JO 2024 : Paris ambitionne de devenir « une capitale mondiale du vélo en 2020 »

Chaque année, les Champs-Élysées sont le théâtre de l’arrivée du Tour de France cycliste, un événement d’envergure internationale et qui attire plusieurs millions de spectateurs sur le bord des routes françaises – et étrangères – et de téléspectateurs.

L’arrivée de cet événement devant l’Arc de Triomphe symbolise tout à la fois la passion de Paris pour le sport et l’engagement de la capitale pour le cyclisme. Ces dernières années, cet engagement s’est d’ailleurs traduit par un investissement massif en faveur de la pratique du vélo, avec notamment la mise en place de Vélib’.

Désormais, la Ville de Paris entend aller encore plus loin. Outre l’achat de nouveaux équipements – en particulier pour les plus petits -, Paris souhaite trois fois plus de vélos dans ses rues au cours des années à venir.

(Crédits - Ville de Paris)
(Crédits – Ville de Paris)

Pour cela, la Ville a présenté un plan ambitieux doté de 150 millions d’euros : 63 millions pour l’aménagement de pistes cyclables, 40 millions dans le cadre des grands projets (réfection de places…), 30 millions pour la mise en place du double sens cyclable, 7 millions pour le stationnement et enfin 10 millions pour l’achat de triporteurs et vélos cargos.

Invitée ce matin de l’émission « Le 7/9 » sur France Inter, la Maire de Paris a rappelé ses engagements et les perspectives pour les mois qui viennent.

« Dès 2016, on verra les premiers travaux d’installation du plan vélo. Nous allons prendre de la place sur la voiture, qui est la principale source de pollution.

Les voies sur berge rive droite vont être fermées aux voitures, après l’édition Paris Plage 2016. C’est une grande avancée parce qu’on respirera mieux.

On ne peut pas faire la COP 21 et oublier qu’on a pris des engagements en matière de qualité de l’air » a notamment affirmé Anne Hidalgo au micro de Patrick Cohen.

(Crédits - Ville de Paris)
(Crédits – Ville de Paris)

Ces dispositifs répondent évidemment aux besoins actuels des citadins et des touristes, mais aussi à la volonté municipale de faire de Paris une référence mondiale du vélo. Cela n’est pas anodin à l’heure où la capitale française est candidate à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024.

Avec ce vaste plan, Paris veut marquer les esprits et des points.

La candidature aux JO ne s’y est d’ailleurs pas trompée en publiant ce message sur les réseaux sociaux ce matin :

« Paris prépare la génération 2024 aux épreuves de cyclisme sur route, cyclisme sur piste et triathlon ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s