Grand Stade de Rugby : La Fédération Française veut un « Twickenham » français d’ici 2017

La Fédération Française de Rugby a présenté aujourd’hui un projet ambitieux portant sur la construction d’un stade de 50 000 à 80 000 places, capable d’accueillir les matchs de l’équipe de France de rugby et diverses manifestations sportives et culturelles.

Actuellement, la FFR doit se contenter du Stade de France (80 000 places), enceinte construite pour la Coupe du Monde de Football 1998. Mais bien que la FFR soit liée à une convention jusqu’en 2013, elle souhaite pouvoir posséder son propre stade afin d’éviter toute contrainte d’ordre organisationnel. En 2009, par exemple, la finale du TOP 14 de rugby avait été reportée d’un mois suite à un concert de Johnny Hallyday.

Le calendrier du projet est déjà bien avancé : Fin 2011 pour la décision de construire le stade, 2012 pour le concours d’architectes et 2013 pour le dépôt du permis de construire. La FFR espère une inauguration à l’horizon 2017.

Pour l’heure, quatre villes se seraient portées candidates pour l’implantation du nouveau stade : Massy (Essonne), Sénart (Essonne), Bondoufle (Essonne) et Marne-La-Vallée (Seine-et-Marne) par ailleurs candidate pour l’accueil du tournoi de Roland-Garros dès l’année 2016.

Concrètement, la structure prendrait la forme d’un stade avec toit et pelouse rétractables, ce qui permettrait l’organisation d’évènements sportifs et culturels sans lien avec la pratique du rugby.

Le stade voulu par la FFR pourrait prendre l’apparence du Twickenham Stadium, infrastructure de 82 000 places et siège de la Fédération Anglaise de Rugby, qui outre l’accueil de matchs de rugby et de manifestations diverses, possède un musée sur l’Histoire du rugby. Serge Blanco, ex-patron de la Ligue Nationale de Rugby (LNR), qui s’est vu confier la gestion du projet par Pierre Camou, Président de la FFR, estime qu’il faudrait entre 15 et 20 manifestations annuelles pour rentabiliser l’infrastructure dont le coût pourrait atteindre 600 millions d’euros.

Bien que le projet soit intéressant, il pourrait rencontrer des difficultés financières et institutionnelles. Son éventuelle proximité avec le Stade de France, situé en Seine-Saint-Denis, pourrait être un handicap pour son développement.

Illustration :

– Le Twickenham Stadium – Flickr

Laisser un commentaire