JO 2026 : Instauration d’un Comité politique de soutien à la candidature de Sion

A un peu plus d’un mois du dépôt du dossier de candidature de Sion 2026 auprès de la Confédération helvète (31 juillet), les porteurs du projet ont reçu cette semaine l’appui d’un Comité politique.

Constitué par les Cantons du Valais, de Vaud, de Fribourg, et bien sûr par la Ville de Sion, ledit Comité sera chargé de superviser les processus législatifs, la bonne gestion des deniers publics et l’aspect sécuritaire du projet olympique et paralympique.

(Crédits – Sion 2026)

Concrètement, le Comité politique de soutien à Sion 2026 sera présidé par Frédéric Favre, Conseiller d’État du Valais en charge de la candidature, et composé de Philippe Leuba, Chef du Département de l’économie et du sport pour le Canton de Vaud ; de Jean-Pierre Siggen, Directeur de l’instruction publique, de la culture et du sport pour e Canton de Fribourg ; et de Philippe Varone, Président de la Ville de Sion.

L’objectif du Comité politique sera de veiller au respect des engagements pris par la candidature et par les différentes parties prenantes.

Ainsi, la question de la durabilité du projet occupera une place centrale dans les travaux du Comité politique lorsque celui-ci sera amené à être consulté. Il en sera de même quant à l’analyse de la part de financement apporté par les Collectivités publiques, à l’éthique et à la transparence du projet, ainsi qu’en ce qui concerne le développement territorial et la promotion des Cantons partenaires de la candidature de Sion.

Faisant le lien entre les Collectivités et la candidature, le Comité politique mis en place sera surtout un relais majeur à l’égard du Conseil Fédéral de la Suisse.

En décembre 2016, ce dernier avait instauré un Groupe interdépartemental de travail et avait précisé les conditions d’un soutien ferme vis-à-vis du projet olympique et paralympique.

« La décision du Conseil Fédéral dépendra de la faisabilité financière, du soutien de la population dans les régions et les communes concernées, ainsi que du concept de durabilité qui devra brosser un tableau très complet de l’impact des JO d’hiver dans notre pays » avait ainsi fait savoir l’institution.

Carte de Sion 2026 avec la localisation des sites et des épreuves olympiques et paralympiques proposées (Crédits – Sion 2026)

Pour assurer la bonne marche de son projet, la candidature prévoit un budget de près de 25 millions de francs suisses, avec une participation d’ores et déjà actée de la Ville de Sion pour un investissement de 1 million de francs, et des Cantons du Valais et de Vaud pour 4 millions et 1 million de francs.

Si la Confédération se prononce officiellement en faveur du projet, la candidature helvète pourra dès lors présenter son dossier auprès du Comité International Olympique (CIO) dans le courant de l’année 2018.

Conformément aux propos tenus récemment par le Président de l’institution, Thomas Bach, le délai de la prochaine campagne olympique devrait être réduit de moitié par rapport à la configuration actuelle.

Ainsi, alors que le processus de candidature pour les Jeux d’été de 2024 s’est échelonné sur deux ans – il s’achèvera le 13 septembre 2017 – la prochaine procédure ne devrait pas dépasser une année et ce, dans un souci de lisibilité et d’économies pour les Villes Candidates.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s