JO 2026-2030 : Instauration d’un Comité exploratoire pour une potentielle candidature de Salt Lake City

L’attribution récente, le 13 septembre dernier, des Jeux d’été de 2028 à Los Angeles (Californie), semble avoir motivé le Comité Olympique des États-Unis (USOC) à rouvrir la réflexion concernant une potentielle candidature aux Jeux d’hiver de 2026 ou de 2030.

En 2014, l’USOC avait en effet fait le choix de privilégier les Jeux d’été aux Jeux d’hiver 2026 et ce, un an après avoir déjà tiré un trait sur l’échéance hivernale de 2022.

Si au cours des dernières années, des villes américaines ou des personnalités locales, ont eu l’occasion de montrer un intérêt pour l’organisation des Jeux d’hiver, l’institution basée à Colorado Springs (Colorado) aura jusqu’au 31 mars 2018 pour choisir ou non une prétendante qui sera ensuite reconnue par le Comité International Olympique (CIO).

Cérémonie d’ouverture des Jeux de Salt Lake City, le 08 février 2002 (Crédits – CIO)

D’ici-là, des discussions devraient avoir lieu entre l’USOC et les potentielles candidatures, parmi lesquelles la ville de Salt Lake City (Utah).

Pour cette dernière d’ailleurs, un Comité exploratoire a d’ores et déjà été installé, avec à sa tête un trio de personnalités composées de Fraser Bullock, Directeur des Opérations des JO 2002, Jeff Robbins, Président de Utah Sports, et Wayne Niederhauser, Président du Sénat de l’État de l’Utah.

Ce Comité aura en charge de déterminer la faisabilité et l’opportunité d’une candidature olympique et paralympique pour une ville qui possède l’expérience nécessaire – hôte des JO 2002 – et un solide héritage sportif.

Sauf changement, le Comité exploratoire mènera ses travaux jusqu’au 1er février 2018, date à laquelle il annoncera son intention ou non de soumettre une candidature officielle auprès de l’USOC.

Quoiqu’il en soit, l’intérêt de la ville de l’Utah n’est pas nouveau.

Dès 2012, le Gouverneur, Gary Herbert, avait annoncé son souhait de proposer une candidature, et l’année suivante, l’ancien Président du Comité d’Organisation des JO 2002, Mitt Romney, avait à son tour apporté son soutien à une éventuelle entreprise olympique et paralympique pour les Jeux de 2026.

A cette époque, un budget d’organisation de 1,7 milliard de dollars avait été évoqué par les autorités de Salt Lake City.

Un montant qui devrait être précisé dans le cadre de la mission du Comité exploratoire.

Publicités

2 Thoughts

  1. Il est certain qu’une candidature se Salt Lake City serait solide par rapport aux autres candidatures potentielles des Etats-Unis. Cependant, il faut se demander s’il y aurait un impact sur l’image de cette candidature à l’international du fait de l’attribution des jeux de 2002.

    Et est-ce que le ville choisit pour 2026 sera la même pour 2030?

    J'aime

    1. Tout dépend si l’USOC fait le choix d’une candidature dans un premier temps, et s’il privilégie 2026 ou 2030, sachant que l’impact sur LA 2028 devra être pris en compte (notamment sur l’aspect marketing et la possible interférence).

      Concernant l’image de SLC, je compte bien l’évoquer dans le cadre de prochaines interviews en cours de discussion 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s