Paris 2024 / LA 2028 : Beckers-Vieujant et Baumann à la tête des Commissions de Coordination

Le Comité International Olympique (CIO) a procédé aujourd’hui à l’annonce de ses choix, concernant les Présidents des Commissions de Coordination qui se chargeront de veiller au bon déroulement des préparatifs des Jeux de Paris 2024 et de Los Angeles 2028.

En raison de la double attribution actée en septembre dernier à Lima (Pérou), deux Commissions de Coordination seront ainsi instaurées.

La première sera présidée par le Belge Pierre-Olivier Beckers-Vieujant, et la seconde sera conduite par le Suisse Patrick Baumann qui occupait jusqu’alors les fonctions de Président des Commissions d’évaluation des JO 2024 et 2028.

Pierre-Olivier Beckers-Vieujant, Président de la Commission de Coordination de Paris 2024 (Crédits – Team Belgium)

Soucieuse d’éviter la moindre défaillance, après deux ans d’une campagne olympique tumultueuse, le CIO n’a sans doute pas choisi le profil du dirigeant Belge au hasard.

Président du Comité Olympique Interfédéral Belge (COIB) depuis 2004 et membre du CIO depuis 2012, Pierre-Olivier Beckers-Vieujant est diplômé d’une Licence en économie appliquée de l’Institut d’Administration et de Gestion (IAG) de Louvain-la-Neuve (Belgique) et d’un MBA de la prestigieuse Harvard Business School (Massachusetts, États-Unis).

Reconnu meilleur manager de l’année 1999 en Belgique, le Baron Pierre-Olivier Beckers-Vieujant dispose par ailleurs d’une riche expérience dans le domaine de l’entreprise, en particulier du fait de ses fonctions de Président-Directeur Général du Groupe Delhaize entre 1999 et 2013.

Cette expérience – conjuguée à ses fonctions de membre de la Commission des Finances et de la Commission d’Éthique du CIO – pourrait dès lors être des plus utiles dans le cas de Paris 2024.

En effet, si les grandes échéances des prochaines semaines ont récemment été dévoilées par Paris 2024, plusieurs articles de presse n’ont pas manqué d’écorner l’image de la candidature française auprès de l’opinion publique, et la bataille pour les postes stratégiques du futur COJO semble plus que jamais à l’ordre du jour.

Outre l’organigramme, Paris 2024 devra également engager – avec ses divers partenaires publics et privés – des chantiers non-négligeables pour permettre l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques, à commencer par la construction du Centre Aquatique de Saint-Denis et l’aménagement du Village des Athlètes à Pleyel-L’Île-Saint-Denis et du Village des Médias à Dugny-Le Bourget.

Outre Pierre-Olivier Beckers-Vieujant, la Commission de Coordination de Paris 2024 sera composée des personnalités suivantes, dont certaines faisaient partie de la Commission d’évaluation (en gras) :

  • Patrick Baumann (Vice-Président ; Suisse),
  • Dagmawit Girmay Berhane (Éthiopie),
  • Marisol Casado (Espagne),
  • Mikaela Cojuangco Jaworski (Philippines),
  • Le Prince héritier Frederik de Danemark (Danemark),
  • Ugur Erdener (Turquie),
  • Alex Gilady (Israël),
  • Nicole Hoevertsz (Aruba),
  • Lingwei Li (Chine),
  • Gunilla Lindberg (Suède),
  • Gerardo Werthein (Argentine),
  • Francesco Ricci Bitti (Italie ; représentant les Fédérations Internationales),
  • Auvita Rapilla (Papouasie-Nouvelle-Guinée ; représentant les Comités Nationaux Olympiques),
  • Sarah Walker (Nouvelle-Zélande ; représentant la Commission des athlètes du CIO),
  • Duane Kale (Nouvelle-Zélande ; représentant le Comité International Paralympique),
Patrick Baumann, Président de la Commission d’évaluation, lors de la première conférence de presse de la visite parisienne (Crédits – Sport & Société)

Président de la Commission d’évaluation des JO 2024 et 2028, Patrick Baumann demeurera donc attentif aux déroulements des travaux de Paris 2024 en occupant les fonctions de vice-Président de la Commission de Coordination.

Il sera en revanche le leader de la Commission chargée de superviser les Jeux de Los Angeles 2028.

Cette présence – stratégique – au sein des deux structures du CIO s’explique par la position de Patrick Baumann dans le cadre du processus de candidature et par la volonté de l’instance olympique de conforter le travail ayant abouti à la double attribution de Paris 2024 et Los Angeles 2028.

« Plusieurs membres de la Commission d’évaluation pour 2024 et 2028 font partie de la Commission de Coordination de 2024 afin d’assurer le bon suivi du travail positif accompli durant le processus de candidature, lequel a conduit à la double attribution historique en septembre dernier des Jeux Olympiques de 2024 à Paris et des Jeux Olympiques de 2028 à Los Angeles » explique ainsi le CIO dans un communiqué publié ce lundi après-midi*.

Diplômé, entre autres, d’une Licence en Droit de l’Université de Lausanne et d’un MBA de l’Université de Chicago (Illinois, États-Unis), Patrick Baumann n’en est pas à sa première expérience au sein d’une Commission olympique.

Ainsi, le Suisse a déjà exercé comme membre de la Commission de Coordination des Jeux de Londres 2012, mais encore comme membre de la Commission d’évaluation des JO 2008 et de la Commission d’évaluation des JO 2020.

Par ailleurs membre de la Commission du Marketing du CIO et Secrétaire Général de la Fédération Internationale de Basketball (FIBA), Patrick Baumann est aujourd’hui l’une des figures majeures du Mouvement olympique et sportif mondial du fait de ses fonctions de Président de la Global Association of International Sport Federations (GAISF).

En assurant dès maintenant un lien entre les échéances 2024 et 2028, Patrick Baumann aura la responsabilité de coordonner au mieux les préparatifs logistiques des Jeux de Los Angeles.

Des préparatifs à plus longue échéance que Paris – onze années – mais qui exigent néanmoins un suivi attentif et régulier même si les aménagements exclusivement consacrés aux Jeux sont peu nombreux.

Los Angeles, qui a réussi à mettre la force de sa communication au service de sa stratégie marketing, aura des défis qui seront ainsi davantage tournés vers la capacité de la ville californienne à fournir des infrastructures de transports adéquates pour relier chaque pôle olympique et paralympique.

Quoiqu’il en soit, avant les premières visites d’inspection, le Comité de LA 2028 a d’ores et déjà salué la nomination de Patrick Baumann.

« L’équipe de LA 2028 a développé une excellente relation de travail avec Patrick Baumann lorsqu’il fut Président de la Commission d’évaluation du CIO et nous sommes ravis de poursuivre notre collaboration au regard de ses nouvelles fonctions de Président de la Commission de Coordination.

Le Président Baumann comprend notre vision de nouveaux Jeux pour une nouvelle ère, et alors que nous commençons le travail pour faire de notre vision une réalité, il sera un partenaire précieux et un mentor pour notre Comité d’Organisation.

En mai dernier, nous avons eu une merveilleuse expérience en partageant le meilleur de notre ville avec le Président Baumann et ses collègues de la Commission d’évaluation et nous attendons avec impatience la venue de la Commission de Coordination à Los Angeles au cours des prochaines années » a ainsi fait savoir dans un communiqué, Casey Wasserman, Président de LA 2028.

* Contrairement à Paris 2024, la composition complète de la Commission de Coordination pour Los Angeles 2028 sera en revanche communiquée à une date ultérieure.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s