologies de diffusion à 360 degrés et en réalité virtuelle, sans oublier le déploiement de supports reposants sur l’intelligence artificielle et l’apport des drones.

En février dernier, Intel avait d’ailleurs fait la démonstration spectaculaire de son savoir-faire dans ce domaine en mettant en scène 300 drones lumineux au moment du halftime show du 51ème Super Bowl orchestré par la pop star Lady Gaga.

Mise en scène des drones Intel lors du 51ème Super Bowl (Crédits – Intel Corporation)

Pour les Jeux Olympiques et Paralympiques, Intel coopérera avec les organisateurs des JO de PyeongChang 2018, Tokyo 2020, Pékin 2022 et ceux des Jeux d’été de 2024.

Outre les échéances sportives mentionnées, Intel sera aussi mobilisée pour le développement de la Chaîne Olympique instaurée en 2016 par le CIO.

Ce partenariat d’envergure a été officialisé aujourd’hui à New York (États-Unis) dans le cadre d’une cérémonie entre le Président du CIO, Thomas Bach, et le Président Directeur Général de l’entreprise Intel, Brian Krzanich.

« Nous nous réjouissons de rejoindre le Mouvement Olympique et d’intégrer les technologies innovantes d’Intel pour améliorer l’expérience olympique des fans du monde entier.

Grâce à cette collaboration étroite avec la Famille olympique, nous pourrons accélérer l’adoption de la technologie pour l’avenir du sport sur la plus grande scène sportive du monde » a d’ailleurs précisé Brian Krzanich.

Visuel du futur Stade Olympique de Tokyo 2020 (Crédits – Kengo Kuma / Japan Sport Council)

La venue de l’entreprise Intel dans la sphère olympique illustre en tous cas la place prépondérante qu’occupe désormais la technologie dans la mise en œuvre d’actions pour favoriser l’interaction avec les spectateurs et les téléspectateurs.

Au-delà du monde olympique, c’est l’ensemble du monde sportif qui est concerné par cette évolution.

En juillet 2015, Mike Leibovitz, Directeur de la Mobilité et des Applications chez Extreme Networks, et Frédéric Aguilar, Directeur Technique chez Extreme Networks France, avaient en ce sens répondu aux questions de « Sport & Société » concernant la connectivité des stades et l’expérience des spectateurs dans et en dehors des enceintes sportives.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s