JO 2024 : Du choix des mots par les Villes Candidates

Au travers de son Rapport d’évaluation, le Comité International Olympique (CIO) a fait la démonstration de l’importance du choix des mots pour qualifier et distinguer les atouts et les faiblesses des Villes Candidates aux Jeux de 2024.

Les communiqués de Los Angeles 2024 et de Paris 2024 – publiés dans la foulée du Rapport de la Commission présidée par Patrick Baumann – en sont aussi une éclatante illustration.

Si les deux candidatures saluent les commentaires de la Commission – qui a précisé sans surprise que chacune des deux avait la qualité et la pleine capacité pour héberger les Jeux – les divergences de ton interviennent rapidement.

(Crédits – LA 2024)

Ainsi, Los Angeles 2024 fait savoir que « le Rapport [de la Commission d’évaluation] est publié au jour 16 de la campagne Follow The Sun to Olympic Agenda 2020 de LA 2024 : 20 annonces sur 20 jours pour montrer dans quelle mesure le projet de LA 2024 contribuera à la feuille de route stratégique du CIO pour l’avenir du Mouvement Olympique, l’Agenda 2020 ».

Avec ce propos, la candidature américaine conforte sa position de partenaire du CIO et ce, après avoir déclamé cette ambition à la suite de la confirmation du principe de double attribution des JO 2024 et 2028 par la Commission exécutive de l’institution de Lausanne (Suisse).

Dès les premières lignes de son communiqué, LA 2024 note en effet l’importance qu’elle attache à valoriser les acquis et les projets du Mouvement Olympique.

Acteur majeur du projet de la « Cité des Anges » du fait de ses fonctions de Directeur Général du Comité de Candidature, Gene Sykes, souligne d’ailleurs l’importance de la refonte de la procédure de candidature vers davantage d’échanges entre les Villes Candidates et le CIO.

« Nous tous à LA 2024 entrerons au briefing de Lausanne avec confiance, après l’approbation de notre plan de Jeux par la Commission d’évaluation.

Dans le cadre de l’Agenda 2020, la procédure de candidature est devenue un dialogue collaboratif, y compris au travers d’une discussion ouverte et productive lors de la visite de la Commission, ce qui nous a aidé à planifier des Jeux qui conviennent aussi bien à notre ville qu’au CIO » affirme ainsi l’un des hommes forts de la candidature américaine.

(Crédits – Paris 2024 / Jean-Marie Hervio / KMSP)

Dans le cas de Paris 2024, la candidature française rappelle d’abord les termes employés par la Commission d’évaluation pour qualifier le projet tricolore, avant de lister une trentaine de points-clés – et évidemment positifs – de son dossier technique.

Paris 2024 vante ainsi son concept des Jeux pour l’aménagement du territoire, le cadre offert par la multitude de sites existants et iconiques pour célébrer les Jeux Olympiques et Paralympiques, ou encore l’apport du Village des Athlètes et celui des Médias, sans oublier l’engagement des autorités locales et nationales pour assurer la bonne livraison des infrastructures et l’utilisation post-JO de ces dernières.

Pour Bernard Lapasset, coprésident de Paris 2024, « cet excellent Rapport vient confirmer que nous sommes sur la bonne voie, en parfaite adéquation avec les recommandations de l’Agenda 2020 du CIO, pour proposer des Jeux uniques, qui marqueront l’histoire du sport et de l’Olympisme.

Le projet Paris 2024 est un projet fédérateur qui rassemble, derrière le mouvement sportif, toute la société française dans sa diversité, de la classe politique au grand public dans un incroyable élan populaire.

Nous remercions la Commission d’évaluation pour ses précieux conseils et les conclusions élogieuses de son Rapport. Elles constituent, pour nous, un formidable encouragement qui va nous inciter à redoubler d’efforts jusqu’au 13 septembre prochain, à Lima, où sera désignée la Ville Hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024″.

(Crédits – Musée Olympique de Lausanne / Page Facebook)

Avec cette distinction de propos entre Los Angeles 2024 et Paris 2024, le risque est aujourd’hui clairement établi de percevoir in fine la candidature de Paris comme un projet auto-centré sur ses propos intérêts, là où Los Angeles pourrait apparaitre comme la solution la plus ambitieuse pour la mutation et le devenir du Mouvement Olympique.

Pour Paris, la dernière ligne droite devra être abordée avec le même sérieux que celui adopté depuis le lancement de la candidature et ce, en gardant bien à l’esprit les leçons des précédentes tentatives olympiques – en particulier celle pour les JO 2012 – où les ultimes semaines avaient été synonyme d’un véritable dévissage.

Le choix des mots est important au travers de ce type de communiqué qui gomme judicieusement les points-critiques des projets.

Il le sera assurément lors de la présentation des deux délégations devant les membres du CIO et les représentants des Fédérations Internationales (FI) qui se réunissent en début de semaine prochaine à Lausanne (11 et 12 juillet).

Une réception en l’honneur des candidatures sera organisée en amont de ces prestations, à l’initiative du Président du CIO, Thomas Bach.

Ce dernier accueillera ainsi les délégations de Los Angeles et de Paris au sein du Musée Olympique, lundi 10 juillet, respectivement à 16h30 puis à 18h30. La journée s’achèvera ensuite par un dîner au restaurant de l’hôtel « Beau Rivage », entre le Président de l’institution et ses invités américains et français, dont le Chef de l’État, Emmanuel Macron.

L’épouse de ce dernier, Brigitte Macron, sera également du déplacement présidentiel, puisqu’elle déjeunera avec la femme de Thomas Bach, Claudia Bach, mardi 11 juillet au Musée Olympique.

Les échanges qui auront lieu à ces différentes occasions auront bien sûr leur importance, sachant notamment que le Président du CIO s’entretiendra pour la première fois – hormis par téléphone en mai dernier – avec le Président de la République Française.

Emmanuel Macron, Président de la République Française, lors des Journées Olympiques de Paris 2024 (Crédits – Sport & Société)

Celui-ci s’est en tous cas minutieusement préparé à affronter l’arène olympique de Lausanne.

Après avoir reçu les membres de la Commission d’évaluation, le 16 mai dernier, Emmanuel Macron a montré son engagement auprès de Paris 2024 en participant aux Journées Olympiques de la candidature, le 24 juin sur les berges de la Seine.

Jeudi 06 juillet enfin, le Chef de l’État a reçu les représentants du Comité de Candidature de Paris 2024 au Palais de l’Élysée afin de préparer au mieux sa venue et son intervention à Lausanne, avec l’idée d’apparaître comme un partenaire fiable et solide aux yeux du CIO.

Le profil dynamique du Chef de l’État et l’engagement sans faille de Tony Estanguet, coprésident de Paris 2024, membre du CIO pour la France, triple Champion Olympique de canoë-kayak, et qui a – il faut le noter – le même âge qu’Emmanuel Macron, soit 39 ans – pourraient constituer une intéressante carte de visite pour la candidature tricolore auprès de l’institution de Lausanne.

L’étape helvète de la semaine à venir sera quoiqu’il en soit déterminante avant le rendez-vous final de Lima (Pérou), au mois de septembre.

Publicités

2 Thoughts

  1. Pour moi et ce n’est que mon point de vue, peut-être ai je tords:
    Je pense que l’intervention de Monsieur Mike Lee pourrait remettre sur les rails, une communication parisienne un peu trop « indisciplinée ces derniers jours et comme tu l’as mentionné autocentré sur ses intérêts dans sa manière de traiter l’enjeu olympique. Il est vrai que Paris a fait jusque-là un sans faute, et les Américains se sachant sans doute en retard voire peut-être battus cherchent au moins à obtenir l’une des deux éditions en paressant,plus accessible pour l’institution lausannoise afin d’avoir de la part des membres, la sureté d’une double attribution.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s